15.04.2018

15.04.2018 Les représentants de la Grande Bretagne, de la France, de l’Allemagne et des Etats-Unis se réunissent à Londres pour coordonner leurs positions suite aux attaques des alliés occidentaux en Syrie.

Syrie - Les représentants de la Grande Bretagne, de la France, de l'Allemagne et des Etats-Unis se réunissent ce dimanche à Londres pour coordonner leurs positions suite aux attaques des alliés occidentaux en Syrie, a fait savoir le chef de la diplomatie allemande, Heiko Mass. Même si l'Allemagne n'a pas participé à ces attaques, Berlin assurera la communication avec Moscou, pour une position constructive dans ce dossier, a-t-il encore précisé. Les Etats-Unis, le Royaume Uni et la France ont lancé dans la nuit de vendredi à samedi leur attaque plus importante contre des cibles gouvernementales syriennes depuis le début de la guerre civile dans ce pays, en représailles à l'utilisation présumée par le régime de Damas d'armes chimiques contre ses propres citoyens. Damas nie ces accusations. La Russie qui soutient le régime de Bashar Al-Assad a déploré l'attaque contre un Etat souverain, mais a précisé que ses facilités militaires n'avaient pas été touchées par les bombardements. Sur le terrain, samedi les forces de sécurité du régime syrien sont entrées dans la ville de Douma, dernier fief des rebelles à Gouta orientale près de Damas.


Réactions - Le président roumain, Klaus Iohannis, a affirmé samedi dans un message sur Twitter que la Roumanie condamnait fermement l'utilisation des armes chimiques contre la Syrie et qu'elle était solidaire avec ses partenaires stratégiques. « La Roumanie soutient et elle est solidaire avec l'action de réponse de ses partenaires stratégiques, suite à l'attaque chimique en Syrie, qui a fait des victimes dans les rangs des civils », lit-on aussi sur le profil Facebook du gouvernement de Bucarest.  


Diaspora - La ministre roumaine chargée de la relation avec les Roumains de la diaspora, Natalia Intotero, effectue une visite en Espagne jusqu'au 16 avril. Samedi, elle a rencontré la maire de la ville de Castellon de la Plana, Mme Amparo Marco Gual. Selon un communiqué du ministère, le niveau élevé d'intégration de la communauté roumaine locale, qui est d'ailleurs la communauté étrangère la plus nombreuse de la province de Castellon, s'est retrouvé au centre des discussions de la ministre. A noter que sur les 52.000 habitants de la région, environ 20.000 sont des Roumains. Samedi encore, Mme Natalia Intotero s'est entretenue avec des représentants du milieu associatif de la communauté roumaine de Valence. L'occasion de se pencher sur les manières par lesquelles le gouvernement Bucarest peut aider davantage cette communauté, notamment à l'aide de financements non remboursables pour des projets visant à promouvoir et à sauvegarder l'identité roumaine. 


Minorités - En Ukraine voisine, le secrétaire d'Etat, Dan Neculăescu, a rencontré samedi, à Cernauti, les représentants de la communauté roumaine de la région, pour passer en revue la situation des droits des membres de la minorité roumaine d'Ukraine. Il est nécessaire de trouver une solution durable à même de répondre à l'intérêt légitime de la communauté roumaine d'Ukraine, celui de pouvoir exercer son droit à l'éducation en langue maternelle à tous les niveaux de la formation. C'est le message que M Neculăescu a transmis aux représentants des autorités locales et régionales, précise le ministère des Affaires Etrangères de Bucarest. D'autres discussions ont porté sur la coopération transfrontalière au bénéfice des deux pays, lit-on dans le communiqué. 


Spotlight - La 4e édition du festival international des lumières Spotlight s'achève dimanche à Bucarest. Sa principale attraction ont été les images géantes projetées en première sur des bâtiments emblématiques de la capitale, dont l'Arc de Triomphe et l'Athénée Roumain. Sous le titre « United we shine » (Unis, nous brillons), le festival Spotlight a réuni cette année à Bucarest 27 installations, projections et sessions de vidéo-mapping d'Australie, Allemagne, Chine, Espagne, France, Italie, Israël,  Russie et Roumanie. 


Handball - Le club champion de Roumanie de handball féminin, CSM Bucarest, joue aujourd'hui le match retour des quarts de finale de la Ligue des Champions. Son adversaire est l'équipe française de Metz. Dans le match aller, les Roumaines ont obtenu une victoire catégorique contre les Françaises, score 34 buts à 21. D'ailleurs, l'équipe CSM Bucarest a remporté la Ligue des Champions en 2016. Samedi, une autre équipe roumaine, SCM Craiova (sud) s'est qualifié en finale de la coupe EHF, après avoir fait match nul en demi-finale, 18 partout, sur son propre terrain, avec l'équipe turque de Kastamonu. Les Roumaines ont gagné le match aller contre les Turques, score 23 buts à 22. C'est la première finale pour l'équipe de Craiova, est sa 2e participation dans une compétition européenne. Sa prochaine adversaire sera l'équipe norvégienne de Vipers Kristiansand.


Météo - Nous avons un beau dimanche ensoleillé sur la plupart du territoire de la Roumanie. Le ciel est couvert par endroits uniquement sur l'ouest et le sud-ouest. Les températures maximales de la journée iront de 13 à 28 degrés. 20 degrés et du soleil à midi à Bucarest.   


www.rri.ro
Publicat: 2018-04-15 12:47:00
Vizualizari: 193
TiparesteTipareste