04.06.2019

04.06.2019 Le président roumain Klaus Iohannis commence aujourd’hui des consultations avec les partis représentés au parlement du pays, concernant la mise en place du résultat du référendum sur la justice du 26 mai dernier.

Consultations - Le président roumain Klaus Iohannis commence aujourd'hui des consultations avec les partis représentés au parlement du pays, concernant la mise en place du résultat du référendum sur la justice du 26 mai dernier. L'Administration présidentielle considère que les meilleures solutions seront trouvées, afin de modifier la législation. Le chef de l'Etat reçoit aujourd'hui les représentants du Parti national libéral (PNL), suivis par ceux de l'Union Sauvez la Roumanie (USR) et de l'Union démocrate des Magyars de Roumanie (UDMR), et demain, mercredi, il recevra les représentants du Parti du Mouvement populaire (PMP), de l'Alliance des libéraux et des démocrates (ALDE), du groupe parlementaire Pro Europa, du groupe des minorités nationales et ceux du Parti social-démocrate (PSD). Lors du référendum sur la justice, organisée simultanément avec les élections européennes, plus de 80% des électeurs à y avoir participé se sont déclarés favorables à l'interdiction de l'amnistie et du pardon pour des délits de corruption, ainsi qu'à l'interdiction des ordonnances gouvernementales d'urgence en matière de délits et de peines et de l'organisation judiciaire, corroborée avec la possibilité d'en saisir la Cour constitutionnelle.


Discussions - La première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, se trouve à Bruxelles, où elle échangera avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et avec le premier vice-président, Frans Timmermans, au sujet de la présidence roumaine du Conseil de l'UE et du poste de commissaire européen à être occuper par un député européen roumain. La présidence de la Roumanie s'achèvera dans moins d'un mois et c'est dans ce contexte que la cheffe du gouvernement de Bucarest abordera avec ses interlocuteurs communautaires les résultats de cette présidence et les objectifs qui restent encore à réaliser. Ses entretiens ont lieu peu après les élections européennes du 26 mai, suite auxquelles le PNL a obtenu 10 mandats, le PSD - 9, l'Alliance 2020 USR-PLUS - 8, ProRomânia, PMP et l'UDMR, 2 mandats chacun. Aujourd'hui également, la première ministre Viorica Dăncilă rencontrera l'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'UE, Gordon Sondland.


Conseil - Le ministre roumain de l'Agriculture, Petre Daea, préside aujourd'hui à Bucarest la réunion informelle des ministres de l'agriculture et de la pêche des Etats membres de l'UE. Y sont aussi présent le commissaire européen à l'agriculture et au développement rural, Phil Hogan, le directeur général de la Commission européenne, Jerzy Plewa, et le directeur général du Secrétariat général du Conseil de l'UE, Angel Boixareu Carrera. La réunion est consacrée à la création de synergies dans le domaine de la recherche en agriculture et en biochimie. Hier, le commissaire Phil Hogan a eu une entrevue avec la première ministre Viorica Dăncilă, leur échange portant entre autres sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC) au-delà de 2020.


Militaire - Le secrétaire d'Etat pour l'Armée de Terre des Etats-Unis, Mark T. Esper, s'est entretenu lundi sur la Base 57 aérienne Mihail Kogălniceanu (sud-est) avec le chef de l'Etat-Major de la Défense de Roumanie, le général Nicolae-Ionel Ciucă. Les deux hommes ont abordé des sujets tels la situation sécuritaire dans la région de la mer Noire, la coopération militaire roumano-américaine dans le cadre du partenariat stratégique bilatéral, la participation des militaires américains à l'opération Atlantic Resolve et aux activités d'instruction en cours. A cette occasion, M. Esper a remercié la Roumanie pour le soutien fourni en tant que pays hôte à l'armée américaine. Bucarest a contribué de manière importante non seulement à l'OTAN, mais aussi à des missions du type coalition dans le monde entier, et nous regardons pleins de confiance le développement futur de notre partenariat stratégique, a déclaré le responsable américain. A cet entretien ont également été présents le général  Cristopher G. Cavoli, commandant des forces terrestres américaines en Europe, l'ambassadeur de Washington à Bucarest, Hans Klemm, et le chef de l'Etat-Major de l'Armée de l'Air de Roumanie, le général Viorel Pană.


Tennis - Au tournoi de tennis de Roland Garros, la joueuse roumaine Simona Halep, tenante du titre et tête de série n°3, affrontera, demain en quarts de finale, la jeune Américaine de 17 ans, Amanda Anisimova (51 WTA). Dans les huitièmes de finale, Simona Halep a battu, en deux sets et au bout de seulement 45 minutes, la Polonaise Iga Swiatek (18 ans, 104 WTA).


Football - Mircea Sandu, ancien président de la Fédération roumaine de football, a été mis en examen pour corruption, dans une affaire dans laquelle est aussi impliquée sa femme. Selon le Parquet anti-corruption, Mircea Sandu, aidé par sa femme, aurait reçu, en 2009, 724.000 lei (152.000 euro) de la part de deux personnes, dont l'une représentait un cabinet d'avocats. En contrepartie de cet argent, Mircea Sandu aurait facilité la conclusion de deux contrats d'assistance juridique entre la FRF et le cabinet d'avocats en question. Les contrats, qui remontent à 2011, valaient 11,7 millions de lei (2,47 millions d'euros).


Météo - L'instabilité atmosphérique et les pluies souvent torrentielles restent de mise pour l'ensemble de la Roumanie. Les températures maximales d'aujourd'hui se situent entre 20° et 28°. A Bucarest, il y avait 20° à midi.



www.rri.ro
Publicat: 2019-06-04 14:20:00
Vizualizari: 195
TiparesteTipareste