Offres à la foire de tourisme de la Roumanie

offres à la foire de tourisme de la roumanie Que visiter en Roumanie? Et à quels prix? Choisir des vacances inédites ou bien ne pas s'éloigner des sentiers battus?

Les participants à l'édition de cet automne de la Foire de tourisme de Roumanie se sont proposé cette fois-ci de faire des pavillons ouverts au Centre d'expositions Romexpo, l'endroit où les rêves deviennent réalité. Les tour-opérateurs ont lancé des offres spéciales et des prix promotionnels, les autorités locales ont tenté de susciter l'intérêt des touristes pour ce que leur région offre de meilleur. Nous passons aujourd'hui en revue quelques-unes de ces destinations. 



Et nous faisons une première halte à Balvanyos, station balnéaire du comté de Covasna, dans l'est de la Transylvanie. Située à 950 mètres d'altitude et riche en sources d'eaux minérales et en mofettes, elle offre aux touristes d'excellentes conditions pour le repos et la cure. Lorant Balint est le responsable de marketing d'un ensemble hôtelier de Balvanyos : « Notre ensemble hôtelier est situé dans une zone magnifique, à proximité du Lac Sainte Anne. Entouré de forêts, c'est une véritable oasis de calme et de paix au sein de la nature. Nous offrons à nos clients un large éventail de services : paquets bien-être, balnéo et physiothérapie, séjours pour la Fête des amoureux. Les prix sont accessibles ; le paquet Sport et remise en forme par exemple coûte 198 euros. Il comporte 4 nuitées, en demi-pension et offre un accès illimité au nouveau centre de bien-être. Ouvert en mai dernier, celui-ci couvre 2.000 m² compte 7 piscines, 3 saunas et une chambre saline. Notre ensemble hôtelier met également à la disposition des clients un terrain de sports multifonctionnel et un parc d'aventures doté d'une tyrolienne et comportant des itinéraires pour enfants et adultes. »   



La société de secours en montagne « Salvamont » a participé cette année pour la première à la Foire de tourisme avec son propre stand. Plusieurs équipes de secouristes se sont réunies pour promouvoir les montagnes roumaines. Ion Sănduloiu, directeur de Salvamont Argeş, fait un tour d'horizon des sites touristiques du comté : «Le visiteur qui arrive dans le comté d'Argeş peut voir le massif de Făgăraş, surnommé les Alpes Transylvaines. Ses plus hauts sommets s'élèvent à 2.500 mètres, alors que dans le sud du comté se trouve une sorte d'Alaska roumaine. Il s'agit d'une zone sauvage, d'une beauté extraordinaire, peuplée d'une riche faune spécifique du climat tempéré, dont ne manquent pas le lynx, le cerf et l'ours. C'est toujours là que se trouve le château de Poenari, citadelle de Dracula - soit Vlad l'Empaleur, prince régnant de Valachie au 15e siècle. Au comté d'Argeş on peut pratiquer le rafting et la via ferrata. La Vallée de Stan s'y prête à merveille. A mon avis, c'est le plus beau canyon du pays. Des escaliers métalliques ont été installés dans cette vallée étroite, rocheuse. Pourtant pour y pratiquer une via ferrata, on a quand même besoin d'une longe et d'un harnais d'escalade. En montant les escaliers, on longe 8 chutes d'eau. Le paysage est d'une beauté à couper le souffle. »  


  

La ville de Sibiu a été, elle aussi, présente à la Foire de tourisme de cet automne. Les vacanciers arrivés en Transylvanie peuvent passer de magnifiques fêtes d'hiver à Sibiu. Alin Chipăilă, président de l'Association départementale de tourisme : « A cette Foire, la contrée de Sibiu a apporté des nouveautés pour cet hiver et surtout la nouvelle qu'à partir de 2019, elle sera une Région européenne de la Gastronomie. Pour donner une description très subjective de Sibiu, je dirais que c'est le plus bel endroit de Roumanie. Si je devais fournir des arguments, je dirais que tous les médias roumains recommandent le marché de Noël de Sibiu comme étant le plus beau. Dans les maisonnettes installées sur la Grand Place, les visiteurs peuvent découvrir les saveurs de l'hiver : produits traditionnels et vin chaud. Des jeux de lumières embelliront les édifices de la Grand Place, créant un décor féerique. Et même si nous n'avons pas de neige, des projections visuelles nous en donneront l'illusion. »



Les fêtes de fin d'année s'annoncent très prometteuses à Iaşi aussi. Delia Roşu, inspecteur municipal en tourisme : « Lors de notre participation à cette édition de la Foire, nous avons réussi à impliquer le secteur privé aussi dans la promotion touristique. Pour tout le mois de décembre nous avons conçu un programme inédit. Il s'agit d'une série de concerts, avec la participation d'un orchestre constitué de 40 à 50 membres de la Philharmonie et de l'orchestre l'Opéra de Iaşi, auquel s'ajoutera une chorale d'enfants. Ils proposeront au public des morceaux très connus consacrés à la fête de Noël entièrement réorchestrés. Je mentionnerai, toujours à titre de nouveauté, les projections visuelles effectuées depuis le Palais Roznovanu, qui présenteront les symboles de Noël vus par les artistes de  la ville. 


La ville de Brăila, située dans le sud-est du pays, a été toujours présente avec des offres à la Foire de tourisme de Roumanie. Reliana Bogdan, directrice d'une société de tourisme et représentante du Conseil départemental : «'Brăila, mosaïque culturelle multiethnique' est notre slogan, cette année. Nous offrons aux touristes de brefs séjours de deux ou trois jours à Brăila, comportant des programmes gastronomiques ou la visite des lieux de culte. Ils découvriront ainsi les ethnies qui y ont coexisté de manière pacifique au fil du temps. S'y ajoutent des promenades en bateau sur le Danube. Les visiteurs peuvent loger dans un 3 ou un 4 étoiles. »


Si vous vous décidez maintenant pour une des destinations que nous venons de passer en revue, vous pouvez bénéficier pour 2017 de meilleurs prix pour réservation précoce. (Trad. : Dominique)


www.rri.ro
Publicat: 2016-12-01 12:49:00
Vizualizari: 510
TiparesteTipareste