Evénements culturels d’envergure organisés par Radio Roumanie

evénements culturels d’envergure organisés par radio roumanie A Bucarest, la littérature a passé le flambeau à la musique. Les événements d’envergure organisés par la Radiodiffusion roumaine se succèdent dans la capitale roumaine.

Dimanche, les applaudissements récompensant les lauréats de la Foire du livre « Gaudeamus » se sont presque superposés aux premiers accords du Festival international des orchestres radiophoniques « RadiRo ». Ces deux événements d'envergure sont organisés par la Radiodiffusion roumaine. Pour marquer le 90e anniversaire de la première émission diffusée par la radio publique. Et pour célébrer le centenaire de la Grande Union de 1918. 


C'est la 25eme édition de  cette Foire du livre « Gaudeamus » qui s'est déroulée du 14 au 18 novembre dans le centre d'exposition Romexpo, le plus grand de Bucarest. Gaudeamus avait pour thème cette année le centenaire de la Grande Union. Le Musée de la littérature roumaine, en collaboration avec la radio publique et la municipalité de la ville de Bucarest a présenté, à lui seul, 600 volumes consacrés à l'Union de 1918. Cette année-là, juste après la fin de la Première guerre mondiale, toutes les provinces à population majoritaire roumaine des empires austro-hongrois et tsariste rejoignent la mère patrie, la Roumanie. 


Des prix d'excellence ont été attribués aux maisons d'édition Prut, Ştiinţa, Arc et Cartier de la République de Moldova voisine (Etat ex-soviétique à population majoritaire roumanophone). Şcoala Ardeleană (La maison transylvaine) et Casa Cărţii de Ştiinţă (La maison du livre de sciences), deux maisons d'édition de Cluj (la plus grande ville de Transylvanie) ont aussi été distinguées - pour « leur admirable activité éditoriale nationale durant cette année du centenaire de la Grande Union » fin de citation. Parmi les lauréats désignés par le vote du public, les maisons d'édition Humanitas, Polirom et Nemira, quelques unes des plus importantes sur le marché roumain du livre. Le livre « Six contes aux diables » de l'auteur roumain Igor Bergler a remporté le trophée du « livre le plus convoité de la foire ». La traductrice Vali Florescu a été primée pour sa traduction du roman « Une situation difficile » (Women with Men), de l'auteur américain Richard Ford.


Jusqu'à dimanche, la littérature cède la place à la musique. Huit concerts de musique symphonique et, pour la première fois, quatre concerts de jazz sont au programme du Festival RadiRo. Ils seront accueillis dans la salle de concert de la Radio et l'Auditorium du Musée national d'art de Bucarest. Parmi les invités, L'Orchestre symphonique MDR de Leipzig - le plus vieil orchestre radiophonique d'Europe, l'Orchestre philharmonique de la BBC, l'Orchestre de la Suisse italienne et l'Orchestre symphonique de la radio-télévision irlandaise. Tous les concerts seront transmis en direct par Radio Roumanie, et rediffusés par la Télévision Roumaine publique. Les stations membres de l'Union Européenne des Radios diffuseront à leur tour les concerts du Festival international des orchestres de radio « RadiRo ». 


www.rri.ro
Publicat: 2018-11-19 13:06:00
Vizualizari: 145
TiparesteTipareste