01.03.2019 (mise à jour)

01.03.2019 (mise à jour) Mike Pence effectuerait une visite à Bucarest dans la première moitié de l’année en cours, annonce Viorica Dancila/ - Plus de 1.100 soldats participent à l’exercice multinational « Poséidon 19 », organisé par les Forces maritimes roumaines

Visite - La première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, a fait savoir que le vice-président américain Mike Pence effectuerait une visite à Bucarest dans la première moitié de l'année en cours. Elle a précisé s'être entretenue au téléphone avec l'officiel de Washington de l'évolution positive des relations bilatérales au sein du Partenariat stratégique entre les deux pays. Mme Dăncilă a réaffirmé l'importance que Bucarest prête au renforcement de la relation transatlantique. A son tour, Mike Pence a souligné que l'administration américaine accorde une attention particulière au Partenariat stratégique et a apprécié la manière dont le gouvernement de Bucarest gère la présidence tournante du Conseil de l'UE. 


Exercices - Plus de 1.100 soldats participent à l'exercice multinational « Poséidon 19 », organisé par les Forces maritimes roumaines. Il se déroulera du 1er au 8 mars dans les eaux territoriales roumaines et dans les eaux internationales de l'ouest de la mer Noire. Dix navires militaires roumains participeront à cet exercice aux côtés de quatre autres navires de Bulgarie, Allemagne, Espagne et Turquie et de deux embarcations rapides avec des nageurs de combat. Parallèlement, les manœuvres aériennes de l'entraînement seront assurées par un hélicoptère « Puma Naval », deux avions MiG 21 LanceR et deux avions de chasse F-16 des Forces aériennes roumaines. Les navires partiront du port de Constanţa le lundi 4 mars. L'exercice auquel ils prendront part vise à une meilleure interopérabilité avec les autres équipages et à la certification des capacités des Forces navales roumaines mise à la disposition de l'OTAN. 


Justice - Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) de Roumanie a annoncé avoir reçu vendredi la nouvelle variante de l'Ordonnance d'urgence gouvernementale 7, celle qui avait à nouveau modifié les lois de la justice et soulevé l'ire des magistrats roumains. La semaine prochaine, le Conseil supérieur de la magistrature se réunira pour aviser le nouveau texte. Le Conseil a confirmé que certains articles contestés avaient disparu dans la nouvelle mouture du document, alors que d'autres ont été modifiés. Les procureurs du Conseil supérieur de la magistrature avaient précédemment rencontré le ministre de la Justice, Tudorel Toader, celui qui a été à l'origine de l'ordonnance contestée, lui demandant la suppression pure et simple de l'acte réglementaire. Dans le contexte, des centaines de magistrats ont protesté, vendredi, à Bucarest ainsi que dans d'autres villes du pays, pour signifier leur opposition face aux modifications apportées par l'OUG 7 aux lois de la justice.


Réunion - Bucarest a accueilli la réunion informelle des ministres européens des Télécommunications. Organisé par la présidence roumaine du Conseil de l'UE, cet événement vise à lancer des débats stratégiques et politiques sur l'avenir d'une Europe fortement numérisée après 2020. Selon le ministre roumain des télécommunications, Alexandru Petrescu, la présidence roumaine considère qu'il est utile de démarrer les débats sur la future stratégie numérique européenne post - 2020. Cela pourrait générer des bénéfices importants pour l'Europe en matière de nouvelles opportunités pour les citoyens et les entreprises, en assurant des réseaux et des services fiables, à haut débit et accessibles à tous. La présidence roumaine du Conseil de l'UE s'est proposé de ramener l'Union plus près du statut de leader mondial de la technologie 5G, de l'intelligence artificielle de la cyber-sécurité et du calcul à haute performance. 


Fonds européens - La Roumanie s'évertue d'attirer jusqu'à la fin de l'année 12,5 milliards d'euros de fonds européens, a déclaré la ministre roumaine en charge des Fonds européens, Rovana Plumb. Elle a mentionné dans le contexte les fonds destinés au capital humain, à l'infrastructure, à la recherche et à l'innovation, à l'éducation et à la santé, ainsi que les investissements à portée locale. La ministre a annoncé le lancement prochain de deux nouveaux projets, l'un destiné à combattre l'abandon scolaire, l'autre censé soutenir l'innovation dans le domaine des affaires. La Roumanie se targue d'avoir attiré, jusqu'à présent, 8,5 milliards d'euros de l'actuel exercice budgétaire, soit 28% des fonds européens disponibles, proche de la moyenne européenne, située à 29%.


Brexit - La ministre de l'Intérieur, Carmen Dan, a déclaré que la protection des droits des 430 mille ressortissants roumains qui vivent au Royaume-Uni constituait une priorité pour Bucarest, dans l'éventualité d'un Brexit sans accord.  La ministre roumaine a précisé que son gouvernement a préparé une série de mesures, basées sur le principe de réciprocité, afin de protéger ses ressortissants dans cette éventualité. Ainsi, les 2.500 Britanniques qui vivent en Roumanie jouiront des mêmes droits que les ressortissants roumains du Royaume-Uni. Carmen Dan a confirmé avoir eu des discussions avec le ministre britannique pour la migration ainsi qu'avec l'ambassadeur du Royaume-Uni à Bucarest quant à l'avenir du régime de leurs ressortissants respectifs en cette occurrence


Météo - La baisse sensible du mercure dans les thermomètres va ramener la température près des moyennes saisonnières partout en Roumanie pendant les prochaines 24 heures, après un début en force du printemps le jour du 1er mars. Des pluies de faible intensité ne sont pas à exclure localement. Les températures minimales varieront entre -3° et 6°, alors que les maximales atteindront 14°C.







www.rri.ro
Publicat: 2019-03-01 19:23:00
Vizualizari: 151
TiparesteTipareste