11.03.2019 (mise à jour)

11.03.2019 (mise à jour) Le président Klaus Iohannis a promulgué lundi le budget de la Sécurité sociale pour 2019/ Bucarest accueille, ces lundi et mardi, le Conseil Affaires Générales de l’Union européenne

Budget 2019 – Le président Klaus Iohannis, a promulgué lundi le budget de la Sécurité sociale pour 2019. Quant au budget de l’Etat 2019, le chef de l’Etat a exhorté les parlementaires à adopter une attitude responsable au moment du réexamen de la loi. Rappelons que le président avait refusé de promulguer ledit projet législatif dans l’état, le renvoyant à nouveau au Parlement. Klaus Iohannis a par ailleurs lancé de nouvelles critiques à l’encontre du gouvernement en place. Le Parlement bicaméral de Bucarest devra donc examiner à nouveau, cette semaine, la loi du budget 2019, sur la demande du président. La majorité gouvernementale du PSD et de l’ALDE a fait savoir qu’elle n’allait opérer aucune modification dans le contenu du document, car, affirme-t-elle, les dispositions actuelles assurent les ressources nécessaires pour des domaines économiques importants. L’opposition affirme, en revanche, que le budget ne peut pas entrer en vigueur dans sa forme actuelle, qui mène à la stagnation et au sous-développement du pays. Le chef de l’Etat a renvoyé la loi du budget au parlement après le rejet, par la Cour constitutionnelle, de la saisine qu’il avait formulée. La gauche roumaine affirme que la démarche du chef de l’Etat avait une mise électorale, liée à l’élection présidentielle prévue à la fin de cette année. Si le parlement n’opère pas de modifications à la loi du budget, le président sera obligé de la promulguer telle quelle.


CE/indépendance justice - L'indépendance de la justice roumaine ne doit pas être affectée et la lutte anti-corruption doit continuer, a déclaré lundi à Bucarest le premier vice-président de la Commisison européenne, Frans Timmermans. Il a affirmé ne pas avoir remarqué de progrès depuis la publication du rapport du Mécanisme de coopération et de vérification pour la Roumanie. Frans Timmermans a égalemet souhaité que les experts de la Commission européenne et les représentants du gouvernement de Bucarest discutent des aspects à régler. L'officiel européen a reçu le titre de Doctor Honoris Causa accordé par l'Ecole nationale d'Etudes politiques et administratives. Dans le discours prononcé à cette occasion, Frans Timmermans a parlé de l'Etat de droit, précisant que celui-ci figure parmi les sujets décisifs pour le destin de l'Europe.


 

Réunion – Bucarest accueille, ces lundi et mardi, le Conseil Affaires Générales de l’Union européenne qui doit examiner le cadre financier pluriannuel pour la période 2021-2027 et les priorités d’action de l’Union pour les cinq prochaines années. En plus des ministres en charge des affaires européennes des 28, le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, et le commissaire européen au budget et aux ressources humaines, Günther Oettinger, sont également présents à la réunion organisée par la présidence roumaine du Conseil de l’UE. Par ailleurs, lundi, en marge du Conseil Affaires Générales, a eu lieu une réunion informelle avec les représentants de la Commission européenne ainsi qu’avec ceux des Etats candidats à l’admission dans l’UE : l’Albanie, la République de Macédoine du Nord, le Monténégro, la Serbie et la Turquie

 

Electorales – Le nombre total d’électeurs roumains repris dans le Registre électoral en date du 28 février 2019 est de 18.937.258, a précisé, lundi, l’Autorité électorale permanente. Aux dernières infos, publiées à la fin de l’année précédente, il figurait 200 électeurs de moins au sein du même Registre. Les différences constatées font suite aux dernières modifications opérées par les mairies, et aux échanges des données avec l’Etat civil. Aussi, près de 18.267.000 électeurs font figure de résider en Roumanie, alors que plus de 670.000 sont domiciliés à l’étranger.

 

Commémoration – La Journée européenne des victimes du terrorisme est célébrée chaque 11 mars, conformément à la décision du Parlement européen. La date initiale a été le 11 septembre, en hommage aux victimes des attentats de 2001,aux Etats-Unis. Ce sont les quatre attentats commis à Madrid le 11 mars 2004, soldés par 192 morts, dont 16 Roumains et près de 2 mille blessés de 17 pays qui ont déterminé le changement de cette date. Il y a 15 ans, dix bombes ont explosé dans quatre trains bondés qui rejoignaient la gare madrilène d'Atocha. Dissimulées dans des sacs à dos, les bombes avaient été détonnées à distance, par téléphone, par les membres d’une cellule djihadiste qui s’est inspirée du réseau terroriste Al Qaïda. Suite à cet attentat, les forces espagnoles se sont retirées d’Irak.


Gouvernement  - Le cabinet de Bucarest se réunira mardi pour débattre de plusieurs projets de décisions gouvernementales, dont un contrat de financement avec la Banque européenne d'investissements qui devrait  servir à moderniser le secteur de Santé et le document relatif à l'organisation et au fonctionnement de l'Autorité nationale pour la protection des droits de l'enfant et l'adoption. A l'ordre du jour figure aussi le projet de loi concernant la ratification de l'accord entre la Roumanie et la Hongrie sur la protection mutuelle des informations classées, signé à Bucarest en octobre 2018. Le gouvernement roumain  discutera également  d'un mémorandum sur le mandat de négociation d'un accord-cadre de prêt entre la Roumanie et la Banque de développement du Conseil de l'Europe ayant pour objet un crédit de 177 millions d'euros, qui devrait être utilisé pour la modernisation de l'infrastructure judiciaire.


Eurogroupe - Le ministre roumain des finances, Eugen Teodorovici, a participé lundi, à Bruxelles, à la réunion de l'Eurogroupe en format élargi et présidé la session consacrée au « Dialogue macroéconomique ». Les principaux sujets à l'ordre du jour : la présentation, par la Commission européenne, des principales conclusions de la deuxième mission de surveillance consolidée en Grèce et un débat consacré à la croissance économique, à l'emploi, aux marchés de l'immobilier et au projet de budget actualisé de la Lettonie. Le ministre Eugen Teodorovici présidera mardi la troisième réunion du Conseil des Affaires économiques et financières (ECOFIN), dont l'agenda inclut des sujets tels la directive européenne concernant les taxes  sur l'alcool et les boissons alcoolisées, ou encore la directive européenne sur le régime général des taxes ou des impôts sur les services numériques.

 

Tennis - Au tournoi de tennis d'Indian Wells, aux Etats-Unis, la joueuse roumaine Simona Halep, numéro 2 mondiale, doit affronter mardi dans les huitièmes de finale la Tchèque Marketa Vondrousova. Halep s'est imposée dimanche devant l'Ukrainienne Katerina Kozlova (Ucraina), en deux sets 7-6/7-5. Egalement à Indian Welles, mais dans le tournoi de double masculin, la paire Horia Tecău (Roumanie) - Jean-Julien Rojer (Pays-Bas), a réussi à se qualifier dans les huitièmes de finale, après avoir vaincu, sur le score de  6-1, 6-2, le duo formé Marton Fucsovics (Hongrie)/Guido Pella (Argentine). 


Météo – dans le prochain intervalle de 24 heures, les températures vont baisser sur la plupart du territoire, notamment dans le sud et le sud-est. Le ciel sera variable, plutôt nuageux. On attend des pluies et des giboulées dans la moitié sud du pays, tandis qu’en haute montagne seront signalées des chutes de neige. Les maxima de l’air iront de 5° à 11°.


www.rri.ro
Publicat: 2019-03-11 18:59:00
Vizualizari: 109
TiparesteTipareste