La grippe saisonnière et la pandémie de Covid-19

la grippe saisonnière et la pandémie de covid-19  A l’approche de la saison froide, les médecins redoutent la superposition des deux épidémies, de grippe saisonnière et de coronavirus.

Depuis le début de la pandémie, il y a dix mois, quand le premier cas de Covid-19 a été enregistré, les données officielles au niveau mondial montrent que plus de 38 millions de personnes en ont été contaminées et plus d'un million en sont décédées. En attendant la mise au point d'un vaccin, les médecins font de leur mieux pour sauver la vie des personnes infectées, surtout que la situation épidémiologique est loin d'être rassurante. Le nombre de cas augmente d'un jour à l'autre et, selon le scénario le plus optimiste, il faudrait attendre encore quelques mois avant qu'un vaccin anti-Covid ne soit prêt.


En Roumanie, le bilan des cas de contamination se monte à environ 3000 nouveaux cas et des dizaines de morts par jour, auxquels s'ajoutent des centaines de personnes en soins intensifs. Voilà pourquoi l'approche de la saison froide entraînant un risque accru d'épidémie de grippe saisonnière ne fait qu'alimenter l'inquiétude des autorités. Surtout que la Roumanie affiche un très faible taux de vaccination antigrippale de la population, à savoir pas plus de 8%. Or, il faudrait que ce taux dépasse les 75%, s'alertent les spécialistes selon lesquels, le fait d'attraper simultanément le virus de la grippe saisonnière et le coronavirus pourrait conduire à des formes de Covid-19 beaucoup plus graves. 


Dans une intervention sur Radio Roumanie, le médecin Adrian Marinescu, de l'Institut de Maladies contagieuses « Matei Balş » de Bucarest, rappelle qu'un vaccin contre la grippe saisonnière ne nous protège pas contre le nouveau virus.« On n'a aucune preuve qu'entre ces deux virus existent le moindre rapport. Si vous voulez, les virus de la grippe sont regroupés dans un coin, tandis que les coronavirus, dont fait partie le SARS-Cov-2, se trouvent dans un autre coin. Aucun rapport entre les deux. Mais, si on se fait vacciner contre la grippe, déjà c'est un premier pas, puisqu'on ne risque plus de la contracter. Or de ce point de vue, bien sûr que cela nous aide. Mais c'est tout, car aucun rapport scientifique ne parle du moindre rapport entre ces deux catégories de virus. Le nouveau virus, même s'il n'est plus si nouveau que ça, souffre des mutations qu'on doit examiner de près. Par exemple, on sait déjà que la forme virale sous laquelle le coronavirus circule en ce moment aux Etats-Unis et en Europe n'est pas plus agressive, en revanche, elle est plus contagieuse. Voilà comment s'explique cette deuxième vague et cette recrudescence des cas. »


Très importante en temps normaux, la vaccination contre la grippe devient à l'heure actuelle encore plus importante puisque, disent les médecins.  Une superposition des deux virus risque de déboucher sur une forme sévère aussi bien de Covid-19 que de grippe, notamment dans le cas des malades chroniques ou des personnes âgées. (trad. Ioana Stancescu)


www.rri.ro
Publicat: 2020-10-13 14:23:00
Vizualizari: 255
TiparesteTipareste