RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

A la Une de la presse roumaine du 04.02.2013


« L’étiquette est un code de comportement basé sur l’honnêteté et le respect », lit-on à la une du quotidien Adevarul. Ce sont les paroles de Sandra Gatejeanu Gheorghe, une jeune roumaine de 26, qui gère le protocole de la famille royale de Roumanie. Elle a expliqué dans un interview accordé au journal Adevarul, que les Roumains se situent au milieu du classement de la politesse européenne. Le manque de ponctualité, l’utilisation des téléphones portables durant les rencontres ou dans les espaces publics où cela est interdit et le fait de ne pas confirmer à temps la participation aux différents événements, voici les principaux problèmes des Roumains en matière de bonnes manières affirme Sandra Gatejeanu Gheorghe, dans l’interview qu’elle a accordé au quotidien Adevarul.

A la Une de la presse roumaine du 04.02.2013
A la Une de la presse roumaine du 04.02.2013

, 04.02.2013, 20:21


L’étiquette et la politesse ne caractérisent pas la classe politique roumaine. En témoigne les controverses issues autour du rapport sur la justice élaboré par la Commission Européenne dans le cadre du Mécanisme de coopération et de vérification. L’interprétation que le président roumain Traian Basescu a donné au document figure dans les pages de tous les quotidiens parus en ce début de semaine à Bucarest. « Le rapport est un miroir juste de l’activité des institutions de l’Etat, basé sur les faits et les actions politiques des politiciens roumains », a déclaré Traian Basescu cité par Adevarul. « Un miroir dans lequel nous n’aimons pas regarder », titre Evenimentul zilei citant aussi le chef de l’Etat qui s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée ce dimanche. Traian Basescu a également constaté les aspects positifs signalés dans ce rapport, comme l’activité de la Haute cour de cassation et de justice, le Conseil supérieur de la magistrature, le Parquet anticorruption, le Parquet général et l’Agence nationale d’intégrité. Les hommes politiques, le gouvernement et le Conseil national de l’audiovisuel figurent parmi les personnages négatifs du rapport aux yeux du président Traian Basescu, qui recommande aux hommes politiques roumains d’envoyer à Bruxelles une liste de choses à faire pour corriger les critiques du Rapport sur la Justice, explique Evenimentul zilei. « Prestidigitations de propagande et exercices de démagogie », c’est ainsi que caractérise Jurnalul national les déclarations du chef de l’Etat. Celui-ci a joué à nouveau son rôle de politicien démocrate inquiet de l’avenir de son pays, martèle Jurnalul national. Le quotidien cite le porte-parole du Parti social démocrate selon lequel les déclarations du chef de l’Etat faites en marge du rapport de la Commission européenne ne font qu’illustrer « les obsessions de Traian Basescu ».


« L’apocalypse de l’immigration »c’est l’obsession de la presse britannique, explique Jurnalul national, selon lequel les vagues de chômeurs roumains et bulgares qui s’apprêtent à profiter de la prospérité britannique constituent un sujet qui revient quotidiennement dans la presse du royaume. A commencer par la fin 2013, les Roumains et les Bulgares bénéficieront des mêmes droits de circulation et de travail dont jouissent les ressortissants des autres 25 pays de l’UE, explique Jurnalul national. C’est une question épineuse du point de vue politique aussi, puisque les autorités britanniques envisagent de limiter l’accès des Roumains et Bulgares aux aides sociales par exemple. « La presse ne fait que semer la panique puisqu’elle ne dispose pas d’estimations claires au sujet du nombre de Roumains et Bulgares qui se préparent à chercher un emploi au Royaume-Uni », lit-on dans Jurnalul national. Par contre à Bucarest, le quotidien en-ligne gandul.info poursuit cette sa campagne d’invitations lancées aux britanniques de se rendre en Roumanie, avec des messages tels : « notre bière pression est moins chère qu’une bouteille d’eau chez vous ». Argument imbattable !

Photo credits: Tumisu / pixabay.com
C'est maintenant samedi, 27 avril 2024

Les tendances du marché immobilier en Roumanie

Les prêts immobiliers en Roumanie En Roumanie, au premier trimestre de l’année en cours, un prêt hypothécaire s’élevait en moyenne à 66...

Les tendances du marché immobilier en Roumanie
Le message du président roumain Klaus Iohannis
C'est maintenant dimanche, 31 décembre 2023

Le message du président roumain Klaus Iohannis

à l'occasion du Nouvel...

Le message du président roumain Klaus Iohannis
Dialogue en miroir – masques traditionnels roumains/masques traditionnels africains
C'est maintenant jeudi, 23 novembre 2023

Dialogue en miroir – masques traditionnels roumains/masques traditionnels africains

... au musée des civilisations noires à Dakar, au...

Dialogue en miroir – masques traditionnels roumains/masques traditionnels africains
Rébellion du groupe Wagner contre les autorités de Moscou
C'est maintenant samedi, 24 juin 2023

Rébellion du groupe Wagner contre les autorités de Moscou

Le monde entier suit de près lévolution de cette...

Rébellion du groupe Wagner contre les autorités de Moscou
C'est maintenant mardi, 23 mai 2023

Visite du roi Charles III en Roumanie

Le roi Charles III se rendra en Roumanie le 2 juin prochain, un mois à peine après son couronnement, annonce la presse...

Visite du roi Charles III en Roumanie
C'est maintenant jeudi, 16 mars 2023

La plateforme TV5MONDEplus désormais en roumain

Sur toile de fond d'un intérêt croissant des Roumains pour les contenus en...

La plateforme TV5MONDEplus désormais en roumain
C'est maintenant dimanche, 01 janvier 2023

Le message du président roumain à l’occasion du Nouvel An

Ce fut une année difficile pour tous, marquée par des crises profondes, notamment par une guerre qui a lieu aux frontières de la Roumanie a...

Le message du président roumain à l’occasion du Nouvel An
C'est maintenant dimanche, 25 décembre 2022

Marchés de Noël

Décembre oblige, les marchés de Noël fleurissent un peu partout en Roumanie. Découvrons ensemble aujourd’hui deux des plus...

Marchés de Noël

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company