Début de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

début de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière La Roumanie se prépare pour la saison de grippe en assurant une quantité de vaccin antigrippal double par rapport à 2019. Et cela en dépit du fait que d’habitude, moins de 21% des personnes âgées de Roumanie se font vacciner contre la grippe.

La campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière a démarré cette semaine en Roumanie par la distribution d'une première tranche de vaccins au niveau national. Cette année, le ministère de la Santé a acheté 3 millions de doses, soit le double par rapport à l'année dernière, afin d'immuniser un nombre aussi grand que possible de personnes présentant un risque accru de tomber malades, surtout dans le contexte de la pandémie de coronavirus.


Les Directions de santé publique du pays recevront le vaccin par étapes, comme d'habitude. Lundi, le ministère de la Santé a lancé la distribution des premières 330.000 doses, que les Directions de santé publique enverront à leur tour aux cabinets des médecins traitants et aux établissements sanitaires pour démarrer la vaccination. Les autres tranches seront distribuées à la mi-octobre et en novembre prochain. Les personnes courant un risque accru seront prioritaires ; il s'agit notamment des personnes de plus de 65 ans, des patients atteints de maladies chroniques, principalement de maladies respiratoires et cardiovasculaires ou de maladies métaboliques. S'y ajoutent les enfants et les personnes âgées institutionnalisées, le personnel médical et les femmes enceintes, selon les recommandations de l'OMS et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.


Compte tenu de la situation épidémiologique actuelle, les spécialistes recommandent à la population qui ne présente pas de risque spécial de se faire quand même vacciner contre la grippe saisonnière. De l'avis des médecins, c'est la méthode la plus efficace d'éviter cette maladie. Le ministère recommande aussi aux pharmacies d'acquérir d'avance du vaccin antigrippal. Cela dans le contexte où la Roumanie compte parmi les pays ayant le taux de vaccination antigrippale le plus bas d'Europe, en ce qui concerne les personnes âgées, qui forment d'ailleurs la catégorie la plus vulnérable.


Selon les données les plus récentes fournies par Eurostat, l'office de statistique de l'UE, pour l'année 2018, un peu plus d'un cinquième de la population de la Roumanie âgée de plus de 65 ans s'est fait vacciner contre la grippe, soit la moitié de la moyenne européenne. Au niveau de l'UE, la Lettonie, l'Estonie, la Slovaquie, la Slovénie et la Lituanie ont rapporté des taux de vaccination inférieurs à la Roumanie. Au pôle opposé on retrouve l'Irlande, où deux tiers des personnes âgées s'étaient fait vacciner contre la grippe en 2018. Suivent les Pays-Bas, le Portugal et la Belgique, avec des pourcentages similaires. (Trad. Valentina Beleavski) 



www.rri.ro
Publicat: 2020-09-16 12:57:00
Vizualizari: 229
TiparesteTipareste