Vâlcea – contrée touristique

vâlcea – contrée touristique    Zone touristique située dans le sud de la Roumanie, elle est traversée par la rivière Olt, le long de laquelle s'égrènent des stations balnéaires.

Aujourd'hui nous vous invitons dans la contrée de Vâlcea, zone touristique située dans le sud de la Roumanie. Elle se déploie entre les Carpates Méridionales et la plaine du sud du pays. La contrée de Vâlcea est traversée par la rivière Olt, le long de laquelle s'égrènent des stations balnéaires. Elle compte de nombreuses attractions. 



Bref survol avec Monica Gheorghiu, coordinatrice du Centre d'information et de promotion touristique du comté : « La contrée de Vâlcea occupe une place de choix parmi les destinations touristiques de montagne. Dans ses stations balnéaires on peut bénéficier d'une grande diversité d'eaux minérales uniques au monde. Sur le territoire du comté de Vâlcea s'étendent deux parcs nationaux importants : Cozia et Buila Vânturariţa, avec une flore et une faune très diverses et de nombreuses grottes. La contrée compte également beaucoup de monastères et d'ermitages. Rappelons celui de Horezu, localité qui est aussi un important centre de céramique. La céramique de Horezu figure d'ailleurs au patrimoine culturel de l'UNESCO. Un autre centre de céramique, celui de Olari, est le plus important de Roumanie pour la céramique émaillée. Il convient également de mentionner la route Transalpina, la plus haute et une des plus spectaculaires de Roumanie, qui traverse le massif de Parâng. Je rappellerais, enfin, la piste de ski de Vidra. Bref, la contrée de Vâlcea est une destination 4 saisons. » 


Le Parc National de Buila Vânturariţa compte plus de 500 hectares de forêts vierges, de la plus grande valeur du point de vue de la biodiversité : arbres séculaires, clairières parsemées de fleurs rares, espèces animales très diverses. Vous serez charmés par le décor des forêts de bouleaux, de hêtres et d'épicéas, traversées par des sources qui forment de petites chutes d'eau. Vous admirerez les sommets pointus et les crêtes arrondies, les pentes douces aux prés fleuris, parsemées de bergeries.


L'autre Parc National, celui de Cozia, s'étend sur 17.000 hectares et il a été surnommé « le parc des fleurs ». Là, vous pouvez voir des chamois et des lynx. 


Les zones entourant ces parcs nationaux se prêtent à merveille au tourisme rural. Monica Gheorghiu, coordinatrice du Centre d'information et de promotion touristique du comté de Vâlcea : « Je mentionnerais, pour commencer, la zone de Vaideeni, un important centre ethnographique, grâce aux traditions et métiers anciens qui y ont été conservés. C'est un des plus beaux sites d'Olténie. L'élevage des moutons est la principale occupation des habitants des parages.» 


Vaideeni est le point de départ de nombreux itinéraires de randonnée alpine. Vous pouvez également visiter les monastères de la région. Le plus proche est celui de Govora. Ses fresques remontent à 1711-1712. Dans la cour, on peut voir une vieille cloche, offerte au monastère en 1770. Le monastère dispose également d'une imprimerie. Les premiers livres en sortirent en 1636. 



Des stations balnéaires s'égrènent le long de la vallée de la rivière Olt. Notre interlocutrice nous conseille celles de Călimăneşti et de Căciulata : « Ce sont de véritables joyaux du tourisme balnéaire. Les offres sont attrayantes. Elles disposent de piscines et d'établissements de cure. Une composante de détente et de remise en forme s'est ajoutée ces derniers temps au tourisme pratiqué ici. Les sites à visiter dans la zone peuvent susciter l'intérêt des visiteurs de tous âges. La zone compte entre autres 4 monastères classés monuments historiques : Cozia, Turnu, Ostrov et Stânişoara».


Claudiu Tulugea, directeur du Musée départemental « Aurelian Sacerdoţeanu » de Vâlcea, nous conseille une visite aux vieux manoirs construits par des boyards : « Parmi les 550 monuments historiques du comté de Vâlcea, une soixantaine sont de vieux manoirs, construits par de grandes familles de boyards, qui constituaient l'aristocratie locale. Ils ont été érigés entre la fin du 17e siècle et le début de la première guerre mondiale par des dynasties de boyards ou par des familles d'hommes politiques qui ont joué un rôle important dans l'histoire nationale. Ces demeures sont prévues de fortifications. Le boyard et sa famille s'y barricadaient à l'arrivée des groupes de Turcs qui traversaient le Danube, se dirigeant vers le nord de l'Olténie. Face au danger, on fermait le rez-de-chaussée, on tirait les volets et les membres de la famille se réfugiaient à l'étage. Ces demeures fortifiées sont de style brancovan : leur entrée est prévue d'une arcade propre à la zone. D'autres manoirs sont de style néo-roumain - un intéressant mélange d'éléments byzantins et de motifs architecturaux et ethnographiques autochtones. Ce sont des bâtiments massifs, prévus d'arcades courtes et de petites colonnes épaisses. » 


Dirigeons-nous enfin vers Râmnicu Vâlcea, chef-lieu du département, qui compte plus de 6 siècles d'existence. Fin mai, chaque année, la ville marque l'anniversaire de sa première attestation documentaire. 


Monica Gheorghiu, coordinatrice du Centre d'information et de promotion touristique du comté de Vâlcea : « La ville de Râmnicu Vâlcea, ainsi que les stations balnéaires de Călimăneşti et Căciulata fêtent les 628 ans écoulés depuis leur première attestation documentaire. Bientôt, le festival « Le Coq de Hurez » se déroulera à Horezu, du 3 au 5 juin. C'est la foire de la céramique traditionnelle roumaine. Ceux qui aiment la culture et les traditions, je les inviterais au Musée du Village, un musée en plein air, très beau et très bien organisé. A ceux qui aiment les randonnées, je conseille d'aller voir les pyramides de la vallée de la rivière Stâncioi. Elles ont été formées par cette rivière au pied d'une haute paroi rocheuse et elles ressemblent à d'immenses orgues créés au cœur de la nature. » 


Vâlcea est donc une contrée fascinante et vous pouvez la visiter en toute saison. (Trad.: Dominique)


www.rri.ro
Publicat: 2016-09-22 14:06:00
Vizualizari: 170
TiparesteTipareste