30.05.2019 (mise à jour)

30.05.2019 (mise à jour) Le président roumain envisage de consulter les partis parlementaires sur la mise en œuvre des résultats du référendum du 26 mai/ Le Pape François effectuera une visite en Roumanie du 31 mai au 2 juin.

Consultations - Le président roumain, Klaus Iohannis, a annoncé jeudi la convocation de consultations avec les partis parlementaires, la semaine prochaine, afin de décider de la mise en œuvre des résultats du référendum organisé le 26 mai. Il a rappelé que 6 millions et demi de Roumains avaient répondu « Oui » aux modifications proposées dans le domaine de la Justice. Klaus Iohannis a pointé du doigt le gouvernement à propos de la mauvaise organisation du scrutin européen et du référendum pour la diaspora. Il a également précisé que dans le cas des ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères, il avait sollicité qu’ils soient démis et non pas qu’ils présentent leurs démissions. Il a tenu ces propos après que les deux ministres ont déclaré n’avoir rien à se reprocher et par conséquent ne pas envisager de démissionner. Plusieurs dizaines de milliers de Roumains vivant à l’étranger n’ont pas pu voter, bien qu’ils aient attendu leur tour pendant de longues heures devant les bureaux de vote. Dans ce contexte, le président Iohannis a décidé de créer une commission mixte au niveau de l’Administration présidentielle, dont la mission sera d’identifier les problèmes majeurs survenus au scrutin de dimanche et de proposer aux autorités des solutions qui puissent être mises en œuvre.

 

Motion - L’opposition de Roumanie, représentée par l’Union Sauvez la Roumanie (USR) et le Parti national libéral (PNL), a fait savoir jeudi qu’elle aller déposer au Sénat, la semaine prochaine, une motion simple contre le ministre des Affaires étrangères, Teodor Meleşcanu, et demander la démission de ce dernier, suite à la mauvaise organisation des élections européennes et du référendum pour la diaspora. La cheffe des députés de l’USR, Cristina Prună, a par ailleurs informé que la semaine prochaine les députés de l’USR, du PNL, du Parti du mouvement populaire (PMP) et de Pro Romania allaient solliciter la création, au sein de la Chambre des députés, d’une commission chargée d’enquêter sur le scrutin européen de la diaspora. Les députés issus des partis d’opposition envisagent aussi de demander des explications à la ministre de l’Intérieur, Carmen Dan, sur l’organisation du scrutin et du référendum du 26 mai en Roumanie, vu les files d’attentes formées devant les bureaux de vote.  

 

Pape François – Le Pape François effectuera une visite en Roumanie du 31 mai au 2 juin. Le Souverain Pontife se rendra d’abord à Bucarest, vendredi, puis à Iasi (nord-est), à Blaj et à Sumuleu Ciuc (centre). Les cours seront suspendus vendredi dans tous les établissements scolaires de la capitale et le stationnement des voitures sera interdit sur le trajet que le Pape doit parcourir. Rappelons que la Roumanie a été, en 1999, le premier pays à majorité orthodoxe jamais visité par un souverain pontife, le Pape Jean-Paul II.

 

Tennis - La joueuse de tennis roumaine Irina Begu (n° 116 WTA) s’est qualifiée jeudi pour le 3e tour de Roland Garros, après avoir vaincu Karolina Muchova de République tchèque (n° 73 WTA), sur le score de 1-6, 6-3, 6-4. Elle doit rencontrer, samedi, l’Américaine Amannda Anisimova (51e WTA). Sa compatriote, Sorana Cârstea (84e WTA), s’est inclinée devant l’Espagole Aliona Bolsova, (137e WTA), sur le score de 6 - 7, 6 – 7.

 

Météo - La Roumanie est placée jusqu'à lundi matin en vigilance à l'instabilité atmosphérique, ce qui se traduira par des pluies torrentielles, des orages et des chutes de grêle. Les températures maximales iront de 19° à 27° degrés.

 

 


www.rri.ro
Publicat: 2019-05-30 19:44:00
Vizualizari: 178
TiparesteTipareste