Vacances au Musée du paysan roumain

vacances au musée du paysan roumain Des ateliers pour petits et grands dans un des musées les plus réputés de Bucarest.

Selon une tradition déjà bien établie à Bucarest, le Musée du paysan roumain a toute une programmation dédiée aux enfants, pendant les vacances d'été. Sous le nom de « Nous voulons aussi partir en vacances avec vous », la série d'événements se déroule cette année tout le long du mois de juillet. Les 14 ateliers prévus mêlent apprentissage informel et jeu. 


Valentina Bâcu, muséographe et animatrice d'atelier, détaille : « C'est un programme dédié principalement aux enfants, mais pas seulement. Les 14 ateliers sont pensés pour les enfants, à partir de l'âge de deux ans, mais également pour les familles. Nous encourageons ainsi les parents à passer du temps de qualité en compagnie de leurs enfants. Et pas uniquement les parents, mais aussi tous les adultes avec une âme d'enfant. Nous proposons aussi des ateliers pour les ados, avec une offre plus variée cette année. Il y a un atelier de journalisme radio, un autre sur la réalisation des films d'animation, un sur la retouche des photos et un atelier de musique. Ce dernier jouit d'une certaine notoriété : l'atelier s'appelle « Histoires à oreilles » et c'est l'écrivain et musicien Călin Torsan qui l'anime, il explique aux enfants le fonctionnement des instruments musicaux traditionnels. »


Des adultes avec une âme d'enfant, mais aussi des ados et des jeunes attachés au Musée du paysan roumain. Une partie d'entre eux viennent ici depuis l'enfance, emmenés par leurs parents ou grands-parents, pour participer aux ateliers qui s'y tiennent depuis des années. Valentina Bâcu précise : « Autour du musée s'est formée une communauté de parents et d'enfants quifréquent le Muséetoute l'année, pas seulement pendant les vacances. Il y a des enfants qui ont grandi, mais qui continuent à venir chez nous. On s'est rendu compte qu'il fallait garder le rythme si on voulait maintenir ce lien. Nous avons alors cherché à imaginer des ateliers adaptés au monde digital, comme l'animation et la retouche photo. D'ailleurs, ces activités s'inscrivent dans la continuité d'autres projets du Musée du paysan roumain, comme, par exemple, l'Archive d'image. Nous essayons de nous tenir au courant des nouvelles technologies et d'aller à la rencontre des attentes de notre jeune public. »


Valentina Bâcu nous donne davantage de détails sur les trois ateliers du programme « Nous voulons aussi partir en vacances avec vous » qu'elle anime cette année : « Il y a tout d'abord un atelier de conception de journaux de vacances à l'aide de différentes techniques. Les enfants peuvent prendre comme point de départ soit les personnages des livres qu'ils lisent, soit leurs propres vacances. Il y a des enfants passionnés des cartes, qui y trouvent de l'inspiration pour construire leurs journaux intimes. D'autres dédient leurs carnets aux lectures ou aux voyages. Nous les encourageons à créer des choses eux-mêmes et à ne pas être tropperfectionnistes, de sorte que le résultat final compte moins que le travail en lui-même et la créativité. Il y a aussi un atelier d'animation, qui s'adresse aux enfants âgés de plus de 10 ans et qui se déroule sur deux sessions de deux à trois heures. Nous utilisons la technique d'animation la plus simple, mais qui demande beaucoup de patience, car il faut photographier chaque cadre, un par un. Les personnages sont déplacés petit à petit pour créer à la fin l'effet de mouvement. Chaque enfant devient ainsi réalisateur d'un court métrage inspiré par les vieux contes roumains. Le troisième atelier que j'anime est basé sur des photos d'antan. En fait, nous adaptons des photos de l'archive du Musée au contexte contemporain. Les enfants sont invités à créer un dialogue entre des photos qu'ils ont prises eux-mêmes et de vieilles photos en noir et blanc. Ils doivent alors choisir soit de voyager dans le passé, soit de transposer les vieilles photographies dans le présent. »


Les grandes vacances ont toujours été l'occasion de s'adonner à des occupations pour lesquelles le temps manque le reste de l'année. Peut-être l'exemple des ateliers du Musée du paysan roumain de Bucarest vous fournira des idées pour vos propres activités créatives de cet été. (Trad. Elena Diaconu)



www.rri.ro
Publicat: 2019-07-10 13:29:00
Vizualizari: 512
TiparesteTipareste