17.11.2018

17.11.2018 Plusieurs officiels européens de haut rang se rendront à Bucarest la semaine prochaine, dans le contexte de la future présidence roumaine du Conseil de l’UE/La Foire internationale du Livre, Gaudeamus, se poursuit jusqu’à dimanche à Bucarest

Visite - Le président de la Cour des comptes européenne, Klaus-Heiner Lehne, effectuera une visite officielle en Roumanie, les 19 et 20 novembre. La visite aura lieu dans le contexte de la future présidence roumaine du Conseil de l’UE, au premier semestre de 2019. Klaus-Heiner Lehne aura plusieurs entrevues, y compris avec le président roumain, Klaus Iohannis, la première ministre Viorica Dăncilă, les présidents des deux Chambres du Parlement, avec le ministre des Finances Eugen Teodorovici, ainsi qu’avec le ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba.

Plusieurs officiels européens de haut rang, dont le président du Parlement européen, Antonio Tajani, se rendront à Bucarest la semaine prochaine. Les discussions viseront des sujets liés à l’avenir de l’Europe communautaire et à la bonne gestion, durant le mandat de la Roumanie à la tête du Conseil de l’UE, de certains dossiers importants, tels le cadre financier pluriannuel, le Brexit et l’après Brexit, l’évolution de la politique sécuritaire. La première ministre roumaine a réaffirmé que la Roumanie était préparée à reprendre et à exercer avec succès le mandat à la tête du Conseil de l’UE. Le plan d’actions a été finalisé, les mécanismes de travail ont été créés et les modalités concrètes pour le déroulement des activités ont été établies, a encore précisé la cheffe du cabinet de Bucarest.

 

Gaudeamus – La Foire internationale du Livre, Gaudeamus – Livre d’apprentissage, se poursuit jusqu’à dimanche à Bucarest. L’édition de cette année est consacrée au Centenaire de la Grande Union de 1918, ainsi qu’aux 90 années d’existence de la station publique de radio. Sont programmés au total 900 événements, dont présentation d’une collection de 600 volumes dédiés au Centenaire de la Grande Union, lancements de livres, débats, projections de films, lectures publiques. Le public a aussi l’occasion de rencontrer quelques-uns des écrivains, des critiques littéraires et des historiens roumains les plus appréciés du moment. Les 300 maisons d’édition qui participent à cet événement organisé par la Radiodiffusion roumaine offrent des réductions de prix substantielles.

 

Centenaire – Les représentants de la communauté roumaine vivant en Hongrie marquent aujourd’hui le Centenaire de la Grande Union de 1918, dans la localité de Gyula. L’événement réunit officiels, personnalités de marque de la culture, enseignants dans les grands centres universitaires de Roumanie, parlementaires roumains et autorités locales. Une festivité est également prévue, pendant laquelle les membres représentatifs de la communauté roumaine de Hongrie, y compris les directeurs des écoles où l’on enseigne en roumain, seront primés par l’Institut Eudoxiu Hurmuzachi” pour les Roumains de l’étranger. La cérémonie de remise des prix sera suivie par la projection d’un film sur la Grande Union et par le vernissage d’une exposition.

 

Entrepreneuriat – Les entrepreneurs roumains souhaitant s’inscrire au programme Start-up Nation, dont le but est de stimuler la création de petites et moyennes entreprises grâce à des financements non remboursables, auront à leur disposition une application, à partir du 1er décembre. L’annonce a été faite par le ministre chargé du milieu des affaires, du commerce et de l’entrepreneuriat, Ştefan Radu Oprea, qui a également précisé avoir prévu un mois pour le dépôt des projets. Le programme Start-up Nation a eu du succès l’année dernière, 30.000 projets ayant été déposés, a ajouté le ministre. Toujours en 2017, dans le cadre de ce même programme ont été signés plus de 8.000 contrats. 7.200 d’entre eux sont à présent des projets actifs, qui ont généré plus de 21.000 nouveaux emplois.

 

Notation financière – L’Agence d’évaluation financière Fitch a confirmé à 'BBB moins' avec perspective stable, la note de la Roumanie pour ses dettes sur le long terme en devise étrangère. La politique fiscale expansionniste démarrée en 2017 a affaibli les finances publiques de la Roumanie, affirment les experts de l’agence. Selon eux, sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les revenus représentent seulement 69% des objectifs annuels révisés et le déficit budgétaire est supérieur de 1% à celui enregistré dans l’intervalle janvier – septembre 2017. L’Agence d’évaluation financière Fitch s’attend pourtant à ce que le gouvernement de Bucarest atteigne la cible de déficit pour 2018, fixée à 2,96%, afin d’éviter la procédure de déficit excessif. Fitch table sur une croissance de l’économie roumaine de 3,5% en 2018, 3,2% en 2019 et de 3% en 2020, ce qui reflète d’ailleurs le ralentissement de l’économie européenne, le durcissement de la politique monétaire et la diminution des stimulants fiscaux.

 

Météo – Il fait froid et le ciel est variable. Des giboulées sont signalées sur la plupart des régions du pays, tandis qu’en haute montagne il neige. Les températures maximales de la journée iront de 0°à 8°. Il faisait 2°, à midi dans la capitale, Bucarest.


www.rri.ro
Publicat: 2018-11-17 13:19:00
Vizualizari: 160
TiparesteTipareste