04.02.2021

04.02.2021 Les Roumains bloqués sur l’aéroport international de Cancun ont pu commencer leur voyage au Mexique, à l’exception de 5 personnes, renvoyées en Roumanie / Entrevue entre la présidente moldave Maia Sandu et le président français Emmanuel Macron

Diplomatie - Les autorités mexicaines ont résolu la situation des ressortissants roumains bloqués sur l'aéroport international de Cancun, suite à l'échange téléphonique d'hier soir entre le chef de la diplomatie roumaine Bogdan Aurescu et son homologue mexicain Marcelo Ebrard Casaubó. D'après un communiqué du Ministère roumain des Affaires étrangères, le ministre mexicain a présenté à M. Aurescu ses regrets, au nom du gouvernement de son pays, pour l'impact négatif de l'action des autorités mexicaines. Tous les citoyens roumains bloqués à Cancun ont pu entrer sur le sol mexicain, à l'exception de cinq personnes, qui se sont vu refuser le droit d'entrée. Ils représentent une menace de sécurité et ils rentreront en Roumanie dans le courant de la journée, ont décidé les autorités mexicaines, qui ont également admis que les menaces de sécurité qui pouvaient affecter le droit des citoyens d'entrer sur son territoire devaient être étudiées au cas par cas et de façon non-discriminatoire. Cette affaire avait été relevée par des articles de presse qui parlaient de 114 touristes roumains retenus sans explications sur l'aéroport international de Cancun. Le Ministère roumain des Affaires étrangères réitère sa recommandation aux citoyens de faire preuve de précaution concernant les voyages touristiques en cette période, surtout si la destination choisie est affectée par la pandémie de Covid-19.


Education - Les ministères roumains de l'Education et de la Santé vont publier aujourd'hui une décision commune concernant les normes sanitaires à respecter dans les écoles durant le deuxième semestre de l'année scolaire en cours. L'exécutif de Bucarest a décidé qu'à partir de lundi prochain plus de 2,4 millions d'élèves sur les 3 millions que compte la Roumanie retrouveront les bancs des écoles. La décision d'ouverture sera à partir de maintenant prise au niveau local, en fonction du nombre de contaminations enregistrées dans chaque commune du pays.


Sanctions - Intensification des contrôles et hausse des amendes : l'exécutif s'attaque au non-respect des normes sanitaires en place. Le cabinet Cîţu envisage même de suspendre temporairement l'activité des entreprises qui ne se plient pas aux règles de prévention et de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. Un texte de loi en ce sens est actuellement sur la table du gouvernement.


Coronavirus - Près de 2.700 nouveaux cas de contamination su Sars-Cov-2 en 24 heures en Roumanie, c'est le dernier bilan rendu public par les autorités roumaines. Le coordinateur de la campagne nationale de vaccination, le médecin Valeriu Gheorghiţă, a déclaré qu'il est fort probable que le vaccin Astra Zeneca soit administré aux personnes âgées de 18 à 55 ans, comme ça a été le cas dans d'autres pays européens. Une décision ferme en ce sens sera prise dans le courant de la semaine, après concertation avec des spécialistes en santé. La Roumanie attend ce mois-ci une livraison de 800.000 doses de vaccin AstraZeneca. Autre annonce de Valeriu Gheorghiţă : 180 centres de vaccination supplémentaires seront ouverts à partir du 15 février.


Défense - Le chargé d'affaires des Etats-Unis à Bucarest, Davis Muniz, et le comandant de l'Escadrille 31 Aviano, le général de brigade Jason E. Bailey, se rendent ce jeudi à la Base aérienne de Câmpia Turzii, dans le nord-ouest de la Roumanie. Selon un communiqué du ministère de la Défense de Bucarest, seront évoquées des questions d'intérêt commun concernant la contribution et le rôle des Forces aériennes roumaines et américaines dans les mesures prises par l'OTAN pour assurer la sécurité du flanc Est de l'Alliance. Un détachement d'aéronefs MQ-9 Reaper et environ 90 militaires des Forces aériennes américaines sera envoyé à la Base aérienne de Câmpia Turzii durant les prochains mois. Les militaires américains seront chargés d'informer, de surveiller et de recherche pour soutenir les opérations de l'OTAN. Les Forces aériennes roumaines assureront le soutien technique, opérationnel et logistique nécessaire au bon déroulement des missions durant toute la période de détachement en Roumanie. 


Moldavie - La présidente de la République de Moldova, la pro-européenne Maia Sandu, est en visite officielle à Paris ces mercredi et jeudi. Aujourd'hui, elle déjeune avec son homologue Emmanuel Macron, rencontre plusieurs hauts responsables français, mais aussi la direction de la Medef, le principal réseau d'entrepreneurs de France, et des représentants du milieu des affaires. Maia Sandu a réitéré, mercredi, l'intérêt constant de la Moldavie pour l'élargissement et la diversification des relations entre les deux pays, relate Radio Chişinău. La présidente moldave s'est entretenue hier avec Richard Ferrand, le président de l'Assemblé nationale et avec les membres du Groupe d'amitié France-Moldavie au sein du Parlement français.


Météo - Temps particulièrement chaud pour cette période de l'année en Roumanie, avec des maximales qui iront aujourd'hui de 8 à pas moins de 17°C. Le ciel sera plutôt couvert sur le nord, le nord-ouest et le centre du territoire. Des précipitations mixtes et des vents forts sont attendus en altitude. 6° et ciel bleu à midi à Bucarest, où le mercure devrait grimper jusqu'à 14° dans la journée. 



www.rri.ro
Publicat: 2021-02-04 13:37:00
Vizualizari: 985
TiparesteTipareste