RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

Le Festival international de théâtre pour le public jeune

Cela fait déjà 11 ans que la ville de Iasi (nord-est) accueille le Festival international de théâtre pour le public jeune. Organisé par le Théâtre pour les enfants et les jeunes «Luceafarul», ce festival a un aspect particulier : il s’adresse non seulement aux jeunes, mais à toute personne qui a su conserver son âme jeune, quel que soit son âge. Bref, attirer toutes les catégories de public par un programme ambitieux, telle est la mission de cette manifestation culturelle. En quoi consiste plus exactement l’unicité du festival ? Réponse avec Mme Oltiţa Cîntec, directrice artistique du Théâtre « Luceafarul » de Iasi et sélectionneur du festival :

Le Festival international de théâtre pour le public jeune
Le Festival international de théâtre pour le public jeune

, 10.11.2018, 14:52

« L’identité de notre festival, unique dans la région, pas seulement en Roumanie, c’est justement ça : le public jeune, défini non pas par son âge biologique, mais par son ouverture aux expériences culturelles inédites, inattendues… Nous visons le public qui a su conserver un esprit jeune, un aspect de sa personnalité qui doit être cultivé tout au long de la vie, quel que soit le nombre des années… » Tout type de public jeune a besoin de nouvelles propositions, de nouveaux défis. Pour répondre à cette demande, le thème de cette édition s’intitulait tout simplement « Autrement ». Oltiţa Cîntec explique que : « Chaque année nous mettons une nouvelle « casquette » sur les événements consacrés aux arts du spectacle et nous proposons des événements très divers, car le programme démarre à 9 heures du matin et finit tard en soirée… Les matins appartiennent aux enfants, le midi et l’après-midi – aux spécialistes, les soirées – au public. Nous proposons une multitude de types de spectacles – théâtre participatif, théâtre documentaire, spectacles – lecture, spectacles de rue… »

Sans oublier le théâtre – performance. Par exemple, cette année on a retrouvé à l’affiche du festival la pièce « Nok ! Nok ! », une adaptation libre du livre «L’année de la pensée magique» écrit par Joan Didion. Le projet fait partie du Programme des arts performatifs du Musée national d’art contemporain, alors que le concept appartient à Nicoleta Lefter qui en signe la dramaturgie et la mise en scène. Nicoleta Lefter déclare que : « Aux côtés de l’actrice Flavia Giurgiu et de l’artiste visuelle Ioana Bodale et d’Alexandru Raptis qui s’occupe du son, nous avons imaginé un spectacle sur la peur de la solitude. Nous avons voulu montrer comment cette peur peut s’emparer d’une personne, à tel point que celle-ci est incapable de réagir. Nous nous sommes inspirés du cas décrit dans le livre, celui d’une écrivaine célèbre qui perd son mari pendant qu’elle prépare le dîner. Tout ce qui s’ensuit est une analyse de chaque réaction, de chaque geste, de chaque battement du cœur se trouvant derrière cette peur de la solitude ».

« Je pense que l’époque où le spectateur restait contemplatif dans la salle de spectacle est révolue. Il faut que l’art théâtral le pousse à réagir », affirme la directrice du Théâtre Luceafarul de Iasi, Oltiţa Cîntec. C’est pourquoi, à l’affiche du Festival international de théâtre pour le public jeune ont figuré des spectacles fondés sur l’interaction avec les spectateurs. Parmi eux, la pièce « L’Auteur » de Tim Crouch, mise en scène par Bobi Pricop, une production du Théâtre national « Marin Sorescu » de Craiova, pour le moins… provocatrice. C’est le deuxième spectacle mis en scène par le jeune Bobi Pricop d’après un texte du dramaturge britannique, un dramaturge qui, à son avis « révolutionne la relation entre spectacle et spectateurs, entre créateur et spectacle ».

Bobi Pricop explique pourquoi il a opté pour une création plutôt audacieuse :« A mon avis, c’est parce que j’ai une certaine manie du contrôle, alors ces essais et ces rencontres avec ce dramaturge, que je trouve fabuleux d’ailleurs, qui vous propose un risque si grand et une tournure inconnue tellement intense – tout cela est pour moi un exercice pour voir comment je fonctionne et comment je suis capable de gérer ce risque. Le spectacle « L’Auteur » n’a aucun décor, aucun espace pour le jeu : il n’y a que deux gradins pour le public, l’un en face de l’autre, sans aucun espace entre eux. Le spectacle commence par 10 minutes de silence au bout desquelles les spectateurs commencent à se demander l’un l’autre «mais qu’est-ce qui se passe ? », « pourquoi le spectacle ne commence pas ? » ; puis ils arrivent à reconnaître les acteurs se trouvant parmi eux. »

« Bien des spectacles auxquels j’ai assisté m’ont ennuyé. J’ai pu constater chez le public aussi cette même sensation de « théâtre muséal », avoue le jeune metteur en scène Cristian Ban. Invité au festival de Iasi, il y a participé avec la pièce « Connaissons – nous mieux », mise en scène à partir d’un scénario collectif et produite par le Théâtre classique Ioan Slavici d’Arad. « Avez-vous jamais volé? », « Vous avez quelle fortune ? » ou bien « Etes-vous heureux? »… Voilà les questions que les quatre comédiens figurant à l’affiche de ce spectacle lancent aux spectateurs, dans une démarche théâtrale inédite. On dirait un sondage d’opinion en live, mais qui ne dévoile pas les réponses.

Ecoutons le metteur en scène Cristian Ban: « J’ai voulu monter un spectacle qui suscite la réflexion du public tout au long de la représentation, qui lui fasse oublier ce qui se passe sur scène. Une sorte de spectacle intérieur, que chacun vive à sa manière. Mon intention à moi c’était d’échanger sur des choses dont ne parle pas d’habitude ou que l’on n’ose aborder, peut-être, que dans les discussions entre amis très proches. Et là je me réfère à la vie intime, à l’argent, au bonheur. L’enjeu du spectacle a donc été de parler de ces choses-là, une heure durant, au théâtre. »

Le Festival international de théâtre jeune public de Iasi a été accueilli cette année par 18 autres espaces conventionnels ou non conventionnels, en salle ou en plein air. Nous écoutons la directrice artistique Oltiţa Cîntec : « Bien sûr que l’épicentre, pour ainsi dire, reste le théâtre Luceafărul, avec ses deux salles, mais nous avons donné des spectacles très variés dans toute la ville. Par exemple, nous nous sommes rendus dans les hôpitaux, histoire d’offrir une goutte de bonheur aux malades. Comme tout festival authentique, le nôtre se veut une fête, il veut apporter la joie à tous. Et puis, nous avons joué dans la rue aussi, nous sommes allés à la rencontre de ce public qui, pour une raison ou une autre, ne peut pas aller au théâtre. Je suis convaincue que, grâce à ces spectacles non conventionnels, bon nombre de spectateurs ont découvert que le théâtre ne ressemble pas à un vêtement trop empesé qui vous gêne, mais que c’est tout le contraire. Le théâtre est un art vivant, extraordinaire, capable de créer des liens émotionnels avec les spectateurs. C’est là la chose la plus importante. » (Valentina Beleavski, Mariana Tudose)

« Radio România 95. Spectacles de collection »
Espace Culture samedi, 20 juillet 2024

« Radio România 95. Spectacles de collection »

Le Théâtre national radiophonique a lancé une nouvelle collection de spectacles sonores, « Radio Roumanie 95. Spectacles de collection »,...

« Radio România 95. Spectacles de collection »
MoBU 2024
Espace Culture samedi, 13 juillet 2024

MoBU 2024, l’art contemporain à l’honneur

Cinq jours durant, 50 stands d’art contemporain s’étalant sur 22.000 mètres carrés, ont proposé au public toute sorte d’objets d’art et...

MoBU 2024, l’art contemporain à l’honneur
Un film documentaire consacré à l’écrivaine Nora Iuga
Espace Culture samedi, 06 juillet 2024

Un film documentaire consacré à l’écrivaine Nora Iuga

Ce film, qui marque le début dans le genre documentaire de la comédienne et journaliste radio Carla-Maria Teaha, met en lumière Nora Iuga, une des...

Un film documentaire consacré à l’écrivaine Nora Iuga
Foto f
Espace Culture samedi, 22 juin 2024

Le Festival international du film Transilvania (TIFF), édition 2024

Section: Les journées du film roumain   Comme d’habitude, la section intitulée les Journées du film roumain réunit quelques-unes des...

Le Festival international du film Transilvania (TIFF), édition 2024
Espace Culture samedi, 15 juin 2024

« Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde », Queer Palm 2024

Un prix pour la thématique LGBTQ   Créé en 2010, ce prix est attribué à un long-métrage qui aborde des personnages ou une thématique...

« Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde », Queer Palm 2024
Espace Culture samedi, 08 juin 2024

Nouveaux rôles au cinéma pour Bogdan Dumitrache

Bogdan Dumitrache, un des acteurs les plus talentueux et les plus primés de la nouvelle vague du cinéma roumain, est le protagoniste de deux films...

Nouveaux rôles au cinéma pour Bogdan Dumitrache
Espace Culture samedi, 01 juin 2024

L’Exposition DAR

Le Musée national d’histoire de Roumanie vient d’inaugurer à Bucarest une nouvelle exposition – « DAR – Dons, rachats, récupérations,...

L’Exposition DAR
Espace Culture samedi, 25 mai 2024

« La Galerie des thérapies »

Nous sommes à Brasov, dans le centre de la Roumanie, pour découvrir un événement pas comme les autres, censé attirer l’attention sur les...

« La Galerie des thérapies »

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company