01.12.2019 (mise à jour)

01.12.2019 (mise à jour) Les Roumains ont célébré la Fête nationale/ Entrée en fonction de la nouvelle Commission européenne / Première victoire des handballeuses roumaines à la Coupe du monde, au Japon

Fête nationale – « La Fête nationale est la plus émouvante des fêtes de la nation roumaine, un symbole de la liberté, de la démocratie, de nos droits et de nos libertés fondamentales ». C’est ce qu’a déclaré dimanche le chef de l’Etat roumain, Klaus Iohannis, lors de la réception organisée à cette occasion au Palais de Cotroceni, siège de l’Administration présidentielle. « Les Roumains ont défendu la démocratie dans la rue et dans les bureaux de vote », a affirmé le président, précisant qu’ il « souhaite que les Roumains de l’étranger rentrent dans le pays et qu’il y retrouvent une Roumanie fonctionnelle ».  

La Roumanie a célébré ce dimanche, 1er Décembre, les 101 ans écoulés depuis la création de l’Etat national unitaire. A l’occasion de la Fête nationale, la capitale roumaine, Bucarest, a accueilli le traditionnel défilé militaire. Y ont participé 4000 militaires et spécialistes des ministères de l’Intérieur et de la Défense, du Service roumain de renseignement et de l’Administration locale des pénitenciers, appuyés par 200 moyens techniques ainsi que 500 soldats de 21 pays partenaires et alliés. Plusieurs dizaines d’avions ont survolé le ciel de la capitale pendant cet événement auquel a assisté le président du pays, Klaus Iohannis. La Fête nationale a également été marquée dans d’autres grandes villes à travers le pays. Le premier ministre Ludovic Orban a été présent à la parade militaire organisée à Alba Iulia, ville du centre du pays où l’Union de la Transylvanie avec la Roumanie a été proclamée le 1er Décembre 1918. Toutes les institutions militaires ont arboré le drapeau national tandis que les navires maritimes et fluviaux ont hissé le Grand pavois. La Fête nationale a également été célébrée par les soldats roumains déployés en Afghanistan, dans les Balkans occidentaux, au Mali, en Irak et en Pologne. Devenu Fête nationale de la Roumanie après la chute du communisme, en décembre 1989, le 1er Décembre marque la finalisation, à la fin de la Première Guerre mondiale, plus précisément en 1918, du processus de formation de l'Etat roumain unitaire, par l'entrée sous l'autorité de Bucarest de toutes les provinces à population roumaine majoritaire ayant appartenu aux empires multinationaux voisins.

 

Message – Le président américain Donald Trump a transmis à son homologue Klaus Iohannis un message à l’occasion de la Fête nationale de la Roumanie. « La Roumanie est un allié inestimable des Etats-Unis et de l’OTAN », est-il dit dans ce message. Le président américain s’est par ailleurs félicité de l’engagement ferme de Bucarest à partager les responsabilités et la sécurité transatlantique. Donald Trump a également apprécié l’attachement de la Roumanie aux valeurs communes de la démocratie, de l’Etat de droit et de l’économie de marché.

 

Défense – Le général-lieutenant Daniel Petrescu a été investi dimanche des fonctions de chef d’Etat - major de la Défense. Lors de la cérémonie d’investiture, le président Klaus Iohannis a déclaré que le nouveau chef de l’armée roumaine doit agir avec détermination. Il a également affirmé que la sécurité et la défense du pays constituent une priorité stratégique qui repose sur le renforcement de la position de la Roumanie au sein de l’OTAN et de l’UE et sur l’approfondissement du partenariat stratégique avec les Etats-Unis. A son tour, le nouveau chef d’Etat - major de l’Armée a affirmé que l’élément central de son mandat serait la continuité, avec un accent particulier sur la création d’une armée moderne. Parmi ses priorités figurent l’accroissement de la capacité de combat des unités, la formation des futurs commandants, l’appui interinstitutionnel fourni aux autorités de l’administration publique centrale et locale, le respect des engagements internationaux pris par la Roumanie.

 

Tirana - La Roumanie a envoyé en Albanie, pays qui a été secoué par un séisme de magnitude 6,4 sur l’échelle de Richter, des aides humanitaires consistant en tentes, sacs de couchage, lits, couvertures, matelas et draps, précise un communiqué du gouvernement de Bucarest. Deux aéronefs C-130 Hercules ont transporté en Albanie les aides humanitaires et en ont remmené les 52 sapeurs pompiers roumains qui ont participé aux missions de recherche et de sauvetage menées dans les zones touchées par la secousse. Ces opérations ont officiellement pris fin ce dimanche. Le premier ministre albanais, Edi Rama, a fait savoir que le tremblement de terre avait fait 51 victimes et plusieurs centaines de blessés et qu’il avait laissé des milliers de personnes sans abri. Les villes les plus affectées sont Durres, sur la côte adriatique et Thumane, au nord de Tirana.

 

Commission européenne – La Commission Européenne de l’Allemande Ursula von der Leyen, a démarré ses travaux ce dimanche  1 décembre. Les Etats membres ont décidé que le nouvel Exécutif pourra fonctionner avec 27 commissaires au lieu de 28, après le refus de Londres d’avancer sa proposition dans le contexte du Brexit. La Roumaine Adina Valean , issue du Groupe des Populaires européens est chargée du portefeuille des Transports. La première réunion officielle du Collège des commissaires aura lieu le 4 décembre et portera sur l’adoption de plusieurs décisions bureaucratiques.

 

Handball - La sélection de Roumanie de handball féminin a remporté dimanche sa première victoire au sein du Groupe C des préliminaires de la Coupe du monde accueillie par le Japon jusqu’au 15 décembre. Elle a vaincu le Sénégal, sur le score de 29 à 24. Lors du premier match, samedi, les Roumaines se sont inclinées devant l'Espagne, score 31-16. Dans le même groupe, le Monténégro a triomphé contre le Kazakhstan (30-21), tandis que l’Espagne s’est imposée face à la Hongrie (29-25). Les sportives roumaines rencontreront les handballeuses kazakhes le 3 décembre. Notons qu’entre 1957 et 2017 la Roumanie n’a manqué aucune compétition mondiale de handball. Les tricolores ont décroché l’argent en 2005, en Russie et le bronze, en 2015, au Danemark.

 

Météo – Les météorologues ont lancé une mise en garde, valable de lundi matin à mardi matin, contre les chutes de neige, le verglas, les fortes rafales de vent et le froid. Les précipitations seront signalées d’abord sur l’ouest, le nord, le centre du pays et dans les régions de montagne, mais elles vont peu à peu gagner le reste du territoire. Dans la première partie de la semaine, il fera froid le matin et la nuit, notamment dans les régions du nord. Les températures minimales iront de -8° à 2°, tandis que les maxima s’étaleront entre 0° et 10°.

 


www.rri.ro
Publicat: 2019-12-01 18:51:00
Vizualizari: 173
TiparesteTipareste