02.10.2019

02.10.2019 La motion de censure déposée mardi par le PNL contre le gouvernement social-démocrate de Viorica Dancila sera lue ce mercredi, avant le vote prévu samedi; Le chef de la DIICOT, Felix Banica, a annoncé accepter de présenter sa démission d’honneur

Motion - Les bureaux permanents des deux Chambres du Parlement roumain décident ce mercredi du calendrier des débats et du vote de la motion de censure déposée par le PNL contre le gouvernement social-démocrate de Viorica Dancila. Intitulée "Pour reconstruire la Roumanie, il faut que le gouvernement Dancila soit démis en urgence", la motion a été avancée mardi, au Parlement. Elle est soutenue par 237 parlementaires issus de toutes les formations politiques, de 4 personnes de plus que le nécessaire de voix pour qu'elle passe.


DIICOT - Le procureur en chef de la Direction d'Investigation du crime organisé et du terrorisme, Felix Banica, a annoncé mercredi avoir décidé d'avancer sa démission d'honneur, même s'il rejette les accusations à son égard formulées par le chef de l'Etat. Iohannis lui reproche la façon déficitaire dont la DIICOT a mené l'enquête dans deux dossiers de crime avec, pour victimes, trois adolescentes âgées de 11 à 18 ans, tuées dans le sud du pays. Le président roumain a critiqué la vitesse tardive de réaction de la Direction et les déclarations publiques de certaines autorités, en manque total de respect pour les familles des victimes.


Europalia - Le Festival International d'Art Europalia dont la Roumanie est l'invitée d'honneur ouvre ce mercredi les portes au public large. Mardi, à Bruxelles, le président roumain Klaus Iohannis et le roi Philippe de Belgique se sont rendus au centre Bozar pour visiter l'exposition « Brancusi, la sublimation de la forme », en ouverture du festival. Organisée par l'ICR Bruxelles, cette exposition est l'événement le plus important consacré à l'artiste roumain ces dernières décennies et c'est le principal moment du festival. Organisé entre octobre 2019 et février 2020, en Belgique, en France, aux Pays Bas, en Allemagne, au Luxembourg et au Royaume Uni, le Festival Europalia comporte des manifestations artistiques dans tous les domaines: arts visuels, spectacles, musique, films, littérature, éducation culturelle. La Roumanie y participe avec plus de 250 événements.



Infraction - La Commission européenne a lancé une procédure d'infraction contre la Roumanie accusée de ne pas avoir transposé dans la législation nationale deux directives afférentes au Pilier technique du IVème Paquet ferroviaire. Il s'agit de la Directive relative à la sécurité et de celle sur l'interopérabilité. La Roumanie, membre de l'UE depuis 2007, était censée respecter les normes communautaires et les transposer dans la législation nationale avant le 16 juin 2019. Le IVème Paquet ferroviaire se donne pour principal but la mise en place d'un espace ferroviaire européen unique ce qui implique une réforme du secteur au sein de tout le bloc communautaire à travers une concurrence renforcée et des innovations dans le transport ferroviaire des personnes.



Fonds - Avec un taux d'absorption des fonds européens de 32%, la Roumanie se situe en dessous de la moyenne européenne pendant l'exercice budgétaire 2014-2020, a fait savoir ce mercredi la ministre de tutelle, Roxana Manzatu, lors d'une conférence en marge des grands projets d'infrastructure. La Roumanie a utilisé quelque 10 milliards d'euros versé par Bruxelles pour des projets de cohésion et de politique agricole. En ce qui concerne le Programme opérationnel Grande Infrastructure, Roxana Manzatu a précisé qu''il s'agit là du programme le plus important pour la Roumanie qui s'est vu attribuer une enveloppe de 11 milliards d'euros pour des investissements dans les transports, l'environnement et la gestion des déchets ou encore dans l'efficacité énergétique. La Roumanie dispose aussi de 5 milliards d'euros pour les allouer au domaine des Transports. 



Numérique - Présent ce mercredi à l'expo-conférence GoTech World organisée à Bucarest, le chef de l'Etat roumain, Klaus Iohannis, a affirmé que le gouvernement devrait placer en tête de ses priorités le développement du domaine numérique, tout en faisant de la prédictibilité le mot clé de son programme de gouvernance. Le numérique est devenu la véritable « révélation de l'économie roumaine », a encore ajouté le président roumain, en rappelant que cette dernière décennie, l'industrie des Technologies de l'Information est monté à 6% du PIB, « en un temps record ». Aux dires de Iohannis, plus de 140.000 professionnels du domaine s'activent sur le marché roumain dont le chiffre d'affaire totalise quelque 4,5 milliards d'euros. 



Conférence - Radio Roumanie organise jeudi la cinquième édition de la Conférence Média 2020, en partenariat avec L'union des radios de l'Asie- Pacifique. Déroulé à Bucarest, l'événement réunit plus de 40 représentants des plus importantes organisations publiques de médias d'Europe et de la région Asie-Pacifique. Parmi ceux-ci, notons la présence du Dr. Javad Mottaghi, secrétaire général de l'Union, de Graham Ellis, à la tête de radio BBC, de la Commission radio de l'Union et de Prix Italie ou encore Giacomo Ghisani, directeur adjoint de Radio Vatican. Les débats porteront sur l'avenir des médias publiques à l'époque du numérique, sur les stratégies de protection des droits d'auteur et sur la lutte contre les fake news. L'adaptation de la radio au nouveau contexte numérique, la promotion de la diversité culturelle et de la mémoire collective entre l'Est et l'Ouest à travers les nouvelles technologies ou encore le 5G figureront aussi au menu des débats. Un accord bilatéral entre Radio Roumanie et radio BBC sera signé en ouverture de la conférence, afin de permettre aux deux institutions de développer un partenariat de collaboration créative. Cet accord continue la série des accords que Radio Roumanie a déjà conclus avec Radio France et RAI.




Navire - Le bâtiment hydrographique de la marine roumaine, "le capitaine-commandeur Alexandru Catuneanu » participe du 2 au 22 octobre à l'exercice multinational Nusret 19, organisé et coordonné par les forces navales turques, dans le Détroit de Dardanalle. Le bâtiment roumain a déjà participé à cet exercice l'année dernière, en étant la seule plateforme navale spécialisée dans la recherche hydrographie subaquatique et dans la mise en place d'un soutien logistique intégré contre les mines marines. L'exercice Nusret 19 se donne pour objectif le renforcement du niveau d'interopérabilité entre les forces navales spécialisées dans la lutte contre les menaces marines d'Azerbaïdjan, de Bulgarie, d'Allemagne, de Grèce, d'Italie, du Koweït, du Qatar, de Roumanie, d'Espagne et de Turquie.




Météo - La météo est toujours clémente en Roumanie où il fait plus chaud que d'habitude pour cette période de l'année. Le vent souffle légèrement sur l'ensemble du territoire, plus fort sur l'est, l'ouest et les crêtes des montagnes. Les températures maximales vont de 21 à 32 degrés. 21 degrés à midi, à Bucarest.


www.rri.ro
Publicat: 2019-10-02 13:07:00
Vizualizari: 567
TiparesteTipareste