Jean-François Zygel, maître du piano classique et de l'improvisation

jean-françois zygel, maître du piano classique et de l'improvisation « Enescu hors les murs », un projet en trois temps de l'IFR, avec le compositeur et pianiste français Jean-François Zygel

La scène musicale roumaine, en général, et bucarestoise, en particulier, vit à l'heure du Festival international George Enescu. Inauguré en 1958, pour rendre hommage à la mémoire de la personnalité exceptionnelle du compositeur et violoniste roumain George Enescu/Georges Enesco, le festival a traversé des époques fastes et moins fastes, pour des raisons diverses. Cette année, il est à sa 24-e édition, marquée par une diversification évidente et surprenante de l'offre artistique. Au-delà des dizaines de concerts et récitals proposés à Bucarest et dans d'autres villes de Roumanie et de l'étranger, plus de 400 événements musicaux et même touristiques se donnent pour objectif d'intensifier la connexion entre la capitale roumaine et le Festival. Ce sont les projets associés, dont un s'appelle « Enescu hors les murs ».Offert par l'Institut français de Roumanie, il est porté par le compositeur et pianiste français Jean-François Zygel, un maître de l'improvisation, qui a répondu aux questions d'Ileana Țăroi.




www.rri.ro
Publicat: 2019-09-12 14:00:00
Vizualizari: 531
TiparesteTipareste