Engagements européens au sommet de Sibiu

engagements européens au sommet de sibiu C'est une série de 10 promesses que les leaders européens font aux ressortissants des Etats membres concernant leur bien-être et leur sécurité

La Déclaration de Sibiu a été adoptée lors du sommet informel de l'UE organisé le 9 mai, Journée de l'Europe, par la Roumanie, qui assure la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne, dans la ville homonyme du centre du pays. 



C'est une série de 10 promesses que les leaders européens font aux ressortissants des Etats membres concernant leur bien-être et leur sécurité. Le texte commence par un engagement de défense unitaire de l'Europe et mentionne la lutte pour la liberté qui a mené voici 30 ans à la chute du Rideau de fer. Les leaders promettent aussi que les Etats membres seront unis, solidaires, qu'ils parleront d'une seule voix et qu'ils seront toujours à la recherche de solutions communes. 



Le document comporte aussi un engagement de protéger la démocratie et l'Etat de droit et fixe le principe de l'équité sur le marché commun du travail dans l'assistance sociale et l'économie. En plus, une priorité de la présidence roumaine du Conseil de l'UE y est mentionnée aussi, respectivement la réduction des différences de développement à l'intérieur de l'Union. L'Europe se propose également d'être un leader responsable qui s'investira aux côtés des partenaires internationaux afin de maintenir un ordre mondial fondé sur le droit international. 


Amphitryon de l'événement, le président Klaus Iohannis a salué le fait qu'un message positif est lancé de Roumanie : « Les discussions ont renforcé notre confiance que nous pouvons écrire ensemble l'avenir de l'UE. Nous avons réussi à avoir un sommet de l'unité, de notre détermination de continuer d'avancer dans le projet de l'intégration européenne, en tant que projet sans précédent pour la démocratie, la prospérité et la paix, un projet de la stabilité. »


Le chef de l'Etat a également fait référence au futur agenda stratégique de l'UE jusqu'en 2024, lequel doit, selon lui, promouvoir une Europe avec une convergence accrue, consolider le marché unique, renforcer la sécurité intérieure de l'Union européenne et assurer une action externe efficace. Parmi les cibles de l'agenda, l'on compte la protection des citoyens et des libertés par l'assurance de la sécurité, l'approche de la problématique qui relève de la migration aussi par la défense des valeurs des libertés et des démocraties européennes. 


Une autre priorité, c'est de développer la base économique en mobilisant toutes les politiques pertinentes en la matière, par la promotion d'un environnement compétitif correct, des investissements en l'avenir et par l'adoption complète de la transition numérique. Un avenir plus écologique, plus correct et plus inclusif, aux côtés de la promotion des intérêts et des valeurs européennes dans le monde compte également parmi les objectifs. 


Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a annoncé qu'il souhaitait recevoir des nominations pour la direction des institutions européennes jusqu'au mois de juin, et qu'il convoquerait une rencontre avec les dirigeants de l'Union le 28 lai, au lendemain des élections européennes. Il a félicité la Roumanie en roumain pour l'organisation du sommet de Sibiu. 


Donald Tusk : « Lorsque nous nous sommes rencontrés en janvier dernier, pour le lancement de la présidence roumaine, j'ai parlé de la Roumanie en laissant s'exprimer mon âme, car je suis persuadé que vous êtes des gens remarquables. Vous avez organisé un sommet exceptionnel, vous pouvez être fiers de votre travail, tout comme l'Europe est fière de vous. Je suis purement et simplement tombé amoureux de Sibiu. L'Europe entière est tombée amoureuse de vous. » 

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a souligné que le sommet de Sibiu avait montré une unité solide des dirigeants du bloc communautaire. (Trad. Ligia Mihaiescu)


www.rri.ro
Publicat: 2019-05-21 13:05:00
Vizualizari: 289
TiparesteTipareste