12.05.2019

12.05.2019 Le président roumain, Klaus Iohannis, participera, lundi, à Bruxelles, à une réunion avec les représentants des Etats du Partenariat oriental de l’UE./- Les Lituaniens votent aujourd’hui pour élire un nouveau président du pays.

Partenariat - Le président roumain Klaus Iohannis participera lundi, à Bruxelles, à une réunion avec les représentants des Etats du Partenariat oriental, organisée à l'occasion des dix ans de cette initiative. Selon l'Administration présidentielle de Bucarest, le chef de l'Etat y soulignera que le Partenariat a contribué au renforcement des économies et des sociétés des Etats de l'Est, mais aussi à une plus grande stabilité aux frontières de l'UE. Le président mettra également en exergue le fait que l'Union européenne attend un engagement politique continu des pays partenaires de remplir les obligations assumées dans les relations avec l'Union. Le Partenariat oriental est une initiative qui consiste à créer une zone commune de démocratie, prospérité, stabilité et coopération étroite entre les Etats membres de l'UE et les pays partenaires - Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Géorgie, République de Moldova, Ukraine. A la réunion de Bruxelles pendront part le président du Conseil européen, Donald Tusk, celui de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, la Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l'UE, Federica Mogherini, ainsi que le président du Parlement européen, Antonio Tajani.


Elections - Les Lituaniens sont appelés aujourd'hui aux urnes pour le premier tour de scrutin de l'élection présidentielle. Ils attendent du futur président qu'il réduise l'écart économique entre les riches et les pauvres, écart qui se creuse malgré une croissance économique enviable, note l'AFP. Neuf candidats sont en lice pour remplacer la présidente sortante Dalia Grybauskaite, dont le second mandat s'achève et qui pourrait succéder à Donald Tusk à la présidence du Conseil européen. Pourtant, seulement trois d'entre eux ont des chances réelles de se qualifier au second tour de scrutin, prévu le 26 mai, date des élections européennes. Les trois favors des sondages sont le premier ministre de centre-gauche, Saulius Skvernelis, l'ancienne ministre des finances, Ingrida Simonyte, soutenue par les conservateurs, et l'économiste indépendant, Gitanas Nauseda.


ExerciceL'exercice militaire européen Spartan 2019 aura lieu du 13 au 24 mai, à la base 90 Transport aérien d'Otopeni, dans le sud du pays, dans le contexte de l'exercice par la Roumanie de la présidence du Conseil de l'Union européenne. Selon un communiqué du ministère de la Défense de Bucarest, l'exercice fait partie de la série d'activités planifiées et organisées par l'Agence européenne de défense (AED) et les Forces aériennes roumaines, dans le cadre du programme EATF (European Air Transport Fleet), étant conçu comme un événement multinational de formation et d'entraînement dans le domaine de l'aviation de transport. Les pays participants à l'exercice, aux côtés de la Roumanie, sont la Bulgarie, l'Italie, la Lituanie et la Slovaquie, mais aussi des observateurs d'autres Etats qui détiennent ce type d'aéronef (Spartan) d'Europe, mais aussi des Etats Unis et d'Australie.


Munitions - La République de Moldova souhaite que les négociateurs et les médiateurs du Format 5+2, qui tentent de trouver une solution au conflit gelé de Transnistrie (région séparatiste russophone à l'est de la République), puissent se rendre sur le site d'un immense dépôt de munition, à Cobasna, sur la rive gauche du Dniestr. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a déjà fait des démarches en ce sens, qui n'ont pas abouti. Ce sujet a été abordé, à Chişinău, par la vice-première ministre moldave chargée de la réintégration, Cristina Lesnic, et le représentant spécial de l'OSCE pour le processus de réglementation en Transnistrie, Franco Frattini. Celui-ci a précisé qu'il s'agissait de munition obsolète, dangereuse pour les habitants de la zone et qui ne pouvait pas être déplacée pour être neutralisée. Plus de 1.500 militaires russes sont actuellement déployés en Transnistrie, et plus 20.000 tonnes de munitions et de bombes sont stockées dans les entrepôts militaires de la commune de Cobasna.


Tennis - La paire roumano-néerlandaise Horia Tecău/Jean-Julien Rojer joue aujourd'hui contre Diego Schwartzman (Argentine)/Dominic Thiem (Autriche), dans la finale de double du tournoi de tennis de Madrid. Hier, dans la finale de simple dames, la Roumaine Simona Halep a perdu en deux sets, 6-4, 6-4, le match contre la joueuse néerlandaise Kiki Bertens. Simona Halep, qui a ainsi raté le retour à la tête du classement mondial, reste avec deux titres gagnés (en 2016 et 2017) et quatre finales jouées à Madrid, mais monte à la deuxième place WTA.


Météo - Le temps se réchauffe en Roumanie et des pluies sont attendues sur les reliefs et sur le sud-ouest du pays. Les températures de l'après-midi se situent entre 17° et 25°. A Bucarest, il y avait 190, à midi. 



www.rri.ro
Publicat: 2019-05-12 13:05:00
Vizualizari: 245
TiparesteTipareste