Le Conseil «Education, jeunesse, culture et sport»

le conseil «education, jeunesse, culture et sport» Fin mai, Bruxelles a accueilli, deux jours durant, la réunion du Conseil « Education, jeunesse, culture et sport », dans le cadre de la présidence roumaine du Conseil de l'UE.

Au premier jour de la réunion, le Conseil a adopté des conclusions sur les jeunes et l'avenir du travail. Afin de résoudre des problèmes tels que l'insécurité et des conditions de travail précaires, plusieurs mesures ont été proposées. Elles visent à créer des systèmes d'enseignement et de formation adaptables et réactifs, à promouvoir l'apprentissage tout au long de la vie, à assurer le passage en douceur de la scolarité au monde du travail et la transition d'un emploi à l'autre, à garantir l'égalité d'accès à des emplois de qualité pour tous les jeunes, à l'avenir. 


Les ministres ont adopté des recommandations censées permettre la création d'un Espace européen de l'Education, à l'horizon 2025. Une de ces recommandations concerne « une approche globale de l'enseignement et de l'apprentissage des langues. Elle se propose d'étudier les moyens d'aider tous les jeunes à acquérir des compétences dans deux autres langues en plus de leur langue première », précise le communiqué sur les résultats dudit Conseil. Selon la même source, une autre recommandation « vise à soutenir les États membres dans les efforts qu'ils déploient pour améliorer l'accessibilité et la qualité des systèmes d'éducation et d'accueil de la petite enfance. Le Conseil a également discuté des mesures viables à long terme en vue du renforcement des compétences et de la reconversion professionnelle des adultes. »



La seconde partie de la réunion a été consacrée aux domaines de la culture, de l'audiovisuel et des sports. Le ministre roumain de la Culture et de l'Identité nationale, Valer-Daniel Breaz, a présidé la section Culture et Audiovisuel. Y ont été adoptées deux séries de recommandations politiques censées soutenir d'une part la créativité des jeunes et les co-productions européennes de l'autre.


 Valer-Daniel Breaz : « La première série de recommandations politiques dédiées aux jeunes générations créatives comporte des mesures censées encourager la créativité des enfants et des jeunes, en vue du développement des compétences et des habiletés nécessaires pour relever les défis d'un monde en changement permanent. Assurer l'accès à la culture, y compris celui des jeunes issus de milieux défavorisés, constitue un objectif important quand il s'agit de transformer l'UE en un espace de l'égal accès aux opportunités. Il faut assurer, le long de la scolarité, la synergie renforcée entre l'éducation et la culture, en promouvant les arts et l'expression culturelle. A la fin des études, il faut prendre des mesures permettant le passage de l'école au marché du travail, en soutenant l'entrepreneuriat, les stages dans les secteurs culturels et de création ».



Les ministres participants à la réunion du Conseil « Education, jeunesse, culture et sport » ont adopté des conclusions relatives à l'amélioration de la circulation transfrontalière des œuvres audiovisuelles en Europe, un accent particulier ayant été mis sur les coproductions. 


La réunion de Bruxelles a également adopté des recommandations sur l'accès au sport pour les personnes handicapées, dans le but d'encourager leur participation au sport sous toutes ses formes. (Trad. Mariana Tudose)


www.rri.ro
Publicat: 2019-07-01 13:01:00
Vizualizari: 243
TiparesteTipareste