06.06.2023 (mise à jour)

06.06.2023 (mise à jour) Il n’est pas question de reporter les examens, a déclaré la ministre de l’Education, Ligia Deca, dans le contexte de la grève des professeurs; Des dizaines de soldats roumains, américains et alliés participent à l’exercice Saber Guardien 23

Grève - En Roumanie, la grève dans l'éducation nationale en est à sa troisième semaine, alors que plusieurs examens approchent à pas très rapides : l'évaluation nationale des élèves en dernière année de collège, qui leur donnera la note d'admission au lycée, ou encore le Baccalauréat pour les élèves en Terminale. Somme toute, quelque 325 000 élèves sont concernés par ces examens. Pour sa part, l'Exécutif estime avoir répondu à toutes les revendications des syndicalistes, tandis que ceux-ci qualifient l'offre du gouvernement d'insatisfaisante. Pour rappel, la ministre de l'Education, Ligia Deca a appelé les professeurs à revenir en salle de classe, leur expliquant qu'une fois entrée en vigueur la hausse salariale proposée - soit quelque 200 euros pour le personnel enseignant et 80 euros pour celui non-enseignant - le salaire moyen brut dans l'Education se montera à quelque 1700 euros. Mardi, les représentants du ministère de l'Education, des élèves, des parents et des syndicats se sont réunis de nouveau pour chercher une solution afin que le calendrier des examens de fin d'année ne soit pas impacté par la grève. La ministre Ligia Deca a précisé qu'à l'heure où l'on parle, il n'est pas question de reporter les examens, ou les grandes vacances.  


Barrage - « La destruction du barrage de Nova Kakhovka n'est qu'un autre crime de guerre de la Russie contre des civils innocents » a écrit le chef de l'Etat roumain dans un message, sur Twitter. Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg s'est dit lui aussi scandalisé, de l'attaque contre un barrage hydroélectrique d'Ukraine, ce mardi, une attaque qui, à son avis « montre encore une fois la brutalité de la guerre menée par la Russie », note l'AFP. Dans un communiqué, l'armée ukrainienne a accusé Moscou pour l'explosion produite à la centrale hydraulique de Kakhovka (Kahovka), située à 150 km de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Le président ukrainien Volodymyr Zelenski a convoqué d'urgence son conseil de sécurité, a fait savoir le chef de l'administration présidentielle Andryi Yermak, qui a dénoncé, à son tour, « un crime de guerre ». Par contre, la direction de la centrale nucléaire, actuellement sous occupation russe, affirme que la destruction partielle du barrage Kakhovka, dont l'eau sert à refroidir la centrale, ne représente pas pour l'instant un danger pour son installation. Occupé par les Russes depuis le début de leur offensive en Ukraine, le barrage Kakhovka assure l'alimentation en eau de la Crimée, annexée par la Russie en 2014. Aménagé sur le fleuve Dniepr en 1956, à l'époque soviétique, ce barrage est une des plus grandes constructions de ce type d'Ukraine. 


B9 - Dans une déclaration commune signée à Bratislava, les leaders des pays du Format B9 se sont prononcés en faveur de l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN, dès que la situation le permettra. « L'Ukraine est partie intégrante de la zone euro atlantique et sa sécurité est en connexion avec celle des alliés. On soutient fermement les aspirations euro atlantiques de Kiev et on réitère les décisions adoptées en 2008, à Bucarest, au sujet de l'adhésion ukrainienne à l'OTAN » peut-on lire dans le document signé par les chefs d'Etat et de gouvernement des neuf pays participants : la Bulgarie, la République Tchèque, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et la Hongrie. « La vision commune des Etats membres du format B9 (Bucarest 9) est essentielle pour la sécurité du Flanc Est de l'OTAN », a déclaré le président roumain, Klaus Iohannis, au sommet en Format B9 qu'il a coprésidé aux côtés de ses homologues - slovaque Zuzana Caputova et polonais Andrzej Duda. Y a participé également le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg. A Bratislava, Klaus Iohannis a plaidé aussi pour le renforcement du soutien pour les partenaires vulnérables de l'OTAN, notamment pour la République de Moldova, pour que celle-ci puisse consolider ses capacités de défense.


Exercice - 5 000 militaires roumains, 2 700 soldats américains et 2 300 soldats des pays alliés et partenaires de l'OTAN participent ces jours-ci à Saber Guardian 23, le plus grand exercice de l'OTAN accueilli par la Roumanie. L'exercice est censé assurer une meilleure collaboration entre les différentes forces armées en cas de missions d'intervention rapide. Un pont flottant a été mis en place sur le Danube et des sauts en parachute ont été effectués, alors que des manœuvres spécifiques aux attaques d'infanterie et d'artillerie ont été déroulées au sol. « La décision de dérouler un tel exercice sur le flanc oriental de l'Alliance est plus importante que jamais. Les changements de sécurité provoqués par la guerre menée par la Russie en Ukraine confirment l'importance de la région de la Mer Noire pour l'architecture européenne de sécurité » a affirmé le ministre roumain de la Défense, Angel Tîlvar.  « Saber Guardian 23 » fait partie des manœuvres internationales « Defender Europe 23 », planifiées par le Commandement des forces américaines en Europe.


Charles III -Au cinquième et dernier jour de sa visite privée en Roumanie, le roi Charles III s'est rendu à Viscri dans le sud de la Transylvanie où il a acheté sa première maison en 2006. Cette dernière a été transformée en un petit musée dédié à sa passion, la botanique. Au cours des jours précédents, le souverain a visité le village de Valea Zălanului pour un moment de détente au cœur de la nature. Vendredi, à son arrivée, il a rendu une visite de courtoisie au président Klaus Iohannis. C'est la première visite en Roumanie d'un souverain britannique et le premier déplacement à l'étranger de Charles III depuis son couronnement le mois dernier.


Météo - En Roumanie, mercredi, les températures seront agréables, avec un maximum de 28 degrés. Des pluies éparses toucheront l'ouest et le nord du territoire. Nous aurons 27 degrés à midi, à Bucarest.



www.rri.ro
Publicat: 2023-06-06 19:43:00
Vizualizari: 262
TiparesteTipareste