Réhabilitation paysagère du parc Cişmigiu

réhabilitation paysagère du parc cişmigiu Le parc Cişmigiu est le plus ancien de la capitale roumaine, Bucarest, figurant sur la liste des monuments historiques de la ville

Avec une superficie de 17 hectares, le parc Cişmigiu a été aménagé en 1847, comme un jardin de style anglais, selon les plans du paysagiste Wilhelm Mayer, directeur des jardins impériaux de Vienne à l'époque. Au fil des années, plus de 30 000 arbres d’espèces originaires de régions montagneuses y ont été plantés, tandis que les plantes exotiques proviennent des jardins botaniques de la capitale autrichienne. Dans le parc Cişmigiu ont été acclimatés, pour la première fois en Roumanie, des espèces telles que le sycomore, le pin rouge du Japon, l’épinette rouge ou le magnolia rose. Le sycomore de Cişmigiu est vieux de 150 ans, mais selon les estimations des personnes qui s'en occupent, cet arbre protégé serait beaucoup plus âgé. Paré d’une très grande couronne, il mesure 40 mètres de haut, son tronc ayant un diamètre d'environ 6 mètres. On y trouve aussi un acacia japonais âgé de plus de 100 ans.

 

Suite à une décision du Conseil général de Bucarest, la mairie de la ville investira 10 millions d'euros dans la réhabilitation paysagère du parc Cişmigiu, qui aura son propre réseau Wi-Fi et un système de surveillance vidéo. Des travaux seront également effectués pour l'entretien des principaux éléments du parc, dont des allées, des aires de jeu, ou des aménagements paysagers, des réseaux d'électricité et d'éclairage, tout comme des réseaux d’eau et d’assainissement, des fontaines, ou du mobilier urbain. La mairie de la capitale assure que le projet ne prévoit ni le déboisement, ni la création de nouveaux espaces commerciaux.

 

Les écologistes souhaitent que cette décision fasse l'objet d'un débat public et d'un accès aux fonds européens. Dan Trifu, vice-président de la Fondation « Eco-Civica » : « L'aménagement paysager, et même la mise en valeur du parc sont nécessaires, car Cişmigiu est un monument historique. Puisqu'il s'agit d'une zone classée, il est clair que son ensemble architectural doit être préservé. En ce qui concerne le paysage, tout arbre sec doit être remplacé, mais par le même type d’arbre. La disposition au sol doit en quelque sorte garder la configuration initiale, telle qu'elle a été conçue au moment de la création de ce  parc. Nous pouvons remplacer certaines plantes par d'autres, mais les formes architecturales géométriques et les autres parties du parc doivent être maintenues dans leur intégralité. C’est notre opinion et c’est le point de vue que nous transmettons à la mairie. J’estime que le projet doit faire l’objet d’un débat public lors duquel des spécialistes de tous les domaines et des ONG autorisées puissent prendre la parole afin de travailler ensemble pour la réussite de ce projet, et pour que le parc Cișmigiu reste tel que des générations entières l’ont connu. C’est-à-dire pour que les gens ne se foulent plus les pieds dans les nids-de-poule, dans  des allées, qu'on ne voie plus des bancs et des grilles endommagés, que les monuments du parc soient restaurés et mis en évidence. C'est ce que l’on doit faire ... »

 

Les travaux de réhabilitation du parc de Cişmigiu devraient durer environ trois ans. 


www.rri.ro
Publicat: 2019-09-02 13:41:00
Vizualizari: 321
TiparesteTipareste