03.09.2017 (mise à jour)

03.09.2017 (mise à jour) Le ministère roumain des AE condamne dans les termes les plus fermes le test nucléaire effectué dimanche par la Corée du Nord. / Poursuite de la 23e édition du Festival international George Enescu.

Test - Le ministère roumain des Affaires Etrangères condamne dans les termes les plus fermes le test nucléaire effectué dimanche par la Corée du Nord et qualifie cet acte de nouvelle menace majeure à l'adresse de la paix et de la sécurité régionale et internationale. Le ministère roumain exprime sa profonde inquiétude quant à la poursuite des actions provocatrices des autorité de Pyongyang, qui représentent des transgressions graves des résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU et engendrent une hausse sans précédents des tensions dans la péninsule de Corée. La Roumanie continuera à soutenir activement les efforts internationaux visant la dénucléarisation de la Corée du Nord par des moyens pacifiques, précise encore le ministère des AE de Bucarest. La Corée du Nord a réalisé dimanche son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour, affirmant avoir testé une bombe H. Le test a été durement critiqué par la communauté internationale, dont notamment l'UE et les Etats-Unis. 


Parlement - Le Sénat et la Chambre des députés de Bucarest ont démarré la seconde session parlementaire de l'année. Sur demande du Parti National Libéral (d'opposition), la direction de la Chambre des députés a décidé que le premier ministre Mihai Tudose se rendrait lundi au Parlement, pour expliquer la situation économique du pays dans le cadre du débat appelé «L'heure du premier ministre». Samedi, lors de la séance du Comité exécutif national, le leader du Parti Social Démocrate, Liviu Dragnea, a présenté les priorités législatives du principal parti au pouvoir en Roumanie. Parmi elles : les lois visant la Justice, la loi des pensions de retraite, celle de la Santé ou encore celle des mines. S'y ajoutent le Code du travail, la vente de terrains, l'énergie, la zootechnie et l'urbanisme. De même, un référendum sur la modification de la définition de la famille dans la Constitution devrait être organisé cet automne. La Loi du référendum doit être adoptée la semaine prochaine par la Commission juridique du Sénat, pour être votée au plus vite au plénum du parlement, a encore précisé Liviu Dragnea.   


Enescu - La 23e édition du Festival international George Enescu, un des événements musicaux les plus prestigieux en Europe, se poursuit. Jusqu'au 24 septembre, plus de 3000 artistes de renom monteront sur les scènes de Bucarest et de 7 autres grandes villes roumaines pour donner au total 80 concerts. Le président d'honneur du Festival Enescu est le célèbre chef d'orchestre Zubin Mehta, tandis qu'un autre chef d'orchestre renommé, Vladimir Jurowski, en est le directeur artistique. Radio Roumanie est le seul média roumain qui transmettra en direct - sur les ondes et en ligne - les concerts du festival, sur les stations Radio Roumanie Musique et Radio Roumanie Culture. Organisé pour la première fois en 1958, 3 ans après la disparition du grand compositeur roumain, le Festival international de musique George Enescu, a été interrompu en 1971 par le régime communiste, pour reprendre après la chute du communisme en 1989. Depuis, il est organisé tous les deux ans.


Météo - Les températures seront à la baisse en début de semaine, notamment dans l'ouest, le nord et le centre de la Roumanie, où le ciel sera couvert et l'on attend de la pluie. Les maximales ne dépasseront pas les 27 degrés. 



www.rri.ro
Publicat: 2017-09-03 18:44:00
Vizualizari: 122
TiparesteTipareste