05.09.2019 (mise à jour)

05.09.2019 (mise à jour) Un militaire roumain a été tué jeudi dans une nouvelle attaque perpétrée à Kaboul/Le président roumain a annoncé qu’il rejetait les propositions de ministres par intérim avancées par la cheffe de l’Exécutif

Attentat – Un militaire roumain a été tué jeudi dans une nouvelle attaque perpétrée à Kaboul, en Afghanistan. Revendiquée par les talibans, cette attaque a fait une dizaine de morts et plus de 40 blessés. 762 militaires roumains sont actuellement déployés dans ce pays, dans le cadre de la mission de l’OTAN Resolute Support. Il y a trois jours, plus précisément dans la nuit de lundi à mardi, un Roumain a perdu la vie et un autre a été grièvement blessé dans un autre attentat perpétré dans une zone résidentielle où travaillaient des ressortissants étrangers et siégeaient de nombreuses organisations internationales, dont la mission diplomatique de Roumanie. Le bâtiment de l’ambassade roumaine a été détruit en proportion de 80%. Le personnel diplomatique, qui y restera pour continuer son activité, est logé pour l’instant dans une base militaire de l’OTAN. A Bucarest, le chef de l’Etat, Klaus Iohannis, et la première ministre, Viorica Dancila, ont transmis des messages de condoléances et réaffirmé l’appui de la Roumanie à la lutte contre le terrorisme. Une cellule de crise a été activée au sein du ministère roumain des Affaires étrangères. Depuis 2003, une trentaine de militaires roumains ont perdu la vie en Afghanistan. 

 

Politique - Le président roumain, Klaus Iohannis, a annoncé jeudi qu’il rejetait les propositions de ministres par intérim avancées par la cheffe sociale-démocrate de l’Exécutif, Viorica Dancila, après que l’Alliance des libéraux et des démocrates eut quitté la coalition gouvernementale. Klaus Iohannis a également demandé la légitimation du cabinet par le vote du Parlement. Cette annonce survient peu après la décision de l’Exécutif de Bucarest de saisir la Cour constitutionnelle pour signaler un conflit juridique avec le chef de l'Etat. Selon la première ministre Viorica Dancila, en ajournant la nomination des ministres aux postes devenus vacants suite aux démissions des ministres de l’Alliance des libéraux et des démocrates, Klaus Iohannis transgresse les décisions de la Cour constitutionnelle qui consacrent le principe de la coopération loyale entre les institutions publiques. Pour sa part, le président Klaus Iohannis juge ridicule l’accusation selon laquelle il empêcherait la gouvernance du pays, vu qu’en deux années et demie on a assisté au changement de trois cabinets et de 80 ministres.

 

CNSAS – L’ancien président de la Roumanie, Traian Băsescu s’est présenté jeudi à la Cour d’appel de Bucarest. Le CNSAS (Conseil national pour l’étude des archives de la Securitate, l’ancienne police politique du régime communiste) a sollicité à cette instance d’établir si oui ou non Traian Băsescu a collaboré avec la police secrète communiste. Selon l’avocate de lancien président, au moment où celui-ci aurait fourni les notes d’information invoquées par le CNSAS, il était étudiant à l'Institut de Marine et donc obligé d’obéir aux rigueurs du statut militaire. Le représentant du CNSAS affirme que sur les 196 étudiants de l'Institut de Marine à cette époque-là, 9 ont été collaborateurs de la Securitate. Le juge a annoncé qu’il prononcerait son verdict le 20 septembre. Dans les années 2000, le CNSAS a vérifié à cinq reprises les antécédents de Basescu, lui délivrant à chaque fois une attestation de non collaboration avec la Securitate.

 

Diplomatie – La ministre roumaine des Affaires étrangères, Ramona Mănescu, a eu jeudi une entrevue avec l’ambassadrice de France en Roumanie, Michèle Ramis. L’occasion d’aborder des sujets relevant des relations bilatérales ainsi que des thèmes d’actualité figurant à l’agenda européen et international. Les deux responsables ont évoqué la bonne coopération bilatérale dans le cadre du Partenariat stratégique et mis en exergue le potentiel de développement important. Dans le contexte de la clôture du plus important projet bilatéral de ces dernières décennies, à savoir la Saison France-Roumanie, les deux parties ont convenu d’en mettre à profit les retombées positives et de poursuivre la coopération bilatérale dans des domaines tels la culture, les arts, les sciences et l’économie.

 

Ping-Pong – La sélection roumaine de tennis de table féminin, championne européenne en titre, s’est qualifiée jeudi pour les quarts de finale des Championnats d’Europe par équipes qui se déroulent à Nantes, en France. Les Roumaines ont battu les Espagnoles, sur le score de 3-0. La Roumanie se classe première dans le Groupe 1 avec 4 points, suivie par l’Espagne, 3 points et la Slovaquie, 2 points. L’équipe roumaine jouera vendredi en quarts de finale. Au concours de ping-pong masculin, les Roumains ont raté la qualification pour les quarts de finale, après s’être inclinés devant la Suède, score 3-0, lors du dernier match du Groupe 2. 

 

Météo – Dans le prochain intervalle de 24 heures il fera beau et le mercure grimpera d’un cran. Les températures maximales iront de 24° à 31°.


www.rri.ro
Publicat: 2019-09-05 20:13:00
Vizualizari: 203
TiparesteTipareste