Tourisme thermal en Roumanie

tourisme thermal en roumanie Les vacances dans les villes thermales sont conçues non seulement pour le bien être physique, mais aussi pour la détente.

La plupart des stations touristiques de Roumanie sont depuis  longtemps réputées pour les vertus curatives des facteurs naturels, mises à profit dans le traitement des maladies les plus diverses. Les vacances dans les villes thermales sont conçues non seulement pour le bien être physique, mais aussi pour la détente. Les touristes intéressés par ce type de séjours ont l'embarras du choix, affirme George Sorin Nicolescu, vice-président de l'Association patronale des agences de voyage de Roumanie (ANAT) : « Le tourisme thermal est très important et il a une riche tradition chez nous. Il y a eu, par le passé, des moments où nos villes d'eau étaient très recherchées par les touristes étrangers qui les comparaient à Karlovy Vary, par exemple. Nous souhaitons donc leur redonner leur lustre d'antan, d'autant plus que la base matérielle, les hôtels et les établissements de cures balnéaires de bien des stations, ont été modernisés. La Roumanie compte parmi les pays à bénéficier de très grandes ressources en eau thermale. Nous encourageons les touristes à nous rendre visite, car les résultats des cures sont évidents. La liste des maladies que l'on peut traiter en Roumanie est assez longue. Parmi elles, le rhumatisme, qui touche surtout les seniors, les maladies des appareils respiratoires et digestif. Je recommanderais Herculane les Bains, Călimăneşti, Căciulata, Olăneşti, Govora, des stations thermales situées très près l'une de l'autre, ou encore les villes d'eau de Transylvanie Covasna, Tuşnad, Sovata. »

 

Ce sont les médecins qui vous suggèrent telle ou telle station, en fonction de la maladie qu'il faut soigner. L'Association patronale des agences de voyage de Roumanie, elle, vous invite aussi à découvrir les beautés naturelles et la richesse culturelle de telle ou telle zone. En outre, la Roumanie accueille, cette année, un grand nombre d'événements intéressants pour les spécialistes du domaine  : « Au mois de mai, nous accueillons le 41e congrès scientifique -mondial de balnéologie, qui réunira médecins et promoteurs du tourisme balnéaire de l'étranger. Les spécialistes présenteront des communications scientifiques portant sur les régions à retrouver dans notre offre et celle de leurs pays respectifs. Cet échange d'expérience est fort important, puisque nous ne traitons pas toutes les maladies possibles. » 

 

Traian Bădulescu, journaliste de tourisme, membre du Club de la presse touristique de Roumanie, affirme que le pays commence à être compétitif. Depuis un certain nombre d'années, de plus en plus d'hôtels sont rénovés et dotés de centres de bien-être. Traian Bădulescu nous recommande surtout Felix les Bains  : « La station a plus d'un atout. Mamaia, surnommée "la perle du littoral roumain", Poiana Braşov - " cette perle de la montagne", comme on l'appelle, et puis Felix les Bains, sont des stations intimement liées aux grandes villes avoisinantes, à savoir Constanţa, Braşov et Oradea. Cette dernière se fait surtout remarquer par son centre historique, entièrement restauré, dont la superficie est comparable aux centres-villes de Sibiu ou de Braşov. Une nouveauté pour cette année c'est qu'un tour-opérateur d'Israël propose des vols charter Tel Aviv - Oradea. Plusieurs milliers de touristes sont attendus à Felix les Bains. Ils pourront également opter pour la visite du centre-ville d'Oradea. Oradea sera bientôt dotée du plus grand parc aquatique couvert de Roumanie, construit à l'aide de fonds européens. »

 

Rodica Pencea, secrétaire générale de l'Organisation patronale du tourisme balnéaire de Roumanie, OPTBR, détaille une offre spéciale valable jusqu'au 30 juin  : « Je vous recommande au moins deux de nos programmes: " Une semaine dans les stations thermales", qui inclut  hébergement, petit-déjeuner et deux séances de cure par jour, contre 330 lei (soit 75 euros) et "La décade balnéaire", qui propose 10 jours dans une ville d'eau, en pension complète et deux procédures médicales par jour. Le tarif est de 650 lei (145 euros). Dans les deux cas, les touristes sont logés dans des hôtels 2 étoiles. Pour un hôtel 3 étoiles, les tarifs augmentent d'environ 30 lei (7 euros). Parmi nos autres propositions, je mentionnerais le programme "Les villes d'eau vous attendent", dont vous pouvez bénéficier au prix de 545 lei, et "Le Spa thermal", pour lequel le tarif s'élève à 545 lei. (123 euros). »

 

Un tiers des sources et des eaux thermales d'Europe se trouvent en Roumanie, précise Rodica Pencea, secrétaire générale de l'Organisation patronale du tourisme balnéaire de Roumanie, OPTBR. La qualité de la quasi-totalité des sources utilisées dans les cures est certifiée par un organisme officiel de l'Etat : « La qualité et l'efficacité de ces ressources naturelles sont vraiment spéciales. C'est donc l'effet des facteurs naturels qui pousse bien des touristes à revenir chaque année dans nos stations. En plus, presque toutes nos villes d'eau sont situées au cœur d'une nature pittoresque, dans des régions de montagne, de collines ou sur la côte de la mer Noire. Ces endroits sont également riches en monuments historiques, religieux, en parcs naturels, propices aux randonnées. Nos hôtes ont tenu à souligner  deux aspects: d'une part l'efficacité des facteurs naturels de cure, des eaux minérales et thermales, des boues sapropéliques et des mofettes uniques en Europe, de l'autre le professionnalisme du personnel médical. »

 

Pour vous renseigner sur les offres et les différents tarifs pratiqués, suivant la durée du séjour et les procédures de traitement choisies, n'hésitez pas à consulter les catalogues des agences de voyage. (Daniel Onea /Mariana Tudose)
 


www.rri.ro
Publicat: 2016-05-05 14:00:00
Vizualizari: 936
TiparesteTipareste