Gilles Gautier (France) - la vaccination en Roumanie

gilles gautier (france) - la vaccination en roumanie Ce sujet est de nouveau d’actualité, malheureusement.

Car après la crise des vaccins, puis celle des immunoglobulines, la Roumanie est de nouveau à court de vaccins. Cette fois-ci, les stocks de vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole sont de nouveau épuisés ou quasiment. Et ce ne sont pas les seuls. Depuis avril dernier, différentes maternités ne disposent plus de vaccin contre l'hépatite B, qui doit être fait à la naissance. Notons au passage qu'en Roumanie, près d'un million de personnes souffrent d'hépatite chronique B. Et dans ce pays, on a recensé près de 14.000 malades de rougeole, dont 55 enfants non vaccinés qui en sont morts cette année, alors que la Roumanie a enregistré le plus grand nombre de cas d'Europe en 2017. 


Le taux de vaccination a baissé de manière drastique ces dernières années, à cause d'une offensive anti-vaccin qui divise la société roumaine. Les parents sont désespérés ; certains, ceux qui en ont les moyens, achètent les vaccins qui étaient normalement distribués gratuitement par le programme national d'immunisation, tandis que les autres, qui ne peuvent pas se les permettre, ne peuvent que prier que leurs enfants ne tombent pas malades avant l'arrivée des prochains lots. Et il y q encore ceux qui ne souhaitent pas faire vacciner leurs enfants de peur qu'il ne leur arrive quelque chose de mal ou pour des raisons religieuses. 



www.rri.ro
Publicat: 2018-06-22 14:36:00
Vizualizari: 403
TiparesteTipareste