02.04.2020

02.04.2020 94 personnes sont décédées en Roumanie à cause du virus Sars-Cov-2 / L’industrie automobile de Roumanie veut contribuer à la production d’équipements et produits médicaux / En Roumanie, plus de 950.000contrats de travail suspendus ou résiliés au 1er avril

Coronavirus en Roumanie - Le montant des amendes pour non respect des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus augmentent en Roumanie à partir d'aujourd'hui minuit, heure locale. Depuis l'instauration de l'état d'urgence, les forces de l'ordre ont effectué quelques 870.000 contrôles et donné plus de 78.000 amendes. Selon le bilan le plus récent, 2.738 personnes sont testées positives au Sars-Cov-2 en Roumanie et 94 personnes sont décédées à cause des complications causées par le virus. 25 décès ont aussi été enregistrés dans la diaspora roumaine depuis le début de la pandémie, 9 en Italie, 6 en France, 4 au Royaume-Uni, 5 en Espagne et un en Allemagne. 217 citoyens roumains qui vivent à l'étranger ont été testés positifs au Sars-Cov-2, dans les pays cités, mais aussi en Namibie, en Indonésie, en Tunisie, en Irlande, au Luxembourg, en Belgique et aux Etats-Unis.


Emploi - Plus de 950.000 contrats de travail étaient suspendus ou résiliés au 1er avril, informe le ministère roumain du Travail. Parmi ceux-là, l'on compte les salariés actuellement en chômage technique : environ 270.000 salariés de l'industrie de transformation, 156.000 salariés qui travaillaient dans la vente et les garages automobiles et plus de 110.000 salariés de l'hôtellerie et restauration. Plus de 155.000 contrats de travail ont été rompus, notamment dans les secteurs de la vente, des services, de l'industrie de transformation et les constructions. Les autorités rappellent aux Roumains qu'ils peuvent déposer, à partir du 1er avril, les demandes pour bénéficier de l'indemnité de chômage technique.


Dacia - L'industrie automobile roumaine veut aider l'économie nationale et contribuer à la production d'équipements et produits médicaux, tels les masques, les combinaisons de protection et les biocides, annonce le ministre de l'Economie Virgil Popescu. Selon le ministre, les représentants de l'industrie automobile prendront également part au projet national pour fabriquer des respirateurs. Virgil Popescu a précisé que l'usine automobile Dacia de Mioveni, dans le sud du pays, se préparait à une éventuelle reprise de la production dans la deuxième moitié du mois d'avril. Le constructeur automobile Dacia groupe Renault avait interrompu sa production du 19 mars au 5 avril, mettant ses 13.500 salariés au chômage technique.


Coronavirus dans le monde - Dans les jours à venir, nous atteindrons un million de cas confirmés d'infection au Sars-Cov-2 et 50.000 morts, a estimé le directeur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le haut responsable s'est dit profondément inquiet : « Pendant les cinq dernières semaines, nous avons été témoins d'une croissance exponentielle du nombre de nouveaux cas dans presque chaque pays, territoire ou région. Le nombre a doublé dans la dernière semaine ». D'un autre côté, les experts de l'OMS, des Nations Unies et de l'Organisation mondiale du commerce avertissent contre les risques de pénurie alimentaire sur le marché mondial, à cause de la perturbation du commerce international et des voies d'approvisionnement. Ce qui inquiète notamment les experts est « le ralentissement de la circulation des travailleurs de l'industrie agricole et alimentaire », ce qui bloque l'agriculture de nombreux pays d'Occident, mais aussi « les retards des conteneurs aux frontières » qui entraînent le gaspillage de marchandise et d'aliments périssables. Les experts soulignent aussi le besoin de protéger les salariés de l'industrie alimentaire, qu'ils travaillent dans la production, transformation ou distribution. Deux enjeux majeurs : minimiser la propagation du virus dans le secteur et maintenir des chaînes d'approvisionnement alimentaire.


OTAN - Le chef de la diplomatie roumaine, Bogdan Aurescu, participe aujourd'hui à la réunion en visioconférence des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l'OTAN. Les ministres se pencheront notamment sur les modalités de gestion de la pandémie de coronavirus et l'impact de celle-ci sur les activités de l'Alliance atlantique. A l'agenda des discussions figurent également les menaces provenant du voisinage sud, le processus de réflexion stratégique sur le renforcement de la dimension politique de l'OTAN, ainsi que les évolutions sécuritaires dans l'espace euro-atlantique. La réunion revêt une importance particulière sur le plan politique, car elle sera la première à réunir 30 États membres, la Macédoine du Nord ayant rejoint officiellement l'Alliance fin mars. L'OTAN souhaite éviter que la crise sanitaire causée par le COVID-19 mette en danger la sécurité des alliés, car « les menaces n'ont pas disparu comme par miracle », a mis en garde mercredi son secrétaire général, Jens Stoltenberg.


Autisme - Des monuments symboliques de Bucarest seront illuminés en bleu ce soir, en signe de solidarité avec les personnes autistes. Le 2 avril est la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme et cette année, à cause de la pandémie de coronavirus, tous les événements en plein air ont été annulés. Un des organisateurs de l'événement en Roumanie, l'Association pour la musique, la culture et l'art, invite les Roumains à utiliser le filtre « Nuit bleu » sur les réseaux sociaux pour transmettre un message d'encouragement. La Société roumaine de radiodiffusion compte parmi les partenaires de l'événement. A présent, il y a plus de 70 millions de personnes atteintes d'autisme dans le monde, dont plus de 30.000 en Roumanie.


Météo - Il fait beau aujourd'hui en Roumanie, avec des températures en hausse dans la plupart du pays. Les nuits restent fraîches, avec des minimales entre -7 et 4°C, mais le thermomètre montera en journée jusqu'au 14°. 7° et soleil à midi à Bucarest.



www.rri.ro
Publicat: 2020-04-02 13:54:00
Vizualizari: 523
TiparesteTipareste