Expo Edward Serotta à Bucarest

expo edward serotta à bucarest Enthousiasme débordant, acharnement, joie, douleur, libération et toute une série de sentiments et de pensées immortalisées d'une manière aléatoire.

Ces instantanés de la liberté, réalisés en Roumanie et dans d'autres pays ex-communistes (Bulgarie, République démocratique d'Allemagne, Pologne, Tchécoslovaquie, et Hongrie) par le photoreporter américain Edward Serotta ont été réunies dans le cadre d'une exposition-témoignage troublante : « 1989 : l'année au cours de laquelle l'Europe est redevenue elle-même », qui a ouvert ses portes ce 16 décembre au Musée de la ville de Bucarest, accueilli par le palais Sutu. Cet événement est organisé par l'Ambassade de l'Autriche à Bucarest, le Forum culturel autrichien de Bucarest, le musée de la ville de Bucarest et Centropa, avec l'appui de Raiffeisen Bank Roumanie. L'exposition sera ouverte jusqu'au 19 janvier 2020, conformément aux horaires d'ouverture du Palais Sutu. Les visiteurs auront la possibilité d'écouter différents témoignages et analyses sur les évènements qui ont eu lieu à travers l'Europe Centrale et de l'Est en 1989. Présentés dans un format spécialement conçu pour cet évènement, les enregistrements audio ont été réalisés par RFI Roumanie dans le cadre de la campagne «  Ce que nous avons fait ces 30 dernières années »


Edward Serotta est un photographe américain qui a visité l'Europe Centrale et de l'est pour la première fois en 1985. Cette année-la, il a passé un mois entier en Roumanie afin d'immortaliser le quotidien de la communauté juive du pays. En 1988, Edward Serotta quittait définitivement les Etats-Unis pour s'installer à Budapest. Il a fait ce choix afin de pouvoir voyager et étudier plus facilement chaque communauté juive de la région. Il n'avait jamais photographie une révolution, une démonstration de protestation, où des tirs réels avec des armes à feu. Et pourtant, lui et sa camera se sont retrouvées au beau milieu de ces événements dramatiques, comme l'illustre cette exposition. 


*Né en 1949, dans l'Etat américain de Georgie, Edward Serotta a été photoreporter et journaliste pour plusieurs publications américaines Time Magazine, The Guardian, The Washington Post, Reuters, The Observer, The Washington Post, The Los Angeles Times, The Chicago Tribute, Ha'aretz, Tablet Magazine, Die Zeit et Süddeutsche Zeitung. Ses photographies figurent dans les collections permanentes de plusieurs grands musées d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Israël. A partir de 1988, Edward Serotta habite en Europe, à Budapest, puis à Berlin et enfin depuis 1997 à Vienne. De 1991 à 1996 il a publié trois livres sur les Juifs d'Europe Centrale et de l'Est. Entre 1997 et 1999, il a réalisé des films pour ABC News Nightline. En 2000, en collaboration avec deux historiens magyars, Eszter Andor et Dora Sardi il a fondé Centropa, un institut d'histoire des communautés juives, basé dans la capitale autrichienne. 



www.rri.ro
Publicat: 2019-12-23 17:58:00
Vizualizari: 386
TiparesteTipareste