04.06.2019 (mise à jour)

04.06.2019 (mise à jour) Le président roumain a ces mardi et mercredi des consultations avec les partis parlementaires sur la mise en place du résultat du référendum sur la justice./ A Roland Garros, Simona Halep affronte mercredi Amanda Anisimova des Etats - Unis.

Consultations - Le président roumain Klaus Iohannis a commencé mardi des consultations avec les partis représentés au parlement du pays, sur les manières de mettre en place le résultat du référendum sur la justice du 26 mai dernier. Le but en est de trouver les meilleures solutions, afin de modifier la législation. Le chef de l'Etat  a reçu mardi les représentants du Parti National Libéral (PNL), suivis par ceux de l'Union Sauvez la Roumanie (USR) et de l'Union Démocrate-Magyare de Roumanie. (UDMR). Pour leur part, les libéraux ont fait savoir qu'ils soutenaient toutes les initiatives de modification de la Constitution et toute autre initiative nécessaire pour transformer en réalité la volonté exprimée par les Roumains par le biais du référendum. Le leader des libéraux, Ludovic Orban, estime que c'est le bon moment de reprendre les débats publics sur les lois régissant le fonctionnement de la justice en Roumanie. Pour sa part, le leader de l'USR, Dan Barna, a souligné que la réforme constitutionnelle devait être élargie pour inclure aussi d'autres domaines à part les questions mentionnées dans le référendum. Enfin, le chef de l'UDMR, Kelemen Hunor affirme que les représentants de la minorité magyare de Roumanie sont favorables à une modification de la constitution qui supprime les décrets d'urgence en matière de corruption. Mercredi, le président Iohannis aura des consultations avec les représentants du Parti du Mouvement Populaire (PMP), de l'Alliance des Libéraux et des Démocrates (ALDE), ainsi qu'avec les représentants du groupe parlementaire Pro Europa, du groupe des minorités nationales et ceux du PSD. Rappelons-le, lors du référendum sur la justice, organisé simultanément avec les élections européennes, plus de 80% des électeurs à y avoir participé se sont déclarés favorables à l'interdiction de l'amnistie et du pardon pour des délits de corruption, ainsi qu'à l'interdiction des ordonnances gouvernementales d'urgence en matière de délits et de peines et de l'organisation judiciaire, corroborée avec la possibilité d'en saisir la Cour constitutionnelle.


Discussions - La première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, s'est entretenue mardi, à Bruxelles, avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et avec le premier vice-président, Frans Timmermans, au sujet de la présidence roumaine du Conseil de l'UE qui s'achèvera dans moins d'un mois. Selon un communiqué, Jean-Claude Juncker a remercié la cheffe du cabinet de Bucarest pour l'activité excellente, jusqu'ici, de la Présidence roumaine de l'Union, qui a finalisé plus de 100 dossiers, dont les plus importants visent la Police européenne aux frontières et la Garde de côte, l'Autorité européenne du travail, la Directive européenne du droit d'auteur et la Directive européenne sur le Gaz. Les deux responsables européens ont également salué l'engagement du gouvernement roumain d'arrêter les controversées réformes en matière de justice et de reprendre tout de suite le dialogue dans le cadre du Mécanisme de coopération et de vérification (MCV), afin de faire des progrès en ce qui concerne les réformes du système judiciaire et la lutte contre la corruption. Les débats ont aussi visé le résultat du récent scrutin européen.  


Agriculture - Le ministre roumain de l'Agriculture, Petre Daea, a présidé mardi, à Bucarest, la réunion informelle des ministres de l'agriculture et de la pêche des Etats membres de l'UE. La recherche et la bio-économie sont des priorités-clé dans le domaine de l'agriculture, car elles permettent aux fermiers des Etats membres de l'Union de s'aligner sur les standards toujours plus hauts imposés par la Politique Agricole Commune (PAC), notamment en matière d'environnement et de climat, a déclaré Petre Daea lors d'une conférence de presse tenue à l'issue du conseil. Selon le commissaire européen à l'Agriculture, et au développement rural, Phil Hogan, la nouvelle PAC offrira davantage d'argent aux petits et moyens fermiers de l'espace communautaire. De même, l'adoption d'une stratégie dans le domaine de la bio-économie permettra de créer environ un million d'emplois dans l'UE d'ici 10 à 12 ans. La Commission européenne a alloué 10 milliards d'euros à la bio-économie et au développement des ressources naturelles pour la période 2021-2027 a encore ajouté Phil Hogan. 


Tennis - Au tournoi de tennis de Roland Garros, la joueuse roumaine Simona Halep, tenante du titre et tête de série n°3, affrontera, mercredi en quarts de finale, la jeune Américaine de 17 ans, Amanda Anisimova (51 WTA). Dans les huitièmes de finale, Simona Halep a battu, en deux sets et au bout de seulement 45 minutes, la Polonaise Iga Swiatek (18 ans, 104 WTA). 



Météo - L'instabilité atmosphérique se prolongera jusqu'à jeudi dans la soirée, annoncent les météorologues, avec des précipitations significatives sur l'ensemble du pays, des orages et du vent très fort. Les températures maximales iront de 19 à 28 degrés. 


www.rri.ro
Publicat: 2019-06-04 19:56:00
Vizualizari: 137
TiparesteTipareste