08.09.2020

08.09.2020 La réunion annuelle de la diplomatie roumaine se poursuit à Bucarest, en format numérique./ Au 2e trimestre de cette année, le PIB de la Roumanie, en termes réels, a été de 12,3% inférieur à celui du premier trimestre.

Pandémie - Les autorités roumaines effectuent ces jours-ci les dernières évaluations de la situation sanitaire à travers le pays avant de prendre la décision finale sur la manière dont les cours scolaires reprendront le lundi prochain. L'Institut national de santé publique a présenté ce lundi la situation épidémiologique des 14 derniers jours au niveau national pour chaque département et localité. Les données montrent que sur la plupart du territoire la situation sanitaire correspond aux scénarios vert et jaune, selon lesquels l'enseignement est dispensé en classe ou en alternant les cours en présentiel et en distanciel. Pour sa part, le ministre de la Santé, Nelu Tataru, a déclaré qu'un mois difficile nous attendait dans la lutte contre le coronavirus, en raison non seulement de la rentrée scolaire mais aussi de la campagne électorale pour le scrutin local du 27 septembre prochain. Si les normes sont respectées, à compter de la mi-octobre la Roumanie pourrait connaître une pente descendante des cas de contamination, estime le ministre. Selon les chiffres les plus récents, le nombre total de cas de contamination rapportés depuis début de la pandémie en Roumanie est d'environ 97.000, alors que celui des décès approche les 4000. Mardi, 460 patients étaient admis en soins intensifs.



Diplomatie - La réunion annuelle de la diplomatie roumaine se poursuit à Bucarest, en format numérique. En marge de cette réunion, le ministre roumain des AE, Bogdan Aurescu, s'est entretenu avec son homologue ukrainien Dmytro Kuleba. Un groupe de travail sur des questions liées à l'énergie sera créé, vu qu'il existe des projets communs ambitieux dans le domaine. L'occasion aussi pour le responsable ukrainien de remercier la Ro pour soutenir l'intégrité territoriale et la souveraineté de l'Ukraine, soulignant l'importance de la sécurité dans la région de la mer noire. Lundi, en ouverture du premier jour de l'événement, M Aurescu a fait savoir qu'un mécanisme plus efficace d'alerte contre les situations d'urgence, telles la pandémie de coronavirus était en train d'être élaboré. Toutefois, s'adapter ne signifie pas changer les coordonnées essentielles de la politique étrangère de la Roumanie, mais approfondir le rôle de l'UE et de l'OTAN et renforcer le partenariat stratégique avec les Etats-Unis, a encore déclaré le chef de la diplomatie roumaine. 



Economie - Au 2e trimestre de cette année, le PIB de la Roumanie, en termes réels, a été de 12,3% inférieur à celui du premier trimestre, a fait savoir ce mardi l'Institut national de la statistique. Par rapport à la même période de l'année 2019, le PIB de la Roumanie a connu une baisse de 10,5%. De son côté, le ministre roumain des Finances, Florin Cîtu, rappelle qu'au 2e trimestre 2020 l'économie nationale a été affectée, deux mois durant, par les restrictions imposés par l'état d'urgence. Néanmoins, les investissements ont eu un effet positif sur la croissance économique, estime le ministre des Finances.  


Sondage - Seuls 4 sur 10 Roumains affirment être indépendants d'un point de vue financier, constate une étude de l'Assoaciation CFA Roumanie, une organisation réunissant banquiers, spécialistes des assurances et managers de fonds de retraite. Selon l'enquête, 43% des participants ne sont pas prêts pour faire face à des dépenses imprévues, à une période sans revenus ou à la retraite. 13% des personnes interrogées ont un niveau moyen de dépendance financière, et seulement 44% entrent dans la catégorie des personnes indépendantes d'un point de vue financier. Pour près de deux tiers des Roumains, le salaire ou la pension de retraite est la seule source de revenu, alors que 6% n'ont aucune source de revenu, constate la même étude. 



Pollution - Au niveau de l'UE, 13% des décès sont liés à la pollution, lit-on dans un rapport publié ce mardi par l'Agence européenne pour l'environnement. L'actuelle crise sanitaire témoigne du fait qu'il faut accélérer la prise de conscience en ce qui concerne la relation entre l'environnement et la santé, poursuit le rapport. L'apparition des agents pathogènes, comme dans le cas de la maladie Covid-19, est étroitement liée à la dégradation de l'environnement et aux interactions entre l'homme et les animaux dans le système alimentaire. Dans les 27 Etats membres de l'UE et au Royaume - Unis, 630.000 décès ont été attribués directement ou indirectement à un environnement pollué en 2012, selon les plus récentes données disponibles, écrit encore l'Agence européenne pour l'environnement. Cela met en lumière d'importantes différences entre l'Europe occidentale et orientale aussi en termes de niveau socio-économique. Pour ce qui est de la Roumanie, notre pays se trouve en tête de peloton, avec un décès sur 5 liés à la pollution, alors que les pays qui se portent le mieux sont la Suède et le Danemark avec seulement un décès sur 10 lié à la pollution. 



Football - La sélection nationale de la Roumanie a remporté lundi soir, par 3 buts à 2, le match contre l'Autriche, dans le Groupe 1B de la Ligue des Nations. Pour rappel, vendredi, les tricolores roumains avaient fait match nul, 1 partout, avec l'Irlande du Nord. Par ailleurs, le 8 octobre prochain, la Roumanie jouera contre l'Islande, à Reykjavik, dans les demi-finales du play-off du Championnat d'Europe. Enfin, ce mardi, la sélection nationale des juniors de la Roumanie joue contre Malte, dans un match comptant pour le Groupe 8 des préliminaires du Championnat d'Europe des moins de 21 ans.  


Tennis - Le duo formé du Roumain Horia Tecău et du Néerlandais Jean-Julien Rojer s'est qualifié dans les demi-finales de l'épreuve de double messieurs de l'US Open, après avoir eu raison en deux sets de la paire Rohan Bopanna (Inde) / Denis Shapovalov (Canada). Leurs prochains adversaires seront Mate Pavic (Croatie) et Bruno Soares (Brésil). Notons que le duo Tecău / Rojer a remporté le titre de l'US Open en 2017. 


Météo - En Roumanie les températures sont à la baisse ce mardi. Le ciel est variable, plutôt couvert en fait sur les montagnes, le centre et le sud-ouest, où la pluie est signalée par endroits. Le vent est plus fort sur l'est, le sud-est et par endroits sur le sud-ouest aussi. Les températures maximales de la journée iront de 21 à 32 degrés. 25 degrés et du soleil à midi à Bucarest.


www.rri.ro
Publicat: 2020-09-08 12:20:00
Vizualizari: 362
TiparesteTipareste