Les lauréats de TIFF 2020

les lauréats de tiff 2020 La 19e édition du Festival international de film Transilvania, connu sous son acronyme anglais TIFF, a désigné ses gagnants.

Le film de début de la réalisatrice australienne Shannon Murphy, « Babyteeth » est le grand gagnant de cette année du Festival international de film Transilvania (TIFF). Elle s’est vu décerner le Trophée Transilvania, de 10 000 €, mais aussi le Prix du public. Le film raconte l’histoire d’une adolescente qui a des problèmes graves de santé et qui tombe amoureuse d’un trafiquant. Ce premier amour véritable lui redonne goût à la vie et plus rien d’autre ne compte. Le Prix de la réalisation a été attribué au Belge Tim Mielants, pour son film « Patrick », et à Xinyuan Zheng Lu, pour le film chinois « Le Nuage dans sa chambre ». C’est l’actrice Evgeniya Gromova, par sa prestation dans le film russe « Fidélité », qui a convaincu le jury à lui accorder le Prix de la meilleure interprétation. Quant au Prix spécial du jury, il a été décerné au film bulgare indépendant « La Sœur », de Svetla Tsotsorkova, tandis que le Prix d’excellence a été adjugé par l’actrice roumaine Maria Ploae. Le Prix FIPRESCI, conféré par la Fédération internationale des critiques de film à un titre de la section Journées du film roumain, a récompensé le documentaire « Tout n'ira pas bien », réalisé par Adrian Pîrvu et Helena Maksyom. C’est un road-movie qui suit les trajectoires de plusieurs vies influencées par l’accident nucléaire de Tchernobyl. « Et alors… c’est quoi, la liberté ? », se demande le réalisateur Andrei Zincă, qui donne ce titre à son film ; la réponse, c’est qu’il s’est vu décerner le Prix du public dans la section Journées du film roumain. Et c’est toujours dans ce même cadre que le Prix du court-métrage a été attribué à « Sorrow », de Sarra Tsorakidis, alors que le film « A la maison », de Radu Ciorniciuc, a remporté celui du long-métrage.

 

Le président de TIFF, Tudor Giurgiu, a mis en garde que tout le secteur de la culture indépendante, et l’ensemble du secteur indépendant, d’ailleurs, avaient besoin d’aide et qu’il faut les aider. Présent au gala, le ministre de la Culture, Bogdan Gheorghiu, a déclaré qu’il discuterait avec des représentants des artistes après le 15 août. Il a également mentionné les efforts consentis pour créer un cadre afin d’allouer 4% des bénéfices de la Loterie roumaine au secteur de la cinématographie.

 

Dans le contexte de la pandémie de coronavirus, les 140 projections de TIFF ont eu lieu exclusivement en plein air. Les spectateurs ont été soumis au tri épidémiologique, ils ont porté des masques et ont pris place à 1,5 m l’un de l’autre. Créé en 2002, à Cluj-Napoca, le Festival international de film Transilvania a accueilli sur le tapis rouge, dans ses 19 éditions, quelques-unes des personnalités les plus importantes du cinéma européen, telles que Catherine Deneuve, Claudia Cardinale, Annie Girardot, Jacqueline Bisset, Geraldine Chaplin, Sophia Loren, Alain Delon, Fanny Ardant, Julie Delpy, Michael Radford et Wim Wenders. Les principaux buts de TIFF restent de promouvoir le 7e art en présentant les films les plus provocateurs du moment, de soutenir les jeunes cinéastes et de s’investir constamment dans le développement de l’industrie du cinéma.

                                                                              (Trad. : Ligia)


www.rri.ro
Publicat: 2020-08-10 13:25:00
Vizualizari: 255
TiparesteTipareste