La semaine du 11 au 17 février

la semaine du 11 au 17 février Le budget 2019/Statistiques économiques/Polémiques entre le Parlement et la Banque nationale/Politique et lutte contre la corruption/La présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne/Performance sportive

Le budget 2019

En cette seconde moitié de février, la Roumanie a, enfin, un budget pour l'année 2019. La majorité gouvernementale PSD-ALDE, avec le soutien de leur partenaire, l'Union démocrate magyare de Roumanie, a voté vendredi le budget établi par l'Exécutif de Bucarest. Le projet initial n'a pas été modifié de manière significative lors des débats parlementaires qui se sont déroulés cette semaine. Le budget repose sur une croissance économique de 5,5%, un déficit de 2,76% et un PIB supérieur à 1000 milliards de lei, soit plus de 200 milliards d'euros. Selon les partis au pouvoir, la santé, l'éducation et les investissements sont les domaines privilégiés. Le président Klaus Iohannis soutient que « le budget est fait à la va-vite et se fonde sur des estimations économiques irréalistes ». Le chef de l'Etat a averti que ce n'était pas le budget du Parti social-démocrate, le principal parti au pouvoir, dont il était question, mais de celui de la Roumanie. Klaus Iohannis a surtout décrié la diminution des enveloppes allouées aux institutions qui agissent pour la sécurité nationale, diminution qu'il qualifie d'irresponsable.


Statistiques économiques

La croissance de l'économie roumaine a ralenti en 2018, se situant à 4,1%, contre 7% en 2017, révèlent les chiffres rendus publics ce jeudi par l'Institut national de la statistique. Le PIB a enregistré une progression inférieure aux prévisions, qui estimaient une avancée de l'économie roumaine de 4,5% en 2018. Dans ses prévisions économiques intermédiaires de l'hiver 2018 publiées il y a une semaine, la Commission européenne annonçait déjà la tendance. L'Exécutif européen avait signalé l'essoufflement de l'économie roumaine en 2018 par rapport à l'année précédente. Selon les estimations européennes, la croissance réelle du PIB a diminué de 7% en 2017, à un niveau estimé à 4% en 2018.


Polémiques entre le Parlement et la Banque nationale

Invité, ce mardi, à répondre aux questions des membres des Commissions économique et de budget-finances du Sénat de Bucarest, le gouverneur de la Banque nationale de Roumanie, Mugur Isărescu, a assuré qu'il n'y avait pas d'écart entre l'indice de transaction interbancaire ROBOR et le niveau réel du marché. Il a expliqué aux sénateurs que le ROBOR, principal indice en fonction duquel sont calculés les intérêts variables des crédits en lei, ne pouvait varier qu'à l'intérieur de la fourchette de 1,5 à 3,5%, ces chiffres permettant à la Banque centrale d'attirer les dépôts des banques et de créditer les institutions de crédit. Par ailleurs, le président de la Commission économique du Sénat, Daniel Zamfir (membre de l'Alliance des libéraux et des démocrates, composante de la coalition gouvernementale), a affirmé que le secteur bancaire de Roumanie avait le degré d'intermédiation financière le plus faible de l'Union européenne et une profitabilité deux fois supérieure à la moyenne européenne. Les disputes entre Daniel Zamfir et Mugur Isărescu se sont intensifiées après les minimums historiques enregistrés, plusieurs jours d'affilée en janvier, par le taux de change de la monnaie nationale, le leu, par rapport à l'euro. En même temps, l'indice ROBOR s'était monté à presque 3%, ayant créé des difficultés supplémentaires pour les Roumains qui devaient rembourser des crédits.


Politique et lutte contre la corruption

Le président Klaus Iohannis a demandé ce jeudi à la Section d'enquête sur les infractions liées à la justice de donner une résolution rapide dans le dossier ouvert au nom de l'ancienne procureure en chef du Parquet anti-corruption, Laura Codruţa Kövesi. Le chef de l'Etat a souligné que cette institution ne devait pas se muer en un instrument politique censé enquêter et intimider les magistrats. L'opposition de droite a qualifié quant à elle ce dossier d'opération de police politique, menée sur ordre du pouvoir de Bucarest. Laura Codruţa Kövesi a été citée en justice par la Section d'enquête sur les infractions commises par les magistrats, étant suspectée d'abus de fonctions, de pots-de-vin et de faux témoignage. Mme Kövesi se dit innocente et affirme que le moment de sa convocation ne relève pas de la simple coïncidence. Laura Codruţa Kövesi devrait être auditionnée à la fin du mois par le Parlement européen pour le poste de procureur en chef européen, pour lequel la presse la donne comme favorite. La personne ayant porté plainte contre Mme Kövesi est l'ancien parlementaire social-démocrate Sebastian Ghiţă, enquêté dans plusieurs dossiers de corruption et en présent en fuite en Serbie.


La présidence roumaine du Conseil de l'Union européenne

Mardi, les Etats membres de l'Union européenne se sont engagés à consolider le cadre de surveillance des institutions financières, afin de trouver les meilleures solutions pour combattre le blanchiment d'argent. La présidence roumaine du Conseil de l'UE a été invitée à ouvrir, au plus vite, des négociations avec le Parlement européen sur tout le paquet législatif en la matière. Selon la correspondante de Radio Roumanie  à Bruxelles, le ministre roumain des finances, Eugen Teodorovici, qui a présidé la réunion du Conseil ECOFIN, a souligné le fait que les règles décidées pour lutter contre le blanchiment d'argent seraient appliquées par tous les Etats membres.


Performance sportive

L'équipe féminine de tennis de Roumanie a grimpé trois positions et occupe à présent la 5e place au classement de FedCup, réalisé par la Fédération internationale (ITF). C'est l'effet de la victoire en déplacement devant la République tchèque, détentrice du trophée et tête du classement. La France, future adversaire de la Roumanie dans les demi-finales de la Fed Cup, reste 4-e. La Roumanie et la France s'affronteront dans la demi-finale de la compétition des équipes féminines de tennis les 20 et 21 avril. (Trad. Ileana Ţăroi et Elena Diaconu)



www.rri.ro
Publicat: 2019-02-16 13:40:00
Vizualizari: 182
TiparesteTipareste