Le salon du tourisme de Bucarest

le salon du tourisme de bucarest A la découverte des plus intéressantes destinations promues lors de la 41e édition de la foire roumaine du tourisme

Récemment déroulée à Bucarest, l'édition de printemps de la plus grande foire de tourisme organisée en Roumanie a proposé aux passionnés de tourisme culturel rural, balnéaire ou d'affaires des offres séduisantes à ne pas rater. Nous découvrons aujourd'hui ensemble les destinations les plus intéressantes promues par les tours opérateurs lors de cette 41e édition de la foire.


Cătălin Țibuleac, président de l'Association de gestion touristique du Delta du Danube et du nord de la Dobroudja invite les touristes dans le sud-est du pays : « Le touristes y découvriront non seulement une zone splendide, une nature magnifique, mais aussi une cuisine locale délicieuse, ainsi que des traditions pittoresques et des métiers traditionnels encore pratiqués dans les parages. A la biodiversité de la région s'ajoute la diversité ethnique et culturelle, car en Dobroudja coexistent 14 minorités qui ont gardé leurs traditions et coutumes. Nous pratiquons et encourageons un tourisme responsable, durable, qui respecte la biodiversité du Delta. »  


Cristina Toma invite les touristes dans la contrée de Buzău, située à hauteur de la courbure des Carpates, et leur propose une destination inédite : «Il s'agit d'un site d'une très grande valeur du point de vue scientifique, géologique : le parc géologique de la contrée de Buzăului, qui se trouve au croisement de trois cultures : moldave, valaque et transylvaine. Il recèle un riche patrimoine naturel : volcans de boue, montagnes de sel, pierres aux formes bizarres, auxquels s'ajoute l'ambre de Colţi, unique au monde. Pour les découvrir, je conseille aux touristes de s'y rendre au printemps, en été ou en automne. En hiver, le décor est splendide, pourtant les éléments de géodiversité ne sont pas tellement visibles, mais on peut quand même avoir de magnifiques échanges avec les habitants et apprendre les légendes des parages liées à ces phénomènes géologiques. Pour joindre nature et culture, il est préférable de visiter le parc géologique au printemps, en été ou en automne. »


Laura Pătru, responsable de marketing d'un ensemble hôtelier de la station de Herculane-les-Bains, nous propose un programme de remise en forme dans une zone chargée d'histoire : « Heculane-les-Bains est une des plus anciennes stations balnéaires de Roumanie, attestée en l'an 153 après J.-Chr. Elle est située dans un pays de légende et la nature y est généreuse. Nous bénéficions de 16 sources d'eau thermale et sulfureuses, aux effets bénéfiques pour la santé. Nos hôtels sont entièrement rénovés, offrant aux touristes tout le confort. Aux thérapies millénaires héritées des Romains, nous ajoutons les techniques les plus modernes et les dernières tendances européennes en matière de remise en forme. Nous avons aussi nos propres techniques, par exemple le sauna aux plantes, utilisant des recettes originales ; les combinaisons de plantes sont inspirées des légendes sur les pouvoirs d'Hercule et sur la beauté d'Aphrodite. Un de nos paquets favoris est celui de remise en forme comportant 5 nuitées, en pension complète, thérapies comprises. Un tel séjour coûte 3200 lei - soit 480 euros - pour deux personnes. »


Daniela Pop, responsable de marketing de la Compagnie nationale du Sel (SALROM), nous rappelle que l'exploitation du sel est une tradition millénaire en Roumanie : « Sur les 7 exploitations minières dont nous assurons la gestion, 5 sont ouvertes au tourisme. Ces mines sont très bien aménagées, ce sont de vrais trésors. Elles sont disséminées à travers le pays : Praid, au comté de Harghita, Slănic, au compté de Prahova, Ocnele Mari, au comté de Vâlcea, Târgu Ocna et Cacica en Moldavie. Les touristes peuvent les visiter dans n'importe quelle période de l'année, dans les mines de sel la température étant constante. Sauf contre-indication médicale, toute personne - y compris les enfants - peut descendre dans la mine de sel pour y passer deux ou trois heures. A Praid nous avons aménagé un parc d'aventures doté d'une tyrolienne et d'aires de jeux, pour que les touristes puissent y rester le plus longtemps possible et respirer de l'air pur. »


Cristi Pitulice est manager partenaire de « Transilvania Train », un programme touristique de 5 jours, très incitant et intense : « C'est un paquet touristique unique, proposé une fois par an, pour 120 passagers qui montent dans un train spécial - Transylvania Train. Celui-ci part de Brașov, pour arriver à Făgăraș, via Sighișoara, Mediaș, Alba Iulia, Sebeș et Sibiu. Les passagers explorent en fait la zone des villages saxons de Transylvanie, appelée Haferland. Ils font chaque jour une nouvelle expérience inoubliable, visitant entre autres, par exemple, des ateliers d'artisans feutriers et tuiliers. Les gens sont toujours curieux de savoir comment il est possible de garantir pour 200 ans les tuiles des maisons et des églises saxonnes. Nous proposons également des dégustations de vins, des ateliers d'architecture traditionnelle et de cuisine. Les chefs cuisiniers de cette zone transylvaine révèlent aux passagers les secrets de cette cuisine multiculturelle, comportant des plats roumains, saxons, hongrois et arméniens. Une soirée spéciale est réservée à un concert. Une partie de la Philharmonie de Sibiu donne un concert pour les passagers du « Transilvania Train ».


Cătălina Velniciuc, coordinatrice du Centre national d'information et de promotion touristique du comté de Suceava, invite les touristes à passer les vacances de Pâques en Bucovine : « En 2019, la Bucovine multiplie ses atouts. Les monastères à fresques extérieures et nos traditions anciennes restent les principales attractions de la contrée. Puisque les fêtes de Pâques approchent, nous proposons aussi un tourisme actif, gastronomique. Des événements sont organisés qui font connaître nos coutumes liées à cette grande fête chrétienne. Les pensions touristiques attendent leurs visiteurs avec des plats traditionnels, des démonstrations de décoration des œufs, des randonnées aux monastères. C'est un véritable spectacle culturel et gastronomique. » Les paquets touristiques les plus recherchés ont été ceux de 6 nuitées. Le prix moyen est de 720 lei (environ 160 euros) par personne pour l'ensemble du séjour. La Bucovine est aussi une destination à découvrir en famille. (Trad. : Dominique)



www.rri.ro
Publicat: 2019-03-07 14:59:00
Vizualizari: 180
TiparesteTipareste