Le Courrier des auditeurs du 07.06.2019

le courrier des auditeurs du 07.06.2019 Ligia répond à vos messages...

J'ai de nouveau le plaisir de vous rencontrer par la voie des ondes, mais cette fois-ci, aussi en vrai. Effectivement, car à l'heure où vous écoutez ce Courrier, je suis en France, au Rendez-vous des amis de la Radio, organisé par le Radio Club du Perche. Merci beaucoup pour leur invitation ! 



C'est la belle saison, qui prête au voyage, et si vous comptez venir en Roumanie, c'est le bon moment. D'ailleurs, Jean-Michel Aubier, de France, nous a posé il y a un moment une question apparentée. Salut, Jean-Michel. Voici la question : « J'ai entendu que le gouvernement souhaitait mettre en place un très (trop?) ambitieux programme de développement d'autoroutes d'ici 2030. Il est vrai que la nécessité est là, car à part autour de Bucarest, et à l'ouest de Sibiu, tout n'est que projet ou constructions en cours. Quels seraient les premières réalisations de ce programme? » 

Découvrez la réponse ici : 


En attendant, je vous propose un bref aperçu des routes de montagne les plus spectaculaires du pays. 



Et nous commencerons par laTransalpina, la chaussée la plus haute de Roumanie, et même de la chaîne des Carpates, puisqu'elle culmine à 2145 m. Elle relie Sălişte, au comté de Sibiu (centre) à Novaci, au département de Gorj et compte 148 km dans les Monts Parâng. En fait, c'est une des routes les plus anciennes de Roumanie, puisqu'elle a été construite par les légions romaines entre les années 101 et 104, aux fins de conquérir Sarmizegetusa, la capitale des Daces. On l'appelle également « La Route du roi », car le roi Carol II l'a reconstruite en 1935 et l'a parcourue lui-même avec sa famille pour l'inaugurer. Les Allemands l'ont réhabilitée durant la Seconde Guerre mondiale, mais après, elle est passée aux oubliettes. A tort, car c'est une très belle route, et on roule parfois à travers les nuages, et même au-dessus. Elle a été goudronnée à peine en 2009. Il faut savoir que la route est ouverte quand elle n'est pas enneigée. Suite à la visite de la Transalpina par l'équipe de l'émission Top Gear, elle a été incluse dans la liste des 13 routes les plus spectaculaires du monde. Pour des mini-vacances dans les parages, comptez entre 30 et 42 euros la nuitée en chambre double dans les structures touristiques.


 Le Transfăgărășan est à coup sûr la route la plus spectaculaire de Roumanie, ouverte seulement en été, normalement de juillet à octobre, et qui traverse les Monts Făgăraș. Il atteint les 2042 m et réunit la Valachie (sud) à la Transylvanie (centre). Il compte 150 km et c'est une route à deux voies, aux virages en épingle à cheveux. Avec ses paysages spectaculaires, elle a été déclarée la plus belle route du monde par une publication étrangère. La route comporte 27 viaducs et ponts, et aussi le tunnel le plus long du pays (887 m), mais les paysages sont à couper le souffle. Vous y verrez un barrage et son lac de retenue, le lac glaciaire de Bâlea et la cascade de Bâlea. Si vous aimez l'adrénaline, allez-y ! Cardiaques s'abstenir. 


Le TransRarău est une route dont on parle dernièrement en Roumanie, reliant la vallée de la Bistriţa à la Vallée de la Moldova. Elle a une longueur de 10 km, et un de ses points d'attraction, c'est la formation Pietrele Doamnei d'une hauteur de 70 m, située à 1634 m d'altitude, dans les Monts Rarău. Vous y trouverez des structures touristiques aux mêmes tarifs que ceux indiqués précédemment.


Le TransBucegi est une autre chaussée de montagne spectaculaire, qui a rouvert à la circulation après les mois d'hiver. La route monte à près de 2000 m d'altitude, puis elle descend à 1400 m, sur le plateau de Padina. C'est la seule route qui vous mènera dans les Monts Bucegi, jusqu'à proximité de deux attractions touristiques - le Sphinx et Babele (les Vieilles femmes). Le chalet de Padina  qui est à retrouver sur ce trajet est ouvert toute l'année, avec 60 places en hiver et 130 places en été. Bon voyage !


Merci à M Nouari Naghmouchi, d'Algérie, qui souhaite visiter notre pays cette année, ainsi que la Radio ; une très bonne idée ! 


M Michel Beine, de Belgique, nous a posé une foule de questions. En voici une : « La plupart des médecins ont une écriture de chat. Ce phénomène existe-t-il chez vous aussi ? » Oui, c'est aussi le cas en Roumanie, mais les pharmaciens ont développé un sens aigu pour déchiffrer ces signes ! Voilà, ce Courrier est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi et à très bientôt sur RRI !



www.rri.ro
Publicat: 2019-06-07 13:17:00
Vizualizari: 573
TiparesteTipareste