08/07/2021 (mise à jour)

08/07/2021 (mise à jour) - Nouvelle prolongation de l’état d’alerte en Roumanie pour 30 jours/Révocation du ministre des Finances, le premier ministre assure l’intérim/Le président roumain participe au sommet de l’Initiative des trois mers, à Sofia.

Coronavirus en Roumanie – En Roumanie, le gouvernement a approuvé, sur proposition du Comité national pour les situations d’urgence, la prolongation de l’état d’alerte au niveau national pour 30 nouveaux jours, à partir du 12 juillet. Les mesures de prévention et de contrôle en vigueur maintenant continueront à être d’application, avec certaines modifications. La plus importante, c’est l’élargissement de 90 à 180 jours de la période d’exemption de ces mesures des personnes ayant eu la maladie. D’autre part, le chef de la campagne de vaccination, Valeriu Gheorghiţă, a mis en garde qu’à partir de la mi-août, le nombre de cas de Covid-19 connaîtrait une hausse en Roumanie, en raison du nouveau variant Delta. Dans ce contexte, il a fait de nouveau appel à la population de se faire vacciner. Depuis le début de la campagne d’immunisation, en décembre dernier, près de 4,8 millions de personnes ont été immunisées en Roumanie, dont environ 4,6 millions avec les deux doses. Ces dernières 24 h, 30 nouveaux cas d’infection ont été rapportés, et 3 décès. 57 patients sont en soins intensifs.

 

Révocation – Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a signé ce jeudi le décret de révocation d’Alexandru Nazare de ses fonctions de ministre des Finances et celui de désignation du premier ministre Florin Cîţu en tant que ministre des Finances par intérim. Antérieurement, le chef de l’exécutif de Bucarest avait motivé sa décision par les retards constatés à la mise en place de projets importants qui visent à éliminer l’évasion fiscale et à attirer des fonds européens. C’est le deuxième ministre révoqué du cabinet de coalition PNL – USR PLUS – UDMR, après Vlad Voiculescu, ancien chef de la Santé.

 

Sommet – Coup d’envoi ce jeudi, à Sofia, en Bulgarie, du sixième sommet de l’Initiative des trois mers – une plateforme politique flexible et informelle qui réunit douze Etats membres de l’UE situés entre la mer Baltique, la mer Adriatique et la mer Noire. C’est le président Klaus Iohannis qui représentera la Roumanie à la rencontre qui vise à évaluer les progrès enregistrés dans différents domaines d’intérêt et à aborder la question du Fonds d’investissement du forum. Le président Iohannis mettra en avant l’importance de la mise en œuvre des projets stratégiques d’interconnexion, notamment Rail2Sea et Via Carpatica, qui concernent directement la Roumanie. Selon Bucarest, ces projets sont essentiels pour que l’Initiative des trois mers entraîne un réel développement économique sur le long terme et rende l’économie des pays participants plus résiliente. Les leaders des pays de l’Initiative seront rejoints par des représentants des Etats-Unis, de l’Allemagne, de la Commission européenne et du FMI, en tant que partenaires, et de la Grèce, en tant que pays invité.

 

Diplomatie – Le ministre roumain des Affaires étrangères, Bogdan Aurescu, a déclaré, à la conférence « Réforme de l’Ukraine », organisée en format hybride, à Vilnius, que la Roumanie continue à soutenir la souveraineté et l’intégrité territoriale de ce pays. Il a réaffirmé l’engagement de Bucarest de ne pas reconnaître l’annexion illégale de la Crimée par la Fédération de Russie. M Aurescu a réitéré le soutien de la Roumanie pour les aspirations européennes de l’Ukraine et pour un processus de réforme ample et inclusif, en vertu des engagements assumés par l’Accord d’association avec l’Union européenne. Ukraine Reform Conference est un événement international organisé annuellement, lancé en 2017 et qui est à sa 4e édition. Il réunit des responsables ukrainiens et des Etats partenaires de ce pays, des représentants de l’UE, de l’OTAN, du G7, de la communauté d’affaires et de la société civile.

 

Economie – L’Institut national de la statistique de Roumanie a revu à la hausse la croissance économique du premier trimestre 2021, 2,9% au lieu de 2,8% rapportés au trimestre précédent. C’est notamment la croissance enregistrée au mois d’avril qui explique cela – les services ont connu une évolution par rapport au mois de mars, tout comme le commerce de détail, y compris la vente d’automobiles et de motos. Dans le même temps, le déficit commercial a tempéré sa hausse par rapport à la même période de l’année dernière, alors que les exportations ont connu une progression plus importante que celle des importations. Selon les prévisions économiques d’été de la Commission européenne, publiées mercredi, l’économie roumaine connaîtra une croissance de 7,4 % en 2021 et de 4,9 % en 2022. En mai dernier, l’estimation pour la progression de cette année se chiffrait à 5,1 %, et celle pour l’année prochaine à 4,9 %.

 

Aides – La Roumanie fera don de vaccins anti-Covid-19 à la République de Moldova et à la Géorgie pour aider les deux pays à lutter contre la pandémie de coronavirus. La République de Moldova recevra une aide de 100 000 doses de vaccin Pfizer-BioNTech et la Géorgie, 10 000 doses de vaccin AstraZeneca. Il s’agit de sérums achetés par le ministère roumain de la Santé et dont le transport sera assuré par le ministre de l’Intérieur.

 

 


www.rri.ro
Publicat: 2021-07-08 19:32:00
Vizualizari: 250
TiparesteTipareste