RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

La Roumanie au Carnaval de Venise


En 2008, la Roumanie était l’invitée d’honneur au Carnaval de Venise. Le Théâtre « Masca, » la Fanfare Savale, le groupe Shukar Collective ou encore l’Orchestre de chambre « Philarmonia » – autant de noms roumains à l’agenda de l’événement.

La Roumanie au Carnaval de Venise
La Roumanie au Carnaval de Venise

, 12.02.2013, 13:52


La Roumanie n’a raté depuis lors aucune édition du Carnaval, grâce aux manifestations organisées par l’Institut Roumain de la Culture et de la Recherche humaniste de Venise, comme nous l’explique le représentant de l’Institut, Mihai Stan : « Chaque année, notre institut s’est attaché à mettre en place un événement culturel roumain au Carnaval de Venise. Par exemple, en 2012 nous avons organisé, 4 soirées durant, au Théâtre « La Fenice », le Festival de musique balkanique « Dimitrie Cantemir ». A noter aussi, en 2011, le concert inaugural de la tournée ‘George Enesco » en Italie, ou encore en 2010, au Musée du Costume, l’exposition de costumes provenant de la collection de la professeure Adina Nanu. Bref, notre Institut a voulu ainsi habituer le public italien, le public international et le public du carnaval au fait que durant le Carnaval, plus précisément au premier jour de l’événement, notre Institut met en place un événement roumain ».


Mihai Stan est aussi responsable du projet « La Roumanie : costumes et Masques traditionnels de cérémonie » – une exposition organisée avec le soutien du Musée national du Village « Dimitrie Gusti » de Bucarest et en collaboration avec les organisateurs officiels du Carnaval de Venise. Accueillie par la Scuola Grande di San Teodoro de Venise, l’exposition réunit plus de 200 objets et reste ouverte jusqu’au 14 février. Elle figure d’ailleurs au programme officiel du Carnaval. Mihai Stan de l’Institut roumain de la Culture et de la Recherche humaniste de Venise : «L’exposition est structurée selon les trois étapes de la vie. L’étape principale, dont tout le monde se réjouit, est celle des noces. Les costumes sont vraiment extraordinaires et leurs couleurs fabuleuses. On a très bien respecté le thème de cette année «Vivi in colori!» «Vivez en couleurs! » . Une deuxième étape est celle de la mort, et nous avons essayé de bien représenter nos coutumes et rituels, les masques et les personnages liés à cette étape étant vraiment spectaculaires notamment aux yeux de ceux qui les voient pour la première fois. Tout le monde souhaite savoir ce qu’ils représentent ou encore où l’on pratique encore ce genre de rituels. Le troisième moment est celui du carnaval roumain, soit des danses de Noël et du Nouvel An. Notre exposition se vante de trois pièces de résistance, très belles, très grandes et très joliment colorées. Hormis les masques et les rituels, le public peut aussi y découvrir différents objets traditionnels: le lit paysan avec des couvertures faites main, des oreillers et mouchoirs ou encore des costumes de différentes régions du pays. Les murs de l’exposition sont ornés de costumes appartenant au maître artisan Paul Buta qui connaît un succès fou à Venise. Le rez-de-chaussée de l’Institut accueille d’ailleurs un atelier de Paul Buta. C’est là que les visiteurs peuvent découvrir comment les masques roumains de carnaval sont faits. Alors que je me promenais dans la rue j’ai même eu la surprise de remarquer quelqu’un qui portait un masque fait par Paul Buta. »


A en croire les organisateurs, chaque pièce du costume traditionnel de cérémonie est « un livre de sagesse et d’expérience humaine que n’importe qui peut ouvrir à chaque fois qu’il souhaite vraiment comprendre l’âme et l’univers spirituel des Roumains.


Attesté au début du millénaire passé et devenu fête officielle publique à la fin du XIIIe siècle, le Carnaval de Venise est l’un des événements européens les plus spectaculaires, qui réunit chaque année près de 400 mille visiteurs.

Credit photo: Stéphane Ilinski
RRI Alternatives mercredi, 29 mai 2024

Les contes bougons, de Stéphane Ilinski, traduit en roumain par Felicia Mihali

Stéphane Ilinski, auteur des Contes bougons, paru en français chez les Editions Hashtag est venu en Roumanie pour participer à la Foire du livre...

Les contes bougons, de Stéphane Ilinski, traduit en roumain par Felicia Mihali
2e édition du Forum des études et des carrières francophones en Roumanie.
RRI Alternatives samedi, 25 mai 2024

2e édition du Forum des études et des carrières francophones en Roumanie.

Les 24 et 25 mai s’est tenue à l’université polytechnique de Bucarest la 2e édition du Forum des études et des carrières francophones en...

2e édition du Forum des études et des carrières francophones en Roumanie.
La danse du village
RRI Alternatives jeudi, 23 mai 2024

La danse du village

Aujourd’hui nous plongeons dans le monde rural roumain, une immersion totale proposée par l’artiste français Frédéric Xavier Liver qui a...

La danse du village
Sites roumains au patrimoine mondial de l’UNESCO
RRI Alternatives lundi, 22 avril 2024

Sites roumains au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le patrimoine mondial de l’UNESCO comprend un ensemble de biens culturels et naturels considérés comme ayant une valeur universelle...

Sites roumains au patrimoine mondial de l’UNESCO
RRI Alternatives samedi, 17 février 2024

Le Festival international de littérature d’Odessa accueilli par Bucarest

Devenu itinérant en raison de la guerre, le Festival international de littérature d'Odessa se déroulera du 22 au 25.02 à l'Institut Goethe de...

Le Festival international de littérature d’Odessa accueilli par Bucarest
RRI Alternatives mardi, 13 février 2024

Chien Noir

Après la sortie de son premier album « Apollo » en octobre dernier, le bordelais sest lancé dans une tournée promotionnelle internationale avec...

Chien Noir
RRI Alternatives mercredi, 07 février 2024

Le cimetière des héros, d’Adrian Lesenciuc

...traduit en français par Iulia Badea Guéritée et Raymond Clarinard pour les Editions Bleu et...

Le cimetière des héros, d’Adrian Lesenciuc
RRI Alternatives lundi, 05 février 2024

La fresque du climat à Kyralina

A Kyralina, le calme habituel et caractéristique de la librairie a été troqué contre le bruit des crayons et de la...

La fresque du climat à Kyralina

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company