L'annulation des festivals

l'annulation des festivals La pandémie de coronavirus porte sérieusement atteinte à l’industrie d’événements qui enregistre cette année des pertes massives suite à l’annulation des festivals.

Les grands festivals qui faisaient tradition depuis des années déjà, en Roumanie, souffrent des conséquences de l'épidémie de coronavirus. La plupart d'entre eux ont été supprimés afin de respecter les restrictions mises en place par les autorités. C'est le cas d'Untold, qui aurait dû se dérouler du 31 juillet au 2 août, à Cluj Napoca ou encore de Neversea, prévu début juillet, à Constanta, au bord de la mer Noire. Selon les organisateurs, la décision intervient dans le contexte de l'incertitude qui plane sur l'industrie de l'événementiel, des conditions de distanciation sociale, mais aussi de la décision gouvernementale interdisant d'ici le 31 août les rassemblements populaires de plus d'un millier de personnes. « C'est avec le cœur lourd, mais avec la certitude de faire de notre mieux afin de préserver la santé et la sécurité des Roumains que nous avons pris la décision de reporter à l'année prochaine les festivals Untold et Neversea », ont transmis les organisateurs.


Même sort pour Summer Well, le festival qui a lieu depuis quelques années déjà, en été, près de Bucarest. Sa prochaine édition n'aura pas lieu avant 2021. Prévu à la mi-juillet, pas très loin de Cluj, le festival de musique Electric Castle a annulé son édition 2020, en donnant rendez-vous au public l'année prochaine. « C'est une décision très difficile et nous sommes parfaitement conscients de la déception et de la tristesse ressentie non seulement par notre public fidèle, mais aussi par tous ceux qui rendent possible l'organisation, chaque été, d'un tel événement », ont regretté les organisateurs. 


Et c'est toujours à Cluj qu'aurait dû avoir lieu le festival Jazz in the Park, si la pandémie mondiale ne s'était pas déclarée. Tous les festivaliers qui ont déjà acheté des billets ou des abonnements ont la possibilité soit de préserver leurs places pour les futures éditions, soit se faire rembourser. Suite au relâchement des restrictions en vigueur depuis le 1er juin, la Roumanie a le droit d'organiser des spectacles, des concerts ou d'autres événements culturels en plein air à condition que le public porte le masque, ne dépasse pas les 500 personnes et préserve une distance de sécurité d'au moins deux mètres. 


www.rri.ro
Publicat: 2020-06-03 00:14:00
Vizualizari: 217
TiparesteTipareste