Retrouver la mémoire du communisme au monastère

retrouver la mémoire du communisme au monastère Des drames sous les yeux des icônes, derrière les portes closes...

Cette semaine nous continuons notre incursion dans le passé plus ou moins récent du monastère Saint Nicolae, où les langues se délient. Démarche originale pour comprendre la mémoire du communisme à partir de ceux qui vivent dans de tels lieux, le travail de l’anthropologue et historienne Maria Mateoniu permet de voir comment de simples personnes reconstruisent un passé qui leur a été volé. Les histoires les plus impressionnantes seront évoquées cette semaine. Par exemple, celle d’un prêtre – véritable figure locale – assassiné par les services de l’État et présenté comme un suicidé. Les nones accèdent à une vérité en dépit de l’intervention de la Securitate qui tentait de les éconduire.


www.rri.ro
Publicat: 2015-09-19 13:30:00
Vizualizari: 93
TiparesteTipareste