Un site Internet qui vous donne de bonnes nouvelles

un site internet qui vous donne de bonnes nouvelles Nous avons trouvé un site où l'optimisme est le mot d'ordre et l'attitude positive est de mise: vestibune.com

Par ces temps de crise sanitaire, la crainte habituelle de tomber malade est amplifiée et doublée, pour certains, par le confinement. Dans ces conditions, les bonnes nouvelles deviennent aussi importantes que l'oxygène. A première vue, elles ne sont pas trop nombreuses, dissimulées par les histoires dramatiques, les statistiques alarmantes et les informations de dernière minute présentées en boucle par les télévisions et les sites d'informations. 



Nous avons néanmoins trouvé un site où l'optimisme est le mot d'ordre et l'attitude positive est de mise, comme son nom l'indique : https://www.vestibune.com/ (bonnes nouvelles). Son créateur, Florin Ghioca, est un photo journaliste, spécialiste de la photographie des spectacles de théâtre. Il sait très bien mettre en valeur la beauté et la bonté des gens. A son avis, à l'heure actuelle, le besoin d'avoir de bonnes nouvelles est plus grand que jamais. 

 


Florin Ghioca : « Le site que j'ai créé, vestibune.com, qui deviendra bientôt vestibune.info, vient combler ce besoin et soutenir les gens d'un point de vue moral. Plus encore, il se propose de montrer que de bonnes choses se passent encore autour de nous, que les gens n'ont pas perdu leur humanité et qu'ils sont prêts à tendre la main aux autres. On parle donc de bonnes nouvelles et de bonnes actions en égale mesure. Par exemple, on parle de grandes compagnies qui s'impliquent dans la lutte contre la pandémie, on présente des héros de ces jour-ci, des ONG qui se sont mobilisées de manière exemplaire pour venir en aide aux personnes âgées et aux malades. On parle par exemple, d'un hôpital mobile construit à zéro. Pratiquement, tout ce qui est une bonne nouvelle ou une bonne action figurera sur notre site. Ainsi, tout Roumain qui nécessite une bouffée d'oxygène et d'un moment de joie dans cette période de confinement, saura où les trouver. »  

 

 

A rechercher plus à fond, on constate que les bonnes nouvelles ne manquent pas en cette période trouble. Beaucoup de gens se sont mobilisés pour aider les personnes âgées seules ou isolées, d'autres ont commencé à confectionner des masques de protection. A Iasi (nord-est), par exemple, des étudiants ont créé une petite bibliothèque en ligne gratuite. A son tour, l'Institut pour l'étude et le traitement du trauma offre de l'assistance psychologique gratuite pendant la pandémie. Et la liste est bien longue. Evidemment, toutes les infos sont vérifiées avant d'être postées, car il faut bien faire la différence entre les vraies nouvelles et les fake news. « Les gens ont eu assez des mauvaises nouvelles », constate Florin Ghioca. Le nombre croissant des visiteurs de son site le confirme. 



Florin Ghioca : « La première semaine, on a eu près de 100.000 visiteurs uniques. En cette période de confinement à domicile, je me réjouis de pouvoir réunir en un seul endroit tout ce qui est de positif en Roumanie, de sorte que les gens puissent y entrer le matin, en buvant leur café et avoir droit à quelques minutes de bonheur en parcourant ce site. Les 6 premiers jours, j'avais posté environ 80 bonnes nouvelles. Un nombre assez surprenant, mais pas trop important par rapport à l'avalanche de mauvaises nouvelles. A chaque fois que l'on allume la télé ou on entre sur un site d'information on apprend le nouveau chiffre des décès et d'infections. C'est normal d'avoir des statistiques de ce type et d'en parler, mais les gens veulent connaître aussi d'autres aspects de cette pandémie, savoir que nous continuons de nous entraider et que de bonnes choses se passent encore. Nous avons besoin d'une attitude positive et de bonté par ce temps difficiles d'isolement et d'insécurité. La dépression peut s'installer à tout moment et c'est pourquoi un site comme celui-ci peut faire du bien ».   



Voilà donc une belle initiative : apporter de l'espoir aux gens. N'hésitez pas à entrer sur le site vestibune.com ou vestibune.info même si vous ne connaissez par le roumain, souvent les images parlent d'elles-mêmes. Et, pourquoi pas, recherchez des sites pareils de chez vous. Il y en a sans doute, comme il y a plein de bonnes nouvelles malgré les difficultés auxquelles on est tous confrontés ces jours-ci. (Trad. Valentina Beleavski)  
 


www.rri.ro
Publicat: 2020-04-16 11:34:00
Vizualizari: 653
TiparesteTipareste