22.10.2018 (mise à jour)

22.10.2018 (mise à jour) La Commission européenne a demandé au gouvernement roumain de prendre en considération les recommandations formulées par Commission de Venise concernant les Codes pénaux et les lois de la Justice.

Justice – La Commission européenne a demandé au gouvernement roumain de prendre en considération les recommandations de la Commission de Venise relatives au Codes pénaux et aux lois de la Justice. L’Exécutif communautaire a précisé qu’il allait présenter, au mois de novembre, sa propre analyse dans son prochain rapport sur le Mécanisme de Coopération et de Vérification. La Commission de Venise, organe consultatif du Conseil de l’Europe en matière de Justice, estime que les modifications apportées au Code pénal, au Code de procédure pénale et aux lois de la Justice affaiblissent la lutte contre la corruption et le crime organisé. Elle recommande aux autorités roumaines d’organiser une consultation publique ample et réelle, afin d’obtenir une changement législatif solide et cohérent, avec l’appui de la société civile et en conformité avec les décisions de la Cour constitutionnelle. Suite au rapport dressé par la Commission de Venise, le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a invité les partis parlementaires à des consultations, prévues pour mercredi. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche à Bucarest et dans d’autres grandes villes à travers le pays contre les politiques gouvernementales dans le domaine de la Justice. Le Parti national libéral et l’Union Sauvez la Roumanie, principales formations politiques d’opposition, ont déposé lundi une motion simple contre le ministre de tutelle, Tudorel Toader.

 

Sécurité – La Roumanie accueillera, en février 2019, un Conseil informel Justice et Affaires intérieures, auquel participeront les ministres européens de tutelle, a fait savoir lundi la ministre roumaine de l’Intérieur, Carmen Dan. L’annonce a été faite à l’issue de sa rencontre à Bucarest avec Julian King, commissaire européen chargé de l’Union de la Sécurité. L’officiel européen a souligné le contexte de la future présidence roumaine du Conseil de l’UE, au premier semestre 2019, à savoir les gros défis qui se posent devant le bloc communautaire, dont le terrorisme, les cyberattaques et le crime organisé. A l’agenda des discussions ont également figuré l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen et la gestion des frontières extérieures de l’UE. 

 

Santé – La ministre roumaine de la Santé, Sorina Pintea, a rencontré lundi, à Bucarest, son homologue moldave, Silvia Radu. Selon la responsable roumaine, les discussions ont porté sur le plan bilatéral dans les domaines des sciences médicales et de la technologie, ainsi que sur la coopération en matière de transplantation et de médicaments. A son tour, la ministre moldave a remercié la partie roumaine pour son appui en ce qui concerne la mise en place des réformes dans le secteur de la Santé.

 

Décoration à titre posthume – Ilie Balaci, le grand international du football roumain, décédé dimanche à l’âge de 62 ans, des suites d’une attaque cérébrale, a été décoré, à titre posthume, par le président Klaus Iohannis, de l’Ordre national « Le service loyal » en grade de chevalier. Cette distinction consacre une carrière remarquable de sportif de haut niveau, le talent avec lequel Ilie Balaci a servi, pendant plusieurs décennies, le sport roi, ainsi que l’esprit de fair-play qui l’a caractérisé tout au long de sa glorieuse carrière sportive et qu’il a promu dans les rangs des jeunes générations. Surnommé la « merveille blonde », Balaci a débuté en 1973 à l’Université de Craiova, équipe avec laquelle il a gagné trois titres de Champion de Roumanie et quatre Coupes nationales. Présent à 65 reprises dans la sélection roumaine, Ilie Balaci a été élu meilleur footballeur roumain en 1981 et 1982. Reconverti en entraîneur, il a remporté maints succès, notamment dans des clubs des pays du Golfe. 

 

Météo – Les normales saisonnières sont de mise sur la période en Roumanie, à l’exception des régions du sud et du sud-est, où le mercure grimpera dans les thermomètres. Les températures minimales descendront jusqu’à 2°, alors que les maxima ne dépasseront pas les 21°C.


www.rri.ro
Publicat: 2018-10-22 18:21:00
Vizualizari: 119
TiparesteTipareste