Le service militaire en Europe

le service militaire en europe Les jeunes européens souhaitent-ils toujours rejoindre l'armée ? Est-il nécessaire de réintroduire le service militaire obligatoire ? Débat.

A l'heure où l'Europe parle de plus en plus de sécurité et de défense, nous allons nous pencher sur la contribution des jeunes européens - communautaires ou pas - à la défense de leur pays. Et pour cause. La multiplication des attaques terroristes, les problèmes soulevés par la migration, les démarches militaires de la Russie - tout cela ramène à l'attention publique le débat sur la nécessité - ou non - du service militaire obligatoire. Nous vous présentons aujourd'hui la situation actuelle et passée de plusieurs pays : la Roumanie, l'Arménie, la Slovaquie et la Serbie.



Commençons par la Roumanie. 



Au printemps 2015, l'Estonie avait créé une unité de réservistes, à l'automne 2015 la Suède annonçait son intention de réintroduire le service militaire obligatoire à compter de 2018, alors que la Pologne commençait à mettre sur pied une structure paramilitaire de 35.000 volontaires. Dénonçant la menace russe, la Lituanie, a réintroduit en 2015 le service militaire obligatoire pour ses jeunes hommes de 19 à 26 ans.  

Pour l'instant, la Slovaquie reste ferme sur ses positions : ses jeunes ne seront pas appelés sous les drapeaux.... Notre stagiaire slovaque Kristina Sekacova nous propose un parcours historique du service militaire dans son pays depuis le 19e siècle jusqu'à son abolition en 2005. 





Voisine de la Roumanie, la Serbie ne se presse pas elle non plus à réintroduire le service militaire obligatoire. Faire partie de l'armée est toutefois une fierté pour les jeunes serbes Jadis, avant de partir faire un stage militaire un père disait à son fils « Tu deviendras un homme là-bas ». Est-ce que cette phrase est toujours valable aujourd'hui ? Réponse, avec notre stagiaire Jelena Vrcelj. 





Direction l'Arménie maintenant, dont le Parlement examiner une proposition du gouvernement visant essentiellement à abolir les exemptions temporaires de service militaire dont jouissent depuis longtemps de nombreux étudiants des universités publiques. Détails, avec notre stagiaire arménienne Anna Baghdasaryan. 


www.rri.ro
Publicat: 2017-11-28 13:00:00
Vizualizari: 463
TiparesteTipareste