Les rendez-vous d’Agapia, ils y venaient tous

les rendez-vous d’agapia, ils y venaient tous N° 53

À l’entrée de l’église du monastère Agapia, les deux nonnes qui accueillent le visiteur ont envie de parler, de raconter. Il est vrai que le sujet qui nous occupe est de taille. Figurez-vous que j’apprends là, que les fresques, tous les fresques, sont de Nicolae Grigorescu. 

 

Chaque matin, à l'aube, l'Europe s'éclaire d'abord en Roumanie. O zi buna!

(2015)

 

 


www.rri.ro
Publicat: 2016-12-31 13:30:00
Vizualizari: 106
TiparesteTipareste