04.12.2019

04.12.2019 Au sommet de l’OTAN de Londres, le président roumain Klaus Iohannis présente les évaluations nationales sur la situation sécuritaire régionale et mondiale.

OTAN - A Londres, au cours d'une réunion aujourd'hui avec les autres leaders des pays membres de l'OTAN, le président roumain Klaus Iohannis présente les évaluations nationales relatives aux évolutions sécuritaires au niveau régional et mondial. Il doit souligner l'importance de la Mer Noire pour l'Alliance Atlantique pour son flanc oriental et pour la Roumanie en tout particulier. Par ailleurs, Klaus Iohannis mettra en évidence le fait que la Roumanie maintient son objectif d'allouer 2% du PIB à la défense, tout comme la Bulgarie, la Grèce, le Royaume Uni et la Pologne.  Selon l'envoyé de la radio publique roumaine à Londres, un thème central du sommet est justement ce partage équitable des responsabilités, vu que seuls 9 Etats sur 29 allouent un budget d'au moins 2% du PIB à la défense. D'autres thèmes de la réunion d'aujourd'hui visent la consolidation de la mission défensive et dissuasive de l'OTAN, la modernisation de l'Alliance, la consolidation de la coopération avec l'Union européenne. Mardi dans la soirée, Klaus Iohannis a participé à la réception donnée au Palais Buckingham par la Reine Elisabeth II du Royaume-Uni. 


Justice - Aujourd'hui, la Chambre des députés de Bucarest a voté, en tant que chambre décisionnelle, la proposition d'abroger la Loi relative au recours compensatoire avec 272 voix pour et 5 abstentions. Cette proposition avait été adoptée mardi par la commission juridique de la Chambre. Cette loi très controversée a permis la mise en liberté de manière anticipée de milliers de détenus, qui ont par la suite commis d'autres infractions violentes. Certains d'entre eux, condamnés pour des faits graves ont récidivé. Le ministre de la Justice, Catalin Predoiu a expliqué qu'il soutenait l'abrogation de la loi, parce que sa rédaction défectueuse a mis en danger les citoyens roumains. Il a précisé que le ministère qu'il dirige avait élaboré un texte transitoire comprenant des mesures à appliquer à l'avenir dans les centres pénitentiaires, dont la situation précaire a généré de nombreuses plaintes auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme. Les autorités souhaitent surtout améliorer la qualité des conditions de vie dans le système carcéral.


PSD - Le comité exécutif national du Parti Social Démocrate, d'opposition, se réunit aujourd'hui pour la première fois sous la nouvelle direction par intérim du parti. Rappelons-le, Viorica Dancila a démissionné de ses fonctions de présidente du parti après son échec aux récentes élections présidentielles, remportées par l'actuel chef de l'Etat, Klaus IOhannis, soutenu par le Parti national libéral, au gouvernement. Ce fut la deuxième défaite du PSD après celle enregistrée aux élections pour le parlement européen. Le congrès du PSD est prévu pour le mois de février. 


Attentat - L'auteur de l'attentat terroriste perpétré il y a une année dans un centre commercial de Braila, dans le sud-est de la Roumanie, une homme de 21 ans a été condamné à une peine record de 30 ans de prison ferme. Il a été condamné pour plusieurs infractions : trois tentatives de meurtre, vol avec violence, conduite d'un véhicule sous l'influence de l'alcool, délit de fuite et trouble à l'ordre public. Le 11 novembre 2018, un homme a blessé une dizaine de personnes, dont deux enfants, âgé de 11 à 13 ans, après avoir entré effectivement au volant d'une voiture dans un centre commercial de Braila, juste après avoir poignardé un homme et blessé deux piétons sur le périphérique de la ville. Selon les procureurs, le condamné avait du discernement au moment des faits. Son plan était de tuer autant de personnes que possible et puis de se suicider. Il voulait ainsi attirer l'attention de l'opinion publique sur une idée extrémiste radicale d'exterminer  le plus de Roumains que possibles qui ne correspondaient pas à son idée de qualité humaine, ce qui constitue un fait de terrorisme, expliquent les autorités. 


Main d'œuvre - En Roumanie, les coûts des employeurs avec la main d'œuvre ont été cet automne de 13% supérieurs par rapport à l'automne dernier, selon les chiffres de l'Institut national de la statistique, rendues publiques aujourd'hui. Les domaines les plus touchés par la majoration du cout horaire de la main d'œuvre ont été l'Education, le BTP, les activités professionnelles, scientifiques et techniques, l'hôtellerie et la restauration et les activités culturelles et de divertissement. Les chiffres de l'Institut national de la statistique illustrent le fait que durant le troisième trimestre de cette année les couts des employeurs avec la main d'œuvre ont augmenté aussi par rapport au trimestre précédent avec plus de 2%. 


Handball - La sélection nationale de handball féminin de Roumanie a souffert une deuxième défaite dans le Groupe C de la Coupe du Monde au Japon. Elle s'est inclinée face au Monténégro sur le score de 26 à 27. Au cours des précédents matchs, la Roumanie a perdu le match contre l'Espagne et remporté les rencontres avec le Sénégal et le Kazakhstan. Afin de se qualifier dans les groupes principaux, la Roumanie doit absolument vaincre la Hongrie au cours du dernier match. Dans le même groupe C, l'Espagne a vaincu le Kazakhstan pour accéder à l'étape suivante de la compétition. 


Météo - Il fait froid aujourd'hui en Roumanie, notamment sur la moitié nord du pays. Le ciel est variable, couvert sur les régions du nord et de l'est avec du vent en montagne, où quelques précipitations sont signalées. Les températures vont de -4 à 6 degrés. 2 degrés et du soleil en ce moment à Bucarest.   


www.rri.ro
Publicat: 2019-12-04 13:11:00
Vizualizari: 462
TiparesteTipareste