09.01.2019

09.01.2019 - Le président de la Commission européenne et le Collège des commissaires arrivent jeudi à Bucarest pour le lancement officiel de la présidence roumaine du Conseil de l’UE/BM : L’économie roumaine - croissance de 3,5% en 2018, et de 3,1% en 2019

Présidence – Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le Collège des commissaires arrivent jeudi à Bucarest, pour le lancement officiel de la présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne. Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, et le président du Conseil européen, Donald Tusk, seront également présents à cet événement. Le moment sera marqué par un concert à l’Athénée roumain, donné par l’Orchestre de l’UE, qui jouera la Rhapsodie roumaine n° 1 de George Enescu et l’Hymne à la joie de Beethoven, devenu en 1985 l’Hymne de l’Union européenne. Vendredi, M Juncker rencontrera le président Klaus Iohannis et la première ministre Viorica Dăncilă, ainsi que les leaders des deux Chambres du parlement. Les responsables européens ont également prévu des discussions au gouvernement avec les ministres roumains qui dirigeront pendant six mois, à Bucarest et à Bruxelles, des réunions de travail avec leurs homologues des Etats membres.

 

Croissance – L’économie de la Roumanie connaîtra une progression de 3,5% cette année, et de 3,1% en 2020, en baisse d’un point de pourcentage par rapport à la prévision de juin 2018, est-il indiqué dans le rapport publié aujourd’hui par la Banque Mondiale. Elle s’attend à ce que la Roumanie rapporte pour 2018 une hausse du PIB de 4,1%, en baisse d’un point de pourcentage par rapport à la prévision de juin dernier. L’expansion devrait ralentir en 2021, quand l’économie roumaine connaitra une avancée de 2,8%, indique encore le rapport. D’autre part, en Roumanie, la réduction de l’impôt sur les revenus et la majoration des salaires dans le secteur public ont compensé une augmentation des contributions sociales, qui ont connu l’année dernière leur premier excédent depuis 2012. L’établissement financier international estime qu’en Europe et en Asie Centrale, l’économie a ralenti à 3,1% en 2018, de 4% en 2017, reflétant la réduction de l’activité économique en Turquie, au deuxième semestre de l’année dernière. La Turquie mise à part, la croissance régionale reste inchangée, à 2,9% en 2018, car le ralentissement de l’activité économique dans des pays tels la Bulgarie et la Roumanie a été compensé par l’accélération dans l’est de la région, qui a profité en 2018 du prix plus élevé du brut, estime la Banque Mondiale.

 

Laura Codruta Kövesi – Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a adressé mercredi une lettre au ministre de la Justice, Tudorel Toader, dans laquelle il affirme que les fondements de fait et textuels considérés lorsqu’il avait rejeté la première fois la proposition qu’Adina Florea, procureur au Parquet près la Cour d’appel de Constanţa (sud-est), soit nommée à la tête du Parquet national anticorruption (la DNA) subsistaient. Fin 2018, le ministre avait demandé que cette proposition soit réexaminée. Le poste de procureur en chef du Parquet anticorruption est à prendre, après que l’ancienne titulaire, Laura Codruţa Kovesi, a été relevée de ses fonctions par un décret issu en juillet dernier par le président Klaus Iohannis, en vertu d’une décision de la Cour constitutionnelle. Antérieurement, la Cour constitutionnelle avait constaté l’existence d’un conflit juridique de nature constitutionnelle entre le ministre de la Justice et le président de la Roumanie, engendré par le refus du chef de l’Etat de donner cours à la demande de révocation. L’ancienne cheffe du Parquet national anticorruption, Laura Codruta Kovesi, a annoncé avoir déposé au mois de décembre dernier une plainte devant la Cour européenne des droits de l’homme, réclamant des violations aux Droits de l’Homme à son égard dans le processus qui a mené à sa révocation. Mme Kövesi estime n'avoir pas eu la possibilité de se défendre devant la Cour constitutionnelle et ne pas avoir pu former de recours contre la décision des juges constitutionnels. Laura Codruţa Kövesi a précisé ne pas demander de dédommagements ni d’être restaurée à ses anciennes fonctions, mais qu’elle souhaitait mettre un terme à ce qu’elle a appelé  la tentative de mettre les procureurs à genoux. 

 

Attaque – Le Consulat général de Roumanie d’Edinbourg s’est autosaisi suite aux informations publiées par la presse portant sur une attaque, potentiellement motivée par la haine, contre cinq Roumains de la localité de Monkstown d’Irlande du Nord, a informé le ministère des Affaires étrangères. Les représentants de l’office consulaire ont entrepris, en urgence, des démarches auprès des pouvoirs locaux afin d’obtenir des informations complémentaires au sujet de l’identité, la nationalité et l’état de santé des victimes. Le ministère précise que jusqu’à présent, il n’existe aucune demande d’assistance relative à cet événement. Selon la publication The Belfast Daily, la police nord-irlandaise a démarré une enquête après que, dimanche soir, un groupe d’individus masqués et armés de battes de baseball ont pénétré dans le logement de Roumains et les ont agressés physiquement, leur causant des blessures graves. Une des victimes a été transportée d’urgence à l’hôpital.

 

Déficit – Le déficit commercial de la Roumanie s’est accru de plus de  18%, selon les données des 11 premiers mois de l’année dernière par rapport à la même période de 2017. Les informations rendues publiques aujourd’hui par l’Institut national de la statistique indiquent que la différence entre les importations et les exportations est arrivée à 13,4 milliards d’euros. Les 11 premiers mois de 2017, le déficit commercial s’est chiffré à 11,3 milliards d’euros.

 

Tennis – La joueuse de tennis roumaine Irina Begu s’est qualifiée dans les quarts de finale du tournoi WTA de Hobart (Australie), après avoir gagné, mercredi, devant la Russe Ana Blinkova dans trois sets. Sa prochaine adversaire sera Anna Karolina Schmiedlova (Slovaquie). Par ailleurs, Simona Halep, 1e du monde, a essuyé une défaite face à l’Australienne Ashleigh Barty, en deux sets, dans son premier match de 2019, dans les huitièmes de finale de Sydney. Le prochain tournoi pour Simona sera l’Open d’Australie, premier Grand Chelem de l’année, à Melbourne, où elle a joué la finale l’année dernière.

 

 

Météo – En Roumanie, les températures sont en forte hausse par rapport aux journées précédentes et se situent aux alentour des normales de saison, avec des maximales allant de -4 à 6°. Le temps est généralement couvert. Des précipitations faibles sous forme de neige notamment sont signalées surtout dans la moitié ouest du pays, alors que sur le sud-ouest il y a du verglas. Le vent est faible à modéré, plus fort en altitude, où il se manifeste sous forme de tempête de neige. -1° à Bucarest.


www.rri.ro
Publicat: 2019-01-09 15:22:00
Vizualizari: 356
TiparesteTipareste