04.01.2019

04.01.2019 Le président roumain Klaus Iohannis a parlé des grands objectifs de Bucarest pour l’année 2019, quand la Roumanie exerce, au premier semestre, la présidence tournante de l’Union européenne.

Objectifs - Bucarest a comme grands objectifs pour l'année 2019- quand la Roumanie exerce, au premier semestre, la présidence tournante de l'Union européenne- une intégration dans l'UE meilleure et approfondie, la consolidation de sa position au sein de l'OTAN et une présence renforcée de l'Alliance sur le flanc est, la consolidation de l'Etat de droit et la continuation en force  de la lutte contre la corruption, a déclaré aujourd'hui le président roumain Klaus Iohannis. Le chef de l'Etat a par ailleurs affirmé qu'il n'accepterait pas les noms proposés par le Parti social-démocrate, Lia Olguţa Vasilescu et Mihai Drăghici, pour occuper les postes  respectivement de ministre du développement régional et de ministre des transports. Le président Iohannis a précisé que ses arguments pour refuser ces candidats, qu'il rendrait publics la semaine prochaine, étaient de nature légale et d'opportunité. Rappelons-le, fin novembre, le chef de l'Etat avait accepté six propositions de remaniement avancées par la première ministre Viorica Dăncilă et concernant la défense, l'emploi, l'éducation, la culture, les communications et la jeunesse et les sports. Il avait rejeté les propositions visant les portefeuilles des transports et du développement régional. Ce jeudi, le président Iohannis a signé les décrets de constat vacance des deux postes.


Déclaration - La présidence roumaine du Conseil de l'Union européenne est une occasion unique d'intensifier la relation de la République de Moldova voisine avec les structures communautaire - a affirmé Iurie Leancă, vice-premier ministre chargé de l'intégration européenne au gouvernement de Chişinău. Il a également exprimé son espoir d'assister à une amplification du dialogue politique entre l'UE et la République de Moldova, pour que cette dernière se voit offrir une perspective d'adhésion claire. Iurie Leancă a ajouté qu'il misait aussi sur un soutien au processus de réformes et à l'accélération de la mise en œuvre des projets d'interconnexion dans le secteur de l'énergie et des projets d'infrastructure reliant République de Moldova à la Roumanie. La Roumanie assure, pour la première fois, la présidence tournante du Conseil de l'UE, du 1-er janvier au 30 juin 2019, l'agenda étant dominé par le Brexit, la négociation du futur budget communautaire et les élections européennes du mois de mai.


Tourisme - En Roumanie, les structures d'accueil du secteur du tourisme ont enregistré près de 12 millions d'entrées au cours des 11 premiers mois de l'année passée, ce qui représente une hausse de 6,4% par rapport à la même période de 2017, indique l'Institut national de la statistique. Les touristes roumains ont compté pour 78% du total, 22% étant des touristes étrangers. Dans cette dernière catégorie, les Européens de l'ouest du continent ont été les plus nombreux (près de 75%), dont une écrasante majorité (près de 86%) provenait des Etats membres de l'Union européenne. La plupart des touristes étrangers étaient originaire d'Allemagne, France, Israël, Italie et des Etats-Unis. Parmi les départements de Roumanie à avoir accueilli des nombres importants de touristes étrangers, il y a Constanţa (sud-est), Braşov (centre-ouest) et Cluj (nord-ouest), ainsi que la capitale, Bucarest.


Frontière - L'Inspection générale de la police aux frontières de Roumanie informe que, ces dernières 24 heures, quelque 188.000 personnes ont traversé la frontière par les points de contrôle, la plupart pour sortir de Roumanie. L'Inspection générale rappelle que les temps d'attente et la fluidité de la circulation aux points de contrôle de la frontière roumaine sont disponibles sur l'application dédiée, sur le site de l'institution (à l'adresse http://www.politiadefrontiera.ro/traficonline/). Selon la même source, lors des contrôles effectués, les policiers aux frontières roumains ont constaté 27 illégalités ayant des auteurs aussi bien roumains qu'étrangers. 13 ressortissants étrangers se sont vu refuser l'entrée en Roumanie et 15 citoyens roumains - le départ du pays.


Statistiques - L'Union européenne avait, en 2016, 1,6 millions d'agents de police, soit 318 pour 100.000 habitants, indique Eurostat. Il existe des différences importantes entre les Etats membres. La Hongrie et la Finlande ont le moins de policiers pour 100.000 habitants - 90 et respectivement 137. La Roumanie en avait 242. Les Etats membres qui disposaient des plus grands nombres d'agents de police étaient Chypre (573 policiers pour 100.000 habitants), Malta (505) et Grèce (492).


Tennis - La joueuse roumaine de tennis Sorana Cîrstea a été éliminée aujourd'hui, en quarts de finale, du tournoi WTA de Shenzhen (Chine). Elle s'est inclinée devant l'Américaine Alison Riske, gagnante en deux sets. Sorana Cîrstea (84 WTA) a essuyé sa troisième défaite, sur un total de sept rencontres avec l'Américaine (62 WTA). Aujourd'hui également et toujours en quarts de finale, la Roumaine Monica Niculescu (99 WTA) a concédé la victoire, au bout de trois sets, à la Chinoise Yafan Wang (70 WTA).


Météo - Le temps se refroidit en Roumanie et les températures attendues seront inférieures aux normales de saison. Les maximales d'aujourd'hui vont de -8° à 2°. A Bucarest, le thermomètre affichait 1° à midi.



www.rri.ro
Publicat: 2019-01-04 13:54:00
Vizualizari: 159
TiparesteTipareste