18.03.2016 (mise à jour)

18.03.2016 (mise à jour) Les produits laitiers, fabriqués par une entreprises roumaine et soupçonnés de contamination à la bactérie E.coli, ont été retirés des magasins aussi bien en Roumanie qu’à l’étranger

Sommet – Les leaders des 28 Etats membres de l’UE sont arrivés vendredi à un accord crucial avec la Turquie pour résoudre la crise migratoire, a annoncé le président du Conseil européen Donald Tusk. Selon ce document, à partir de ce dimanche, tous les migrants qui arrivent dans les îles grecques depuis la Turquie et dont la demande d’asile est refusée seront renvoyés aux autorités d’Ankara. Présent à la réunion de Bruxelles, le président roumain Klaus Iohannis a salué l’accord et exprimé sa confiance que cela ferait diminuer significativement et même arrêter l’afflux d’immigrants illégaux. M. Iohannis a précisé que les décisions prises ce vendredi ne prévoyaient pas de quotas supplémentaires d’immigrants pour la Roumanie. Le chef de l’Etat roumain a encore fait savoir que l’UE s’était engagée à accélérer l’utilisation des 3 milliards d’euros déjà alloués à la Turquie, 3 autres milliards allant être versés après. Ankara s’est engagée à son tour à prendre les mesures nécessaires pour prévenir l’ouverture d’autres routes de la migration. Klaus Iohannis a souligné à Bruxelles la nécessité de surveiller les éventuelles routes alternatives pour pouvoir les contrecarrer.

 

Santé – Les produits laitiers, fabriqués par une entreprises roumaine et contaminés à la bactérie E.coli, ont été retirés des magasins aussi bien en Roumanie qu’à l’étranger, a annoncé ce vendredi Andrei Butaru, président de l’Autorité nationale sanitaire-vétérinaire et de sécurité alimentaire. Le ministre roumain de l’agriculture Achim Irimescu a déclaré à son tour qu’il s’agissait d’une contamination accidentelle, tous les fabricants roumains de produits laitiers respectant les normes européennes en la matière. Ses propos interviennent quelques jours après que les autorités italiennes ont lancé une alerte de santé publique dans le système européen concernant le risque élevé de contamination à E.coli de produits laitiers originaires de Roumanie. Un enfant roumain âgé de 14 mois et vivant en Italie, qui avait mangé du fromage infesté, fabriqué par une firme roumaine, a été hospitalisé à Florence, avec le diagnostic de syndrome hémolytique et urémique. Ces deux derniers mois, trois bébés du département d’Arges (sud de la Roumanie) sont décédés à cause de cette maladie.

 

L’Heure de la Terre – Le gouvernement de la Roumanie se joindra aux institutions publiques et organisations du monde entier qui marqueront samedi l’Heure de la terre. A Bucarest, le Palais de Victoria, siège de l’Exécutif, restera dans l’obscurité de 20 :30 à 21 :30, heure locale. Les lumières seront éteintes aussi aux sièges d’autres ministères et institutions centrales de Roumanie, informe un communiqué gouvernemental. Le document précise également que cette action renforcera le message d’implication dans la gestion des questions environnementales que le Cabinet de Bucarest a lancé au début de son mandat. 42 villes de Roumanie ont annoncé leur participation à cet événement global, fait savoir l’organisation World Wide Fund for Nature. L’Heure de la Terre a eu lieu pour la première fois en Australie, il y a neuf ans, pour attirer l’attention sur les changements climatiques ; depuis, des milliers de villes et de communautés du monde entier ont rejoint cette démarche.

 

Météo – Les températures sont en baisse partout en Roumanie. Samedi, en milieu de journée, elles se situeront entre 2 et 14°, légèrement plus élevées dans le sud du pays.


www.rri.ro
Publicat: 2016-03-18 19:04:00
Vizualizari: 68
TiparesteTipareste