Le choux aux nouilles

le choux aux nouilles Un plat plutôt méconnu à l'extérieur de l'arc carpatique...

Il s’agit d’un plat répandu notamment en Transylvanie, où il est servi tel quel ou en accompagnement aux différentes saucisses pimentées. Vous avez besoin d’un kilo de choux frais ou de choucroute, de 300 grammes de nouilles ou de tagliatelles, 2 ou trois cuillerées de coulis de tomates, d’un peu de thym, d’un gros oignon et d’un ou deux poivrons.

 

Les nouilles, vous pouvez les préparer vous-mêmes. Mélangez  150 grammes de farine de blé à un œuf et à deux cuillerées d’eau froide. La pâte que vous obtiendrez ainsi, vous la laissez reposer pendant une quinzaine de minutes avant de la transformer en une feuille d’un ou deux mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

 

Laissez la feuille reposer pendant une autre quinzaine de minutes, puis coupez-la en tagliatelles selon votre propre choix. Vous pouvez toutefois utiliser n’importe quel genre de tagliatelles, pennes, maltagliati ou autres spaghettis italiens. Faits maison ou bien achetés, les nouilles, vous devez les faire bouillir dans de l’eau salée pendant quelques minutes.

 

Entre temps, coupez le choux en julienne, tout comme l’oignon et les poivrons. Ces deux derniers légumes, sautez-les dans une casserole plutôt grande dans laquelle vous mettez aussi le choux ou la choucroute. Mélangez bien et ajoutez les tomates et les pâtes avant de recouvrir ce mélange d’eau. Poivrez et salez si vous utilisez du choux frais. Au cas où vous utilisez de la choucroute, faites attention à ne pas y ajouter du sel. Vous pouvez également ajouter du paprika ou du thym, si vous voulez.

 

La casserole de choux aux nouilles, vous pouvez aussi la mettre au four pendant une dizaine de minutes, après quoi parsemez d’aneth finement haché, juste avant de servir.  Faites attention à la quantité de condiments que vous mettez dans ce plat, afin de la régler conformément au goût du plat principal. Si vous choisissez de l’associer aux saucisses pimentées de Transylvanie appelées « vârsli », par exemple, il vaut mieux renoncer au paprika ! Bon appétit !


www.rri.ro
Publicat: 2014-12-17 14:44:00
Vizualizari: 324
TiparesteTipareste