La famille et les racines, c’est sacré

la famille et les racines, c’est sacré Dans les familles ou communautés roumaines, la langue est plus qu’un moyen de créer verbalement du lien, c’est une porte qui permet aux Roumains, le temps d’un instant, de se sentir à nouveau chez eux, au pays.

Même s'ils sont bien intégrés dans leur pays d'accueil, les Roumains de la diaspora ne peuvent oublier leurs racines. La famille, c'est sacré ! Or quoi de mieux pour se sentir connecté à son pays d'origine que de s'exprimer dans sa langue maternelle lorsque l'occasion se présente ? La langue n'est pas qu'un moyen de communication, elle joue aussi un rôle - essentiel - sur le plan identitaire. Dans les familles ou communautés roumaines, la langue est plus qu'un moyen de créer verbalement du lien, c'est une porte qui permet aux Roumains, le temps d'un instant, de se sentir à nouveau chez eux, au pays. La famille, c'est sacré, et par extension, la langue aussi !

Les Instituts culturels roumains des grandes villes du monde entier ainsi que les ambassades roumaines à l'étranger et les églises organisent des cours de langue roumaine ou divers ateliers créatifs organisés autour de la langue roumaine. Ces ateliers sont organisés à destination des enfants de la diaspora. L'école dont nous allons parler aujourd'hui se démarque toutefois des autres. Elle rassemble en effet tous ceux qui, dans le monde entier, souhaitent améliorer leur roumain. Evidemment, cela n'est possible que de façon virtuelle.

Delia Pavel est installée à New York depuis 2019. Il y a deux ans, elle a eu une idée, une idée née sur le sol américain mais dont les racines sont bien roumaines.


 « Lorsque j'étais en Roumanie j'organisais des spectacles dans des théâtres indépendants et des activités culturelles ludiques pour les enfants et les adultes. J'ai décidé de partir m'installer aux Etats-Unis, mais l'idée m'est venue de poursuivre ce travail avec les enfants roumains vivant dans l'Etat de New York. La pandémie est arrivée et j'ai été contrainte de repenser notre fonctionnement pour pouvoir continuer à proposer des activités en ligne. Nous cherchions à proposer des activités uniquement en roumain. Or j'ai constaté que ces enfants ne parlaient pas ou peu roumain. Même s'ils parlent roumain à la maison, ils sont scolarisés en anglais. Ils en oublient leur langue maternelle et une fois rentrés à la maison, ils répondent à leurs parents en anglais. Les parents aussi s'expriment en anglais, et de fil en aiguille, les enfants roumains vivant à l'étranger sont de moins en moins souvent en contact avec leur langue maternelle. »


C'est ainsi qu'est née l'école « PROUD », une plateforme en ligne offrant des activités culturelles ludiques adaptées aux enfants de la diaspora roumaine. Des enfants parfois nés à l'étranger de parents roumains ou dont l'un des deux parents est roumain. Delia Pavel nous parle plus en détail de son projet :


 « Le modèle d'activité en ligne nous a permis de nous ouvrir aussi aux Roumains installés à l'étranger dans d'autres pays. Jusqu'à présent, nous avons reçu plus de 200 élèves. Grâce à nos méthodes d'enseignement inédites, les enfants sont ravis, ils se réjouissent de s'asseoir devant leur écran pour participer. Nous privilégions en effet l'apprentissage de la langue par les jeux, mais aussi le développement personnel. Nous sommes bien plus qu'une simple école de langue. Nous voulons que nos élèves soient fiers de leurs racines roumaines. Nous souhaitons éveiller leur curiosité pour leur donner envie de découvrir la Roumanie, de lire en roumain, de se faire des amis roumains, unis tous ensemble par ce lien à la fois fort et invisible, celui des origines roumaines partagées. »


Jusqu'à présent, l'école PROUD a accueilli des élèves des Etats-Unis, du Canada, d'Australie, du Danemark, d'Allemagne, du Royaume-Uni, des Philippines, d'Egypte, du Nigéria ou encore de Dubaï. Selon Delia Pavel, il existe une multitude d'enfants, aux besoins et aux attentes multiples. PROUD propose des cours individuels ou en groupe d'âge ou de niveau. Les cours destinés aux élèves désireux d'apprendre le roumain sont dispensés par des professeurs roumains. Ceux destinés aux élèves souhaitant perfectionner leur niveau de langue sont dispensés par des acteurs. Actrice, scénariste, professeure et coordinatrice de cours d'art dramatique, Anca Manolescu fait partie de l'équipe PROUD. Elle nous a raconté à son tour le déroulement de ses cours en ligne avec les élèves :


 « J'utilise les techniques que j'ai moi-même apprises, plus récentes, mais avec un petit plus : tout se fait en ligne, j'ai donc dû faire appel à mes ressources, et je m'appuie désormais sur des jeux de développement personnel par le jeu de l'acteur. Les enfants ont entre 4 et 12-13 ans, vous imaginez bien que les méthodes utilisées varient en fonction de l'âge. Il faut aussi tenir compte du niveau de langue de chacun, de sa personnalité etc. Nous jouons avec les mots, nous apprenons des poésies, des poésies que j'aime et avec lesquelles j'ai grandi. Ce sont celles des poètes roumains, mais aussi de notre enfance, que l'on déclamait devant notre immeuble. Et j'ai adapté le tout au modèle de cours en ligne, en choisissant aussi les poésies qui, selon moi, pouvaient aider les enfants à apprendre le roumain, mais aussi à mieux appréhender le mode de pensée des Roumains, la culture roumaine, à travers la nourriture, les expressions, les différents registres de langue etc. Je suis contente de voir leur réaction lorsque je leur récite une poésie ou quand je leur parle de mon enfance ou que je leur enseigne le mot « zarzăr » (abricotier), qu'ils ne connaissent pas car c'est un arbre typique de Roumanie. Ainsi, la Roumanie se balade partout. »


L'enthousiasme des enfants et la joie de leurs parents qui constatent leur progrès en roumain nous encourage à poursuivre notre travail, ajoute Delia Pavel, fondatrice de l'école PROUD. Une école qui, de par son nom, insuffle aux enfants de la diaspora la fierté d'avoir des racines roumaines. (Trad. : Charlotte Fromenteaud)



www.rri.ro
Publicat: 2022-08-17 00:43:00
Vizualizari: 440
TiparesteTipareste