Evolution inquiétante de la pandémie

evolution inquiétante de la pandémie Le ministre roumain de la santé lance un appel à la population et aux entreprises à respecter les recommandations de protection sanitaire.

La crise sanitaire provoquée par la Covid-19 ne semble pas fléchir. En Roumanie, le bilan officiel quotidien est de plusieurs dizaines de décès associés au nouveau coronavirus et de plusieurs centaines de nouveaux cas de contamination. Le nombre des malades en soins intensifs - environ 300 - est lui aussi en légère hausse. Les statistiques officielles des cinq mois de crise sanitaire font état de quelque 38.000 malades de Covid-19, dont plus de 60% ont guéri et plus de 2.000 ont perdu la vie. Il en résulte un nombre maximum actuel de 13.000 cas actifs pour une population de plus de 19 millions d'habitants.


 Dans ce contexte, le ministre de la santé, Nelu Tătaru, s'est déclaré préoccupé par le fait que l'application des mesures barrières fait défaut, notamment dans les localités hautement touristiques de la Vallée de la Prahova, dans les Carpates méridionales, et de la côte roumaine de la mer Noire. Les gens qui s'y rendent oublient les restrictions en vigueur - le port du masque dans les espaces publics clos et la distanciation physique. Cette situation, affirme le ministre Nelu Tătaru, devrait préoccuper les Roumains, qui, une fois rentrés chez eux, peuvent déclencher des transmissions communautaires soutenues. C'est ce qui arrive dernièrement dans des départements tels Argeş et Dâmboviţa, dans le sud du pays, ou encore Buzău, Brăila et Galaţi, dans le sud-est, où le nombre de nouvelles contaminations est en forte hausse. Le ministre de la santé, Nelu Tătaru, s'appuie sur la loi de la quarantaine et de l'isolement médical, adoptée la semaine dernière: « Nous traversons un moment plutôt difficile. Nous avons devant nous deux semaines assez difficiles, que nous pourrons gérer, puisque la loi sera publiée mardi dans le Journal officiel. Mais pour ce faire, nous avons aussi besoin de collaborer tant avec les entreprises, dont nous avons facilité la reprise de certaines activités dans le contexte du relâchement, qu'avec la population, qui devrait respecter l'application et le fonctionnement de cet allègement des restrictions. En fonction de l'évolution de la situation, des restrictions continueront à être en vigueur. En ce qui nous concerne, ce n'est pas notre but d'appliquer des restrictions, ce que nous voulons c'est que tout le monde en soit conscient et respecte les mesures barrières. Sinon, il y aura des contrôles renforcés. », a affirmé le ministre de la santé.


La pandémie a provoqué des problèmes partout dans le monde, plus de 600.000 personnes ayant perdu la vie depuis décembre dernier. Les pays les plus touchés sont les Etats-Unis, qui ont enregistré, jusqu'à présent, plus de 140.000 morts, suivis par le Brésil, le Royaume Uni, le Mexique et l'Italie. Selon le président américain Donald Trump, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus finira par disparaître. On ne peut que le souhaiter !

(Trad. : Ileana Ţăroi)


www.rri.ro
Publicat: 2020-07-20 13:13:00
Vizualizari: 476
TiparesteTipareste